Vol Long Courrier en prévision
avatar
Orma la RougeAventuriereMessages : 10
Inscrit le : 11/12/2011
Jeu 5 Jan - 2:54
Orma la Rouge fier barbare de son état, se trouvait devant le conservatoire de Château Rouge, seulement, elle ne savait même pas ce qu'était un conservatoire, juste, qu'on avait fini par la guider jusqu'à cet endroit, un guide un peut effrayer par son allure et son comportement de rustre montagnarde, à ne pas douter qu'elle venait tout droit des zones incultes. Enfin bref, la voilà devant le bâtiment en question, regardant tout autour d'elle, se disant que cette ville serrait fort amusante à pillé et brûler, par sa grandeur et aussi parce que bon sang, il s'y trouvait pleins de mondes sacré nom de nom!

Malheureusement, elle était seule et seule c'est de suite, déjà moins drôle et aussi pas évident du tout, vite fait qu'elle se ferrait attraper par la milice et mener dans un cachot, la jeune femme n'aimait pas les cachot, il y fait sombre et pour en sortir ce n'est jamais simple. De toute manière, Orma ne se trouva pas ici par hasard, elle avait entendu parler d'un boulot, quelque chose de bien payer peut être, quelque chose d'amusant surtout et qui ferrait voir du pays. Oh, sur qu'elle serrait obliger d'être sociable et de ne pas trop faire peur à ses gentils camarades, toutefois, la barbare s'en sentait capable et avec un peut de chance, il y aurait un autre barbare dans la bande.

En attendant, elle s'assit sur le sol, sa peau de bête faisant office de «jupe», étaler sur ses jambes, ses armes, bien en vu, histoire qu'on ne vienne pas trop l'embêter, quoique, une bonne bagarre ne serrait pas désagréable, cassé du voleur étant toujours une activité fort plaisante. Le soleil était au rendez vous bien que l'air se faisait frais, non pas pour Orma qui était habituer aux températures froides, malgré sa tenue qui ne couvrait pas toutes la partie du corps, c'était une robuste femme. Elle se demanda si le voyage serrait long, s'il y aurait du danger, si l'adrénaline serrait au rendez vous, si elle ne finirait pas par s'ennuyer et retourner à ses activités primaires de barbare sauvages, pillé, brûler, pillé, brûler, trancher des têtes, brûler, pillé, enfoncer ses lames dans le ventres des gens, enfin des choses que font les gens normaux, du moins de sont point de vu.

Les minutes passant, Orma fini par plonger dans une sorte de rêverie, s'imaginant des scènes de pure barbarie tout en regarder d'un œil vide les gens passant près d'elle. Certains lui jeta des regards dégoutter, d'autres amuser ou alors perplexe, ce n'était pas une femme civilisé ça non, elle s'en fichait complètement. Alors, quand est ce que les autres allaient arriver ? La Rouge n'était pas femme très patiente, enfin, cela dépendait des moments mais là, fallait il avoué qu'elle commençait à perdre patiente, se disait qu'elle partirait seule effectuer cette quête, une bonne barbare peut remplacer dix hommes, du moins était ce encore son point de vu, après Orma n'était pas femme très intelligente ni ayant énormément de jugeote ...


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
AnnaëlAventuriere Féminin Messages : 32
Age : 26
Inscrit le : 16/10/2011
Sam 11 Fév - 22:40
Annaël s'était perdue (encore) dans les rues de Château Rouge alors qu'elle se rendait au conservatoire. Désormais sans le sous, elle s'était en effet vu obligée d'accepter à peu près tous les petits boulots qui passaient. Alors quand avait entendu parler de cette mission plutôt bien payée, son sang n'avait fait qu'un tour.
Seulement, elle n'avait aucune idée de l'endroit où se trouvait le fichu conservatoire où avait lieu le rendez-vous.
Enhardie par les quelques jours d'observation qu'elle avait passé en ville, elle prit son courage à deux mains et demanda son chemin à un passant. Ah… C'était à l'autre bout de la cité?! D'accord…

Près d'une heure plus tard, l'Elfe vit enfin s'élever devant elle les murs du conservatoire où elle était censée rencontrer ses collègues. Sauf qu'elle ne vit personne.
Ah si… Peut-être que…

"Excusez-moi?... Mh… Bonjour! Est-ce que vous êtes là pour le travail?"
Sa voix n'était pas très assurée alors qu'elle s'adressait à… Et bien… Une barbare, clairement, qui était assise devant le bâtiment.
Elle lui faisait un peu peur, d'ailleurs, cette barbare… Totalement l'inverse de l'adorable petite Elfe qu'était Anna. Mais bon, elle ne devait pas être si méchante, si?



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Dim 12 Fév - 16:54
Il est des occasions qui ne se manquent pour rien au monde. Al était bien placée pour le savoir, maintenant qu’elle vivait au jour le jour, esclave des aléas du temps et des événements. Et lorsque, par hasard, elle surprit une conversation intéressante dans l’entremêlement des voix assourdissantes de Château-Rouge, elle se fit plus attentive que jamais. « Conservatoire… Nouveaux vols… courriers… mission rémunérée… » furent les seuls mots qu’elle parvint à entendre. Il ne lui en fallut pas plus pour décider de sa prochaine destination. Ramassant les quelques pièces que les passants avaient daigné lui offrir alors qu’elle jouait de la flûte sur une place publique, Al se dirigea nonchalamment dans les venelles tortueuses de la ville – les plus belles, selon la jeune femme, car les plus dangereuses.

Le trajet se passa néanmoins sans encombre. Al s’amusa des regards en biais qu’on jetait à ses vêtements originaux et au petit Ancistrius argenté qui la suivait en voletant allègrement derrière elle. Être le centre de l’attention lui avait toujours été délectable, presque autant que l’enivrante symphonie de minuscules objets ronds et dorés qui s’entrechoquaient dans une cascade de richesse. C’est sur ces douces rêveries de gloire et de luxe qu’Al Syrwin parvint jusqu’au conservatoire de Château-Rouge.

La première chose qu’elle aperçut fut une femme qui, Al devait l’avouer, rivalisait avec elle en matière d’originalité d'habillement. * Des peaux de bêtes… Même moi, je n’y aurai jamais pensé. Quoi qu’en y réfléchissant, je préfère de loin le délicat contact de la soie… * Elle eut un regard vers son Ancistrius qui se posait légèrement sur son épaule, s’imaginant un furtif instant vêtue de ses écailles miroitantes.

« Excusez-moi?... Mh… Bonjour! Est-ce que vous êtes là pour le travail? »

Toute fascinée par Dame Peaux-de-Bête, Al n’avait pas vu s’approcher l’elfe. Une rapide observation suffisait pour voir en la nouvelle arrivée une personne qui semblait s’opposer en tous points à la sauvageonne. D’autant qu’elle avait un air timide qui contrastait, d’une façon assez comique selon la joueuse de flûte, avec la mine déterminée de Peaux-de-Bête.

Al Syrwin s’avança donc vers Elfette et Dame Peaux-de-Bête, se demandant si elle devrait faire équipe avec elles pour ce fameux « travail » dont, elle en prenait désormais pleinement conscience, Al ne savait rien.

« Salutations, déclara poliment la ménestrelle. Je suis Al Syrwin ; il semble que nous soyons ici pour la même raison. Auriez-vous par hasard des précisions sur notre mission, et sur la récompense à récolter ? »
Revenir en hautAller en bas
avatar
AliceAventuriere Féminin Messages : 40
Age : 21
Inscrit le : 15/02/2012
Jeu 16 Fév - 18:41
Même si le but d'Alcide était de se faire connaitre pour lui même et non pas par son nom, c'était utile d'être un héritier noble. Les gens vous respectent, vous obéissent plus facilement. Quand un homme ayant une résidence dans le Quartier Riche vient trainer au Quartier Pauvre par exemple, et bien les enfants s'approchent pour échanger quelques informations contre des Dragons de Bronze ou d'Argent. Et à partir de ce moment, apprendre que le Conservatoire de Château Rouge recrutent des aventuriers pour encadrer l'installation d'une ligne DGP est chose très aisée. Et quand on apprend la dite récompense, rien de plus naturel que de se rendre au Conservatoire pour faire partie de l'équipe.

Et c'est pourquoi Alcide Chaudfroid se trouvait à ce moment là devant le bâtiment, pariant sur qui ferait partie de l'aventure ou non. Déjà, il était sûr que la petite... Non, la grande barbare en peaux de bêtes serait de la partie. Qu'est-ce qu'un barbare ne ferait pas pour de l'argent... A son grand étonnement, la petite elfe aux cheveux noirs semblait faire partie de l'équipe. Le travail... Pas de doute, elle en serait aussi. Le petit Ancistrius argenté attira son attention, qu'il reporta sur la femme qu'il suivait, une ménestrelle. Ravissante. Mais fragile d'après son allure. Al Syrwin... Et bien, il ne s'ennuierait pas avec de tels compagnons, les trois jeunes femmes étaient à l'opposé les unes des autres. Il se rapprocha du groupe.


« Mesdemoiselles, bonjour. Il semble que je sois le seul homme du groupe... A moins que quatre personnes ne suffisent pas pour la mission qu'on va nous confier. Pour répondre à votre question, demoiselle Sywirn, j'ai entendu dire que nous devrions encadrer l'installation d'une ligne de DGP, qui aura pour but relier notre Château au pays de nos compatriotes les nains. Je n'en sais pas plus, si ce n'est que la récompense est de 400 Dragons d'Or. Par personne. Je me nomme Alcide, connu sous le nom d'Alcide Chaudfroid, mais je vous rassure, ce n'est pas mon vrai nom. Une barbare, une archère, une ménestrelle, un mage... Il ne manquerait qu'un nain ou un orc pour faire la plus hétérogène des équipes ! »



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Dim 19 Fév - 22:34
Siz' avait erré dans la ville toute la matinée à la recherche d'un travail sympa. Non, en réalité, de n'importe quel travail qu'on voudrait bien lui confier. Elle avait les crocs à force d'économiser ce qui lui restait. Sans parler de la saveur inégalée (encore heureux !) des plats servis à l'auberge qu'elle s'était trouvée dans le quartier pauvre.

Elle allait quémander un petit boulot auprès d'un marchand lorsqu'elle avait vu l'affichette. Un vol long courrier ? Avec une halte aux abords de Forêstrange ? 400 PO ?!!
Il n'en fallait pas plus pour une jeune fille née en Calmes-Plaines et ayant vécu quelques années aux abords de ladite forêt. Et évidemment, avec un argument aussi percutent que 400 pièces d'or, qui pouvait froncer du nez ?

Au fond, alors qu'elle se dirigeait d'un pas décidé vers le Conservatoire, Sisilia n'y croyait qu'à moitié. Pour offrir une telle somme, le voyage s'annonçait difficile et honnêtement, qui voudrait employer une mage de pacotille comme elle pour une telle mission ?
Cependant, sa mère lui avait tout de même enseigné que « celui qui jamais ne tente sa chance, jamais ne sort de chez lui ». Un proverbe de chez elle.


C'est donc la mine conquérante et la démarche assurée qu'elle débarqua au pied du bâtiment.
- ... qu'un nain ou un orc pour faire la plus hétérogène des équipes !
Equipe ? Hé, quelle chance !
- Salut ! Moi, c'est Sisilia Marisk. C'est ici les inscription pour le Vol Long Courrier ?







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Lun 20 Fév - 22:03




Hubert Trelos

Savant du Conservatoire de Château-Rouge, 58 ans
Hubert Trelos est le responsable du département « Explorations et Exploitation des Territoires Nouveaux en Farghestan » du Conservatoire de Château-Rouge, et le commanditaire de cette quête.




« Ah oui, très bien, très bien. Vous êtes là pour la ligne DGP, n'est-ce pas ? Oui, bien-sûr... Alors voyons... quatre femmes... moui, ils m'ont encore trouvé n'importe qui, comme d'habitude... M'enfin, ce monsieur et cette... gente dame m'ont l'air costauds... »

Le scientifique, qui venait de sortir presque en courant du Conservatoire, parlait à toute vitesse et marmonnait dans sa moustache. Il reprit plus haut lorsqu'il aperçut l'Ancistrius.

« Oh ! Quel magnifique spécimen. Eh bien, puisque tout le monde est là, bienvenue au Conservatoire... Si vous voulez bien entrer à l'intérieur. »

Il repartit aussi sec à l'intérieur du Conservatoire. Au beau milieu du vaste hall était étalée une immense carte de Farghestan – assez précise pour les moyens dont disposait le département des Explorations. Hubert se mit à l'extrémité en face de la porte et saisit une grande baguette de bois, puis invita les cinq personnes à se répartir tout autour de la carte.

« Bien ! Je suis Hubert Trelos, responsable du département des Explorations du Conservatoire où nous nous trouvons. Nous avons décidé d'ouvrir une première ligne de Dragon Gros Porteur afin de relier Château-Rouge – il pointa la carte avec sa baguette – au territoire des Nains, Les Âpres-Pics. Il pointa la région montagneuse puis fit de grands cercles sur une grande zone colorée en vert. Seulement, la ligne devra forcément passer par la région de Forêstrange... Vous n'êtes pas sans savoir qu'elle est dangereuse. Nous avons donc besoin de valeureux aventuriers tels que vous, prêts à mour... euh... à vivre de grandes aventures pour trouver une ou deux zones d'escale... Des questions ? »


Dernière édition par Kord' le Mar 29 Jan - 17:32, édité 1 fois





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Orma la RougeAventuriereMessages : 10
Inscrit le : 11/12/2011
Lun 27 Fév - 1:55
Alors qu'elle attendait tranquillement devant le grand bâtiment, une jeune femme arriva, qui ne semblait pas du tout taillé pour une mission périlleuse, ça commençait bien tient! Elle lui parla, la barbare grommela une répons en retour, non pas qu'elle ne voulait pas être agréable, cependant, le fait était qu'elle se sentait quelque peut agacer d'attendre et que parler aggraverait un peut les choses, autant dire qu'elle tentait de garder son calme. Cependant, ce ne fut pas tout, voilà qu'une autre femme arriva, Orma décida donc de ce lever, toisant les deux autres de sa haute taille, son air pas trop aimable plaquer sur le visage. Ma foi, elle pouvait être de bonne compagnie lors d'un voyage, dans des contrés sauvages mais ici, la grande ville, elle n'avait qu'une envie: trancher des bras et des têtes ainsi que de piller des bâtiments, garder le contrôle n'était pas évident et demandait un tel effort de concentration mentale, qu'il n'y avait guère de place pour le reste.

La Rouge se contenta donc d'observer de près ses compagnons, quand un homme arriva, elle jugea avec une certaine sagesse, enfin plutôt une logique animale, qu'il était le seul qui semblait être en mesure de mener à bien la mission sans se faire dévorer par des bêtes, les autres, elle ne donnait pas cher de leurs peaux (non pas qu'elle s'en souciait, c'était seulement une constatation). Puis encore une femme, décidément, cela consterna quelque peut notre vaillante barbare, elle aurait préféré être entourer d'hommes, quoique, plus tard quand ils seraient sorti enfin de cette ville, pourrait elle s'amuser à ennuyer ces gentes dames, l'humour gras, le seul que les barbares connaissaient. Puis enfin, celui qui semblait être le gérant de cette mission fit son apparition et les fit entré dans la grande bâtisse afin de leur montré le chemin qu'ils allaient prendre. Curieusement, la destination final de cette expédition n'était autre que les montagnes ou elle était née, finalement, elle rentrerait à la maison, ce qui n'était pas une mauvaise chose, peut être rencontrerait elle de vieux camarades bien barbares.

Cela la fit sourire un fugace instant, avant de reprendre son air peut avenant. Elle sentait des fourmis lui parcourir les jambes et le reste du corps, l'envie terrible de tiré ses armes, de se mesurer à d'énormes montres, elle s'imagina alors que Forêstrange en pullulait et l’espérait grandement en réalité, sinon cela n'aurait aucun intérêt de la traverser n'est ce pas? Après tout, elle n'avait accepter de venir que pour le goût du sang et de l'aventure, et le plaisir de partager de franches rigolades avec ses compagnons d'armes mais pour le moment cela semblait mal parti pour, des femmes, les femmes dans sa logique tordu n'étant pas des créatures très drôle, du moins, pas celles des autres peuples que le sien, quoique, les femmes nains peut être. Un nain aurait été utile tient aussi, les nains avec leurs grosses haches, quoiqu'il en soit, ce n'était guère le moment de penser à cela, ils allaient bientôt partir non?


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Ven 2 Mar - 18:39
C’était la veille que Gabriel avait entendu parler du projet. Alors qu’il flânait dans les couloirs du conservatoire, il croisa Hubert Trelos, le responsable du département « Explorations et Exploitation des Territoires Nouveaux en Farghestan » au conservatoire et le Directeur en personne. L’irascible bonhomme l’avait poussé de côté tout en glissant quelques pans de son projet au directeur.
Gabriel avait vu les dragons d’or défiler devant ses yeux et il en avait presque salivé. Il s’était donc immédiatement promis d’y courir dès le lendemain.

Lendemain qui arriva fort… vite. De ce fait, le jeune magicien était en retard. Du genre très en retard. Lorsqu’il fut réveillé par la cloque du château (à 11h tout de même), il bondit de son lit comme un beau diable, s’habilla comme il put (mal donc), arracha au passage son collier, quelques dragons d’or et fonça comme si sa vie en dépendait vers le Conservatoire.

Il trouva quand même le temps d’acheter une pomme et lorsqu’il poussa les lourdes portes de l’établissement, il jeta le fruit dans la pelouse. La secrétaire lui lança un regard plein de réprimandes mais ne dit rien, le laissant passer comme une fusée dans les escaliers de marbre du sanctuaire de connaissances.
Le jeune homme esquissa un dérapage magnifique avant de presque enfoncer les portes des toilettes. Une fois sa besogne (sa vessie) achevée (vidée), il fit volte face et re-fonça vers la secrétaire.

« Cherche, pour, quête. » haleta-t-il.
Du bout de son nez, la femme lui indiqua un point dans son dos. Gab lança un rapide « merciiii » avant de foncer vers le petit groupe qu’il n’avait pas vu quand il s’était précipité vers… les toilettes.
Il arriva juste à temps pour entendre le
« Des questions ? » du vieil homme.
« Et bouuuse ! lâcha-t-il avant de reprendre plus poliment : Mh, comment dire, pourriez vous répéter s’il vous plait monsieur Huber Trelos responsable du département « Explorations et Exploitation des Territoires Nouveaux en Farghestan » je n’ai pas entendu… » mentit-il, un air contrit au visage.
Etait-il honteux de son retard ou de son mensonge plus que peu crédible ?
Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Dim 18 Mar - 21:28




Hubert Trelos

Savant du Conservatoire de Château-Rouge, 58 ans
Hubert Trelos est le responsable du département « Explorations et Exploitation des Territoires Nouveaux en Farghestan » du Conservatoire de Château-Rouge, et le commanditaire de cette quête.



« Eh bien voilà, on m'a encore foutu une bande de bras cassés ! Non jeune homme, je ne peux pas répéter, vous demanderez à vos amis, si par chance il y en a un qui m'a écouté... » Il marqua une pause, se racla la gorge et soupira.« Sinon, tant pis, ça ne me gène pas de vous envoyer en Forêstrange courir après vos Dragons d'Or pour rien ! »

Hubert s'approcha de celui qui lui semblait le plus responsable, c'est-à-dire le grand type aux cheveux bleus. « Tenez, une de nos dernières cartes du Seigneur Thômtaume vous sera sans doute utile », dit-il en lui tendant un rouleau de parchemin. «Et voilà une avance 30 Dragons d'Or par personne, ainsi qu'une ration de survie pour chacun... Faites en bon usage... » Il fit le tour des aventuriers en leur distribuant des petites bourses et un sac contenant de la nourriture et de l'eau pour une journée.

« Allez, allez, du vent, je n'ai pas que ça à faire ! »


[Je vous rajoute les DOs. Commencez par quitter la ville, on viendra bientôt vous guider avec un PNJ. Et si vous voulez afficher vos DOs, cartes, rations de survie et tout ce qu'on va vous donner, vous pouvez utiliser la nouvelle signa ;) Bon courage !]

Dernière édition par Kord' le Mar 29 Jan - 17:35, édité 1 fois





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Hedessa de LuinAventuriere Masculin Messages : 123
Age : 24
Inscrit le : 20/05/2012
Lun 21 Mai - 21:44
[Bon bah je m'incruste encore, on m'a encore donné le droit ! Ouaih je suis un peu lourd, je sais !]

Hedessa errait dans cette ville depuis déjà pas mal de temps. Elle était émerveillée par tous ces gens qu'elle ne connaissait pas, et n'hésitait pas à entamer la discussion avec les passants. C'est en bavardant avec une gentille dame assez âgée qu'elle prit connaissance d'un quête qui aurait sûrement besoin de ses dons. On a toujours besoin d'une guérisseuse quand on part en voyage, je vous assure !

C'est déjà l'après-midi. Lady de Luin attend déjà depuis longtemps, assise devant le Conservatoire. On lui avait indiqué la route et à son étonnement, elle s'était facilement retrouvée. Elle attendait depuis déjà pas mal de temps.

Elle voit défiler des aventuriers qui commencent à former un petit groupe composé d'une grande dame vêtue de peaux de bêtes, une belle femme de sa race, deux humaines et un imposant guerrier. Elle n'ose pas les aborder, et reste donc dans son coin.

La discussion fait bon train dans le groupe quand un savant vient les chercher. Il ne voit pas Hedessa et l'oublie. Elle est vexée, elle aurait dû se joindre directement au groupe. Voyant alors que ceux-ci s'engouffrent dans le bâtiment sans elle, elle décide de les suivre.

Les explications du savant sont claires, et au mot "Forêstrange", le visage de la petite s'illumine. Elle se remémore les beaux jours dans le domaine de ses parents, au Sud de cette zone. Ah ! c'était le bon temps. Pourquoi diantre s'était-elle enfuie.

Elle elle extirpée de ses rêves par l'entrée fracassante d'un zigoto qui semble perdu. Il se fait envoyer balader par le savant, bien comme il faut, avant que celui-ci ne se mette à distribuer Dragons d'Or et rations.

Je suis là aussi, ne m'oubliez pas Monsieur, s'il vous plait. lance-t-elle timidement.

Elle récupère son dû gentiment, affichant un grand sourire, puis se tourne vers le zigoto pour lui expliquer la situation. Non pas que le voir galérant à savoir ce qu'il faudrait faire ne serait pas drôle, mais cette mission était faite en équipe. Sa bonne action entreprise, elle se dirige avec tout le groupe en-dehors de la ville, où une nouvelle aventure l'attend !








30 DOs
1 Ration
0 Koudpütt
0 Livre
0 Arme

Elfe/Guérisseuse, 10 ans
Posséder sa jeunesse fait ignorer la jeunesse.
Q3: Vol Long Courrier en prévision
E1: Rêve Créatif, Rêve Explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Vol Long Courrier en prévision

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Developpement touristique: Vision du gouvernement
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum