La Vérité se cache au fond du Verre
InvitéInvité
Jeu 14 Juin - 9:17
Etendant les bras devant elle, Abysse s'étira lentement. Elle retint un baillement puis se leva. Elle rajuta la chemise qui dissimulait son plastron et ceint son poignard. Elle vérifia ses attaches de sorte qu'elle puisse le dégainer rapidement et en toute situation. Elle rassembla enfin ses affaires, vérifiant qu'il n'en manquait pas une puis tira la porte de sa chambre derrière elle.

Cela faisait maintenant une semaine qu'elle était revenue en ville. La dernière expédition s'était révélée plus périlleuse que les précédentes. Les temps semblaient plus rudes, plus hostiles. La troupe de mercenaires avait non seulement dû essuyer les assauts de bandits et voleurs plus teigneux que d'ordinaire mais également ceux de créatures étranges et mystérieuses. Elles apparaissaient dans les ténèbres, toutes de noir vêtues. Furtives, leur mouvements s'avéraient difficiles à suivre dans la nuit. Elles attaquaient sans prévenir, fondant sur leur proie avec une férocité déconcertante. Aussitôt leur proie saisie, elle s'enfonçait dans les ténèbres sans laisser de trace. Et lorsque le jour revenait, l'apparition des créatures semblait n'avoir été qu'un rêve. Elles semblaient posséder un point faible cependant : la lumière. Et tant que la troupe encerclait la caravane de torches et d'éclaireurs, elle ne craignait rien. Le reste du voyage s'était déroulé sans accroc majeur. En approchant de Château Rouge, les bandits se faisaient même plus rares.

Abysse soupira, repoussant ses souvenirs. Elle en avait gardé quelques bleus et cicatrices, sans importance. Elle haussa les épaules et dévala les escaliers qui donnaient sur la salle principale. La jeune femme quitta l'auberge, saluant d'un signe de tête le chef d'établissement et sans un mot s'enfonça dans la rue. A quelques quartiers de là, elle tomba sur une enseigne familière. Et sans plus d'hésitation, elle poussa la porte de la taverne, bien décidée à oublier sa mélancolie dans quelques verres.
Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Sam 16 Juin - 10:20
PNJ - Dolgadur "Colère Hurlante"



Dolgadur "Colère Hurlante" est un nain pure souche qui arrivé en Château-Rouge il y a quelques jours, il avait contourné Forestrange par le Nord quand bien même tous lui avaient conseillé d'attendre un ancistrius humain, il ne voulait pas attendre. Il avait un peu bu c'est vrai ... un peu. Des cervoises à répétition en fait mais bref, là n'est pas la question ! èé

«- MAIS PUISQUE JE VOUS LE DIS ! Je suis un nain mais je suis pas non plus Marceillé* ! Aussi longtemps que je m'appellerais Dolgadur "Colère Hurlante" je continuerais de raconter cette histoire !»

Et pour cause que personne voulait le croire, c'était insensé, des bêtes faîtes de ténèbres, seules les légendes de l'ancien royaume racontaient des choses comme ça et encore, ceux qui l'avaient lu voyaient ça comme de simples fables reliquat des civilisations passées... Bref, les "monstres de charbon" comme disait Dolgadur, y'avait bien que lui pour y croire sérieusement...

«AH, ET LES DONJONS ! Vous les avez vu les donjons ?! C'est pas les humains qui les ont fait sortir de terre ces trucs là ! Les pierres sont là comme si elles dataient d'il y a déjà plusieurs siècles alors que ces donjons ne sont cartographiés nulle part encore !»

Bah ouai, quand même, si ça c'était pas du pur maléfice ! Des donjons qui se fabriquent tous seuls ! Un nain n'était pas crédible quand il était dans une taverne anyway ...

On lui avait bien dit que les gens de Château-Rouge ne voyageaient plus du côté des calmes plaines, mais au point de n'être informé de rien, ça, Dolgadur comprenait pas... Et mais. C'tait une elfe la chose pâle qui venait d'entrer ? Oh naaan... pas une elfe, Dolgadur supportait pas les elfes, plus pédant et rabat-joie, on meurt ! Minute Dolgadur, elle a pas d'oreilles pointues si tu r'gardes bien...

*Marceillé: Habitant de la ville de Marceille, au Sud de Château-Rouge, port de pêche, où les habitants sont connus pour exagérer et amplifier tous les évènements le tout avec un "peutit aquecent du suuuud peuchère !".
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Dim 17 Juin - 17:37
Quelques éclats de voix attirèrent l'attention de la jeune femme. A quelques tables de là, un nain s'époumonait devant un petit groupe de spectateur. Brandissant sa chope au dessus de sa table, il criait à qui voulait l'entendre ses histoires. Un sourire discret étira les lèvres d'Abysse. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas croisé de nain dans la capitale. A croire qu'avec les temps qui courraient, ils préféraient se terrer dans leurs mines. La jeune femme plissa les yeux, intriguée par l'humeur du nain. D'un pas léger, elle s'approcha de la table du nain. Son sourire s'élargissant.

Arrivée à hauteur du petit être à la voix et la barbe impressionnante, elle le salua d'un signe de la tête et s'assit en face de lui. Sans laisser au nain le temps de répondre quoi que ce soit, elle héla un serveur et lui commanda bière pour le nain et elle. Et sans se départir de son sourire, elle posa ses deux mains à plat sur la table et dévisagea son nouvel interlocuteur. Ses yeux brillaient d'un éclat farouche.

- Holà l'ami, ton histoire m'intéresse, de quelles créatures nous parles-tu donc là ?
Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Dim 17 Juin - 17:46
Dolgadur avait peut-être finalement trouvé une oreille attentive. Les yeux de celui qu'on appelait "Colère Hurlante" s'illuminèrent un instant, avant qu'il reprenne un air un peu hautain face à une femme si pâle, proche de l'elfe tout de même hein -Dolgadur ne pouvait refréner cette idée-... Ses talents de conteur reprirent place.

«De teeeeerrifiantes créatures ! Des créatures sombres qui ne sortent que la nuit, des créatures qui semblent essayer de vous absorber, d'aspirer votre vie ! Et puis quand on allume une torche, elles semblent disparaître, repartir, s'enfuire, que sais-je, on ne les voit bien que dans le noir. On ne les voit jamais très bien en fait.»

Un nouvel éclat de rire se fît entendre au fur et à mesure que le nain exprimait la difficulté d'observer ses créatures ténébreuses qu'il semblait être le seul à avoir vu... Le nain prit la bière que le serveur venait d'apporter en adressant un clin d'oeil de remerciement à la jeune femme.








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Dim 1 Juil - 20:35
Le nain la considéra d’un air méfiant. Abysse le rassura d’un sourire amical. Machinalement, elle triturait les contours de son verre, lorgnant de temps en temps le contenu. Le liquide ambré brillait de milles éclats à la lumières des lanternes. Boisson prophétique, disaient certains. Toujours étant que le nain finit par balayer sa méfiance pour repartir dans ses élucubrations bruyantes, au grand bonheur de la jeune femme.

Elle l’écoutait avidement, n’osant l’interrompre à aucun instant. Les nains étaient souvent connus pour exagérer voir inventer une bonne partie de leurs histoires. Et pourtant, Abysse devait bien admettre que nombre des points du récit collaient avec ses propres expériences. Un frisson parcourut son échine à cette idée. Elle n’avait pas rêvé. Ils n’avaient pas rêvés et les morts étaient là pour les rappeler à la réalité.

- Laissent-elles des corps, des cadavres derrière elles ? A-t-on jamais vu les restes de leurs chasses ?

Abysse jeta un regard oblique tout autour d’elle. Peu à peu, les gens se désintéressaient du nain et sa nouvelle interlocutrice. Quelques-uns cependant gardait un œil attentif à leur échange. Elle les ignora pour reporter son attention sur le nez dont elle ignorait finalement tout.

- Oh je m’oubliais, je me nomme Abysse, messire nain, pour vous servir !

Elle lui offrit son plus beau sourire.

[ Hop yé suis de retour, désolée pour le temps de réponse =O ]
Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Mar 3 Juil - 10:35
[ça fait que deux jours que t'as posté ce message et j'avais la sensation de t'avoir fait attendre une éternité XD, j'ai plus de notion du temps x)]

Le Nain se rappelait encore ces bêtes sombres et hideuses, insubstantielles. Mais à vrai dire, elles n'avaient pas tué de ce qu'il en savait, sûr qu'elles auraient voulu, mais les torches suffisaient à les écarter.

«Elles n'ont pas eu le temps de sévir ! Aucune idée de ce qu'elles font de leurs proies.»

«Dolgadur, je m'appelle Dolgadur "Colère Hurlante"»

Le nain était heureux de voir qu'il avait au moins 1 personne dans son auditoire. Elle semblait l'écouter et s'intéresser qui plus est !

«Vous n'êtes pas de Château-Rouge, n'est-ce pas ?»








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
La Vérité se cache au fond du Verre

 Sujets similaires

-
» La Vérité se cache au fond du Verre [PV]
» [Savoir Vivre] Les bonnes manières à table
» Au fond de la foret se cache une maison en pain d'epice... [LIBRE] [An 1, Fin de l'été]
» Perte des points en dextérité après Up
» L'AGENDA CACHE DE PREVAL !KOK DEMANDE L'ARRESTATION DES ASSASSINS COMPLICES !
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum