Une pause à l'Auberge ?
avatar
ErrianAventuriere Féminin Messages : 42
Age : 22
Inscrit le : 30/06/2012
Mer 11 Juil - 20:46
Le soleil entamant sa lente descente quotidienne, Errian, assise dans sa charrette, sortit d'un petit bois et atterrit face à une grande bâtisse toute faite de bois et de brique. Durant ces trois jours de route elle n'a rencontré aucun problème, et espérait de pas en avoir par la suite. Jetant un coup d'oeil sur sa carte pour vérifier l'exactitude du lieu, la jeune femme remarqua qu'il s'agissait d'une auberge; non par l'écriteau, mais par le brouhaha envahissant, même à l’extérieur.

C'est une commande importante qu'elle avait à faire ici. Une quarantaine d'armes en tout genre, qui avait demandé beaucoup de travail à la forge pour son père et pour elle. Cependant cela voulait aussi dire beaucoup d'argent. Les raisons de cette requête lui étaient inconnues. Mais à Clairesbuttes il était courant de voir des clans de bandits s’entre tuer pour des territoires ou des malentendus. Errian installa ses chevaux et sa marchandise sous un préau de paille, vérifia s'il y avait de l'eau et du foin à disposition puis se dirigea devant l'entrée. Elle abaissa sa capuche, posa la main sur la garde de son épée et releva ses épaules avant d'entrer.

La puissance du bruit, de la musique ainsi que l'odeur forte de l'alcool mélangé à l'urine lui heurta les sens. Retroussant le nez, son regard embrassa la salle : elle était vaste; de nombreuses tables, presque toutes remplies. Un orchestre ou du moins ce à quoi il ressemblait, un comptoir qui longeait sa gauche. Le second étage, pouvant être vu d'en bas comportait plusieurs portes; sûrement des chambres. Il y avait beaucoup d'homme, et quelques filles de joies qui circulaient entre les tables.
*Les temps sont durs pour tous*, songea Errian avec une triste mine. La marchande se dirigea à pas mesurés devant le bar et s'y assis, tous ses sens en alerte. Elle devait à présent demander de voir celui ou celle qu'elle cherchait. Tâche ardue devant autant de monde, mais elle avait toute la nuit.
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Jeu 26 Juil - 16:30
La route avait été longue pour Idrïn. Il avait dû fuir depuis une petite bourgade où il avait mené à bien une mission, mais le corps avait été retrouvé avant qu'il touche sa prime, et on avait eu vite fait d'accuser le seul étranger présent. Il comptait vraiment sur ce travail pour remplir un peu sa bourse, il ne lui restait qu'un pauvre quignon de pain déjà dur dans sa besace, et il s'en voulait vraiment de ne pas avoir été plus prudent.

Arrivé au milieu du village, la chance lui sourit. Prudent, le propriétaire de la charrette abandonnée sous un préau ne l'avait pas été assez, lui non plus. Mais tant mieux pour Idrïn. Il scruta les alentours. L'endroit était désert ; le seul lieu animé du hameau était cette auberge, d'où sortait un brouhaha. Un couple regardait par une fenêtre du deuxième étage, mais vu leur occupation, ils ne le remarqueraient sans doute pas.

Idrïn se dirigea vers le préau et, après s'être assuré une dernière que personne n'était en vue, souleva le pan de toile qui recouvrait la charrette. Des armes ! Il y avait là plusieurs dizaines d'épées, de poignards, et d'autres lames de toutes sortes. Tout ce dont peut rêver un assassin... Malheureusement, le jeune homme n'avait pas vraiment besoin d'autre chose que de sa dague pour tuer, et il détestait alourdir sa besace de choses inutiles. Il avait plutôt espéré trouver de la nourriture...

Il repéra quand même quelques Dragons d'Or qui traînaient au beau milieu du tas d'armes. Idrïn les empoigna et se dirigea vers l'auberge. À défaut de faire des réserves, il pourrait se remplir la panse ce soir !







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ErrianAventuriere Féminin Messages : 42
Age : 22
Inscrit le : 30/06/2012
Jeu 26 Juil - 21:10
Quelques minutes s'étaient écoulées sans que le barman présent ne daigne lui adresser un regard. Il était de toute manière certain qu'elle attendrait un moment avant de pouvoir lui demander quelques renseignements que ce soit, ayant déjà plusieurs clients à servir encore. Laissant échapper un léger soupir, elle se livra à l'analyse des personnes l'entourant. A sa droite, un homme à la musculature sèche au crâne rasé et tatoué de symboles qu'Errian ne reconnu pas discutait avec ce qui s'apparentait à un bûcheron ou un forestier; de taille moyenne et de carrure plutôt costaude, ses habits étaient maculés de terre et autre saletés qui se trouvaient au dehors. Un peu plus loin à sa gauche un jeune homme à la coupe taillée au bol portait une longue cape qui recouvrait en partie un uniforme de soldat, mais il semblait s'endormir le nez dans son verre.

C'est un éclat de rire des personnes assises à sa droite qui la sortit de sa distraction et se rendit compte que quelqu'un d'autre s'installa de l'autre côté. Tournant un regard discret en sa direction, elle découvrit un homme grand, probablement la vingtaine d'année aux cheveux courts. Ses traits durcis et son air renfrogné ne lui était pas inconnu, croisé maintes fois au cours de ses voyages. Cet homme ne semblait guère enclin à la conversation, mais Errian ne voulait importuner les deux hommes à sa droite visiblement passionnés par leurs bavardages, et, qui sait, pouvait-il savoir quelque chose sur la personne qu'elle recherche...

"Excusez-moi, je me nomme Errian. Je souhaitais savoir... Connaissez-vous les lieux ?"
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Ven 27 Juil - 13:00
Idrïn avait à peine eu le temps de s'asseoir... et on le dérangeait déjà. Il tourna la tête vers la dénommée Errian, et la mémoire lui revint en un éclair. Ce visage, il l'avait déjà vu plusieurs fois sur des marchés , dans la région. Et si ses souvenirs étaient bon, elle vendait... des armes ! Décidément, il était étourdi ces derniers temps. Il n'aurait jamais dû entrer dans cette taverne alors que quelqu'un risquait de le reconnaître. Mais au moins, il n'avait pas volé d'arme dans la charrette de la jeune femme... C'était déjà ça. Il restait juste à espérer qu'elle n'avait pas eu vent de l'assassinat de la bourgade voisine.

« Non, je ne connais pas ce hameau, je suis de passage. », répondit-il en essayant de ne pas parler trop fort. Des oreilles indiscrètes traînaient toujours dans les tavernes, et les étrangers étaient rarement appréciés dans les petits bourgs. « En quoi puis-je vous être utile ? »







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ErrianAventuriere Féminin Messages : 42
Age : 22
Inscrit le : 30/06/2012
Ven 27 Juil - 16:05
Cet homme ne connaissait probablement pas la personne qu'elle recherchait, surtout n'étant pas d'ici. Mais autant essayer, elle n'avait rien à perdre. "J'ai un rendez-vous avec un certain Ledrich Ware", expliqua Errian en regardant son interlocuteur, surveillant une quelconque réaction au nom prononcé. "Cependant, je n'ai autre information que celle-ci. Attendant le propriétaire de cette auberge, je me suis permise de vous le demander avant".

Même si elle se méfiait, divulguer le pourquoi elle était ici ne la dérangeait aucunement. Que son client préparait secrètement une grande offensive ou souhaitait garder cet achat secret, elle en aurait sûrement été informée, et de toute manière, qui peut savoir qui elle était vraiment ? De plus, ce qui l'importait, c'était de remplir sa mission, et de retourner enfin chez elle.
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Ven 27 Juil - 18:30
Idrïn se raidit au nom de Ledrich Ware. L'homme était un dangereux assassin, très connu dans le milieu... et la jeune femme était très imprudente de prononcer son nom à voix haute, en public. Idrïn ne voulait pas prendre de risque en restant dans cette auberge.

« Ne prononcez pas mon nom aussi fort. Allons à l'extérieur. », chuchota-t-il, mais sur un ton qui ne laissait pas place à la discussion.

L'assassin n'avait pas vraiment de plan. Il pria pour que Ware ne soit pas dans l'auberge, et n'ait pas surpris la conversation... et maintenant, il allait se retrouver avec une cargaison d'armes qu'il ne pourrait pas payer. Tant pis, il pourrait toujours tuer cette marchande en dernier recours... de toute façon, Ware l'aurait évincée, sans aucun doute...

Alors que le tavernier arrivait enfin, Idrïn se leva et sortit de l'auberge d'un pas décidé.







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ErrianAventuriere Féminin Messages : 42
Age : 22
Inscrit le : 30/06/2012
Sam 28 Juil - 21:06
Finalement, elle n'aurait pas eu besoin de chercher longtemps. Précédant les pas de son acolyte, Errian sortit du bâtiment, soulagée de respirer l'air frais et humide qu'offrait la nuit déjà tombée. Se dirigeant près de sa charrette, la jeune femme garda le silence, les deux visages faiblement éclairés par la lumière d'une fenêtre. Une légère brise agita les feuilles des arbres alentours, soulevant avec légèreté ses cheveux. Adoptant soudainement un air posé et sérieux, Errian attendis patiemment. Elle ne lui donnerait sa commande que lorsqu'elle serait payée. Une condition à respecter, car l'escroquerie était chose courante en ce monde.

Bien sûr, elle se méfiait de cet homme. Acheter des armes était assez louche, et ne montrait aucune attention pacifique. Même s'il semblait peu commode, il était très jeune pour être à la tête d'une brigade ou clan. Ou il était bien plus influent et puissant que d'autres meneurs plus âgés, ou il ne servait qu'à réceptionner les achats. Dans tous les cas, il ne devrait pas y avoir de problème, pensa-t-elle, ses yeux verts fixant avec attention ceux de son interlocuteur.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Dim 29 Juil - 16:48
La nuit était maintenant totalement tombée, il n'y avait plus que la faible lueur de la Lune pour les éclairer. Idrïn s'en réjouissait, mais il lui faudrait quand même être prudent. Il s'approcha de la charrette, dont il connaissait déjà le contenu. Parfait, il pourrait faire semblant de connaître la liste des achats sur le bout des doigts...

« Montrez-moi les objets. »

Il parlait toujours d'une voix basse, mais ferme... Mais il essayait surtout de gagner du temps, afin de trouver comment sortir de cette situation délicate. Une échappatoire commençait à se former dans son esprit, mais encore fallait-il qu'il trouve ce qu'il fallait... * Bah, de toute manière, ce n'est pas une petite marchande de cette espèce qui me tiendra tête ! * se rassura-t-il. Comme un vent frais commençait à apparaître, il extirpa sa chemise et un chandail à capuchon, espérant vraiment que la fille ne ferait pas d'histoires.


HRP : Je pourrai peut-être répondre une dernière fois ce soir :)





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ErrianAventuriere Féminin Messages : 42
Age : 22
Inscrit le : 30/06/2012
Dim 29 Juil - 17:40
Opinant du chef, Errian grimpa à l’intérieur de la charrette, fouilla quelques seconde avant de sauter sur le sol, soulevant un léger nuage de poussière grise à ses pieds. Elle sortit trois grosses cagettes en bois, toutes remplies d'armes, principalement d'épées courtes et d'arbalètes. Le poids pourtant conséquent du chargement ne la fit pas une seule fois tressaillir, ses bras habitués à ce genre de manipulation.

Placées entre les deux protagonistes, les armes ainsi découvertes grandissait le sentiment de fierté d'Errian, observant avec un oeil expert les lames parfaitement polies, aussi tranchantes que meurtrières. Elle voyait son père, éclairé par la lumière violente du feu, son front perlé de sueur, le regard concentré sur la taille des gardes dans le bois, puis le regardait étirer la peau de bison du Nord, avant de l'enrouler autours du manche avec minutie. Toute cette attention portée sur la perfection, le souci de la beauté mais aussi des performances à l'utilisation prouvait ce gage de qualité qu'Errian n'avait cessé de proclamer à travers toutes les contrées.

Relevant les yeux vers son acquéreur, elle remarqua qu'il avait couvert sa personne, et la fixait d'un regard étrange.
"Etant nouveau client, vous bénéficiez d'une remise de 10%, les fourreaux vous sont offerts.", expliqua Errian, se demandant s'il se souvenait de ce qu'il avait à payer."Ce qui revient à 550 Dragons d'Or".
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Dim 29 Juil - 19:32
550 Dragons d'Or ? Ledrich Ware était bien plus riche que ce qu'Idrïn pensait. Rares étaient les habitants du Vieux Continent à pouvoir débourser une telle somme, et d'autant plus les chasseurs de primes. Quoi qu'il en soit, Idrïn était bel et bien dans l'embarras. Il avait bien pensé à ligoter la marchande lorsqu'elle lui tournait le dos, mais il n'avait pas de corde... Et il n'aurait jamais eu le temps de détacher les chevaux pour s'enfuir pendant qu'elle était dans la carriole.

Idrïn contempla les armes un instant. Puis il observa une nouvelle fois les alentours, balayant le préau des yeux. Il prit tout d'un coup un air effaré. « Attendez... je... j'étais persuadé d'avoir attaché mon cheval juste là ! » s'écria-t-il en pointant un poteau du doigt, à l'opposé du préau. Je n'y crois pas, on me l'a volé ! Je... je ne vais pas pouvoir emporter la cargaison. Je suis vraiment navré... Je vais vous aider à remettre le tout dans votre charrette. »

Sans attendre de réponse, il empoigna l'une des trois cagettes et la souleva, puis attendit qu'Errian fasse de même. Au moment où elle grimpait sur la charrette, il souleva la caisse à bout de bras et l'abattit violemment sur le crâne de la marchande.


HRP : Dis moi si jamais ça ne te plaît pas que je l'assomme comme ça 8D

Dernière édition par Idrïn Varcien le Lun 30 Juil - 6:27, édité 1 fois







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Une pause à l'Auberge ?

 Sujets similaires

-
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Chaudron Baveur (Auberge)
» L'auberge de la chatte ronronante
» L'auberge du Joyeux luron (PV)
» La pause Olympique
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum