Courage, fuyons !
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Mer 29 Aoû - 20:47
Suite de Promenons nous dans les bois (Pour Boradöm)


Il avait couru – entendons nous bien, le verbe « courir » appliqué à Boradöm signifie « Se dandiner le plus rapidement possible en essayant de ne pas se ratatiner tous les trois mètres » – jusqu'à sa monture. Il avait grimpé sur son dos comme il avait pu. Et il avait galopé à toute vitesse, jusqu'à être loin de cette fichue forêt, peut-être suivi par ses compagnons de route, il n'en savait rien.

Forêstrange. Il n'aurait pas dû y mettre les pieds, mais la curiosité lui disait d'y retourner. Sans doute qu'il le ferait plus tard, il verrait bien... Ce royaume nain dont il avait entendu parler de l'autre côté de la région touffue, en Âpres-Pics, l'intriguait, mais ce serait pour une autre fois... Ces créatures étranges, menaçantes, qu'il avait juste eu le temps d'apercevoir, l'avaient dissuadé pour le moment.

La nuit tombée, il s'arrêta dans un village des Calmes-Plaines. Suffisamment loin de la forêt pour être à l'abri de ces êtres sournois, mais il pouvait encore voir les hauts arbres à l'horizon... Le village avait l'air désert, sans doute tout le monde dormait-il. Il n'y avait pas d'auberge, pas de lieu qui semblait pouvoir accueillir un quelconque voyageur. Mais l'endroit était habité, et les potagers et jardinets bien entretenus en témoignaient.

Boradöm décida donc de passer la nuit sous une sorte de préau, au milieu du village. Il sortit une petite couverture de sa besace, l'étala et s'y enveloppa, espérant trouver rapidement le sommeil malgré l'air humide et frais. Une petite gorgée de sa fidèle gourde l'aiderait peut-être...




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Ven 31 Aoû - 19:23
Pourquoi ? Pourquoi diable avait-elle était se perdre dans ce village minable ? De toute évidence personne ici ne pouvait se permettre de se payer les services d'une tueuse professionnelle ! Et en plus ce trou n'offrait aucun hébergement ! L'envie de commette un massacre se faisait de plus en plus présente. Alors qu'elle maugréait à voix basse elle butta sur une forme emmitouflé sous une couverture et failli s'étaler dans la boue.

- Bordel de..., lâcha-t--elle, Tu peux pas dormir ailleurs, sac à vin ? !







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Ven 31 Aoû - 19:53
« Gue... gni... Quoi ? » s'étonna Boradöm en se réveillant, la tête dans le coton, à peine une heure après s'être endormi. Il faisait toujours nuit noire, et il avait maintenant froid. « Oui, j'aimerai bien, figurez-vous ! Mais j'viens d'arriver, et cet endroit n'est pas très accueillant. Même pas une p'tite taverne, rien. Alors foutez moi la paix ! »

Le nain se retourna, sur le ventre, et enfouit sa tête sous ses bras croisés. Il referma ses yeux, contrarié d'avoir été dérangé dans son sommeil... Puis rouvrit les yeux, se re-retourna et fixa la jeune femme d'un regard de merlan frit. « Vous êtes du coin ? Vous n'auriez pas un lit libre, par hasard ? » demanda-t-il, d'un ton beaucoup plus aimable.





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Ven 31 Aoû - 20:42
Un Nain. Rien d'étonnant en soi. En dehors d'un accoutrement pour le moins original. En temps normal, Saela aurait raccourcit le nabot d'une bonne tête rien que pour le fait de s'être endormis sur son chemin. Mais le froid et l'ennui la gagnaient déjà. Et cette étrange tenue laissait présager que ce Nain pouvait se révéler amusant.

- Un lit libre, hm ? Attends ici.

Elle repéra une petite maison discrète et fit sauter la serrure d'un coup de dague. Le pauvre couple de paysans crasseux habitant là rejoignit rapidement un monde meilleur, et leurs corps trouvèrent une place de choix dans un petit débarras. La maison n'était pas très accueillante mais bon, c'était discret et à l'abri du vent. Elle retourna chercher son nouvel "ami".

- Viens donc te mettre à l'aise et me conter ton histoire, l'invita-t-elle sur un ton mielleux.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Sam 1 Sep - 17:27
Franchement, elle ne pouvait pas le dire avant qu'elle habitait juste à côté ? C'est pas leur fort, l'hospitalité, dans le coin... Boradöm ramassa ses affaires à la hâte et dodelina jusqu'à la maisonnette. Il huma l'air de la maison, un peu plus chaud qu'à l'extérieur, mais une odeur étrange régnait dans le logement. Indescriptible, comme un relent de... crapaud crevé ? Non, c'était sûrement l'effet de l'alcool, se rassura le nain en posant son volumineux postérieur sur l'un des deux fauteuils à proximité de la cheminée. En parlant d'alcool, il aurait bien prit un petit Syracuse. Mais il supposa que ça ne devait pas non plus être dans le naturel des villageois de proposer à boire à leurs invités.

« Mon histoire ? Mais non, non, je n'ai rien à vous raconter ! » répondit-il, bourru, même un peu trop. Tout ce qu'il voulait, c'était dormir dans ce fauteuil moelleux, pas raconter sa vie à une inconnue... Le sommeil d'un nain est important, il faut le respecter un peu. Non mais.




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 1 Sep - 22:30
Après s'être débattu avec un peu d'amadou et un briquet à silex, Saela parvint enfin à allumer un petit feu dans la cheminée. Elle trouva une bouteille de Syracuse dans une petite commode en bois et l'offrit au Nain.
- Voilà de quo te mettre à l'aise, lui dit-elle d'un ton ne tolérant pas le refus.
Après un rapide coup d'œil par la fenêtre pour s'assurer qu'aucun importun ne venait rôder par là, elle s'assit dans le fauteuil inoccupé. Le feu dans l'âtre ne projetait que peu de chaleur et de lumière mais Saela se contentait parfaitement de cette atmosphère presque morte.
Elle observa le Nain quelques instants, en silence puis dit :
- Je ne tiens pas a dormir. Dis-moi donc ce qui t'amène par ici. Une conversation contre un toit, n'est-ce pas équitable ?
Elle se mit à jouer machinalement avec sa dague, observant toujours son compagnon nocturne. Il pourrait dormir plus tard, peut-être même éternellement si ses histoires ne la distrayaient pas.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Dim 2 Sep - 13:05
Le nain ne put qu'accepter le Syracuse avec reconnaissance, remerciant son hôte d'un bref hochement de tête. Il but une petite gorgée, puis toussota. Manifestement, la bouteille n'avait pas due être sortie depuis des lustres, le cocktail avait un arrière-goût désagréable de poussière. Ces considérations achevées, il tourna enfin son regard sur la jeune villageoise. Le fait qu'elle manipule cette dague, visiblement avec une certaine habitude, le mit mal à l'aise...

« Si, si, c'est tout à fait euh... équitable, comme vous dites, dit-il dans un raclement de gorge prononcé. Mais je vous préviens, c'est une très, très longue histoire. Ça remonte à des temps que vous n'avez pas connus... À l'époque, on n'osait même pas imaginer aller dans les montagnes à dos de Dragon Gros Porteur, et tout ces machins technologiques ! » continua-t-il. Sa voix s'était emportée, était devenue assez aiguë. S'en rendant compte, Boradöm toussa, reprit une gorgée d'alcool, toussota de nouveau et reprit son discours plus calmement.

Vous savez, même si Boradöm n'est pas enclin à vous conter sa longue vie à tout bout de champs, une fois qu'il est parti, il est très difficile de l'arrêter. Ingurgitant le Syracuse - il commençait à s'habituer au goût particulier, pas si dérangeant au final -, il commença par évoquer son enfance, puis sa vie monotone faite de vagabondages dans Château-Rouge et de fausses prédictions sur la vie des passants trop naïfs.

Un peu pompette, la nuit était déjà bien avancée lorsqu'il raconta sa mésaventure en Forêstrange...« Des êtres hips ! noirs, sournois ! Comme... comme des ombres hips ! des ombres menaçantes, dit-il avec difficulté, ses paroles souvent interrompues par un hoquet ou une nouvelle gorgée. Sa voix se faisait celle d'un homme qui raconte comment il a tué un Gryphonours de ses propres mains. Z'était alignés, là, hips ! comme s'ils gardaient quelque chose dans la forêt... C'est bizarre. J'avais jamais entendu parler de telles choses, et pourtant, j'en ai vues, des choses, dans ma vie ! »

Fatigué, il s'interrompit et finit son verre, les yeux fixant vaguement le fond vide du récipient. Puis il regarda à nouveau Saela, comme s'il attendait le verdict sur sa vie.




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Dim 2 Sep - 15:29
Saela écouta patiemment le récit du Nain. Une vie ennuyeuse faîte de vagabondages et d'arnaques. L'épisode de Forêstrange attirait son attention, mais pouvait-elle faire confiance aux racontars d'un Nain qui venait de descendre une bouteille de Syracuse à lui seul ? Elle scruta le fond de ses yeux. Non, il ne mentait pas. Tout du moins il était certain de ce qu'il avançait. Mais tout de même, des ombres mystérieuses gardant une chose tout aussi mystérieuse, c'était le genre de salades que raconte les ivrognes de toutes les tavernes depuis l'invention de l'alcool.
Pourtant, une longue vie lui avait appris à ne pas présumer des limites du possible. Peut-être s'agissait-il d'une nouvelle horreur crée par des mages arrogants. Saela n'aimait chez les mages que les objets précieux qu'ils transportaient.
- Et ces... ombres, se sont-elles montrées hostiles ? le questionna-t-elle.
Une lueur avide passa dans ses yeux : si ces créatures gardaient réellement quelques choses, elle devait en estimer la valeur.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Lun 3 Sep - 19:33
Boradöm fit une pause avant de répondre. Il n'avait plus de Syracuse, mais s'il en avait avalé une goutte de plus, il serait sûrement tombé raide. « Oui, dit-il enfin, la bouche pâteuse et la voix tremblante à cause de ces souvenirs. Oui, et je ne sais pas ce que sont devenus mes compagnons. »

Même fortement alcoolisé, sa fierté de nain l'empêchait d'avouer qu'il avait lâchement fuit, sans prêter aucune attention aux autres... Accablé, Boradöm ne dit plus un mot à Saela. Il avait profondément envie de dormir, mais il n'osait pas trop. C'était cette dague, il avait l'impression qu'elle filerait tout droit s'enfoncer dans sa poitrine s'il décevait la jeune femme. Elle l'avait bien dit, il y avait une contrepartie à l'hébergement...

« Voilà. À vous de me raconter votre histoire ! » se risqua-t-il à dire, les yeux fixés sur la dague, qui passait avec habileté d'une main à l'autre de Saela...




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Lun 3 Sep - 20:18
Hm. Visiblement le petit débarras n'était simplement pas assez grand pour nos deux cadavres frais qui ont légèrement, très légèrement gonflé depuis leur exécution sommaire, mais suffisamment pour se faire entendre visiblement... rigidité cadavérique quand tu nous tiens... Ce petit débarras n'était ni plus ni moins qu'un placard si bien que le loquet n'a pas résisté au poids qui reposait sur la porte qui avait été, manifestement, fermée par la force... Si ça loge pas, ça loge pas Saela ! Combien de fois on t'a expliqué qu'on faisait pas entrer un carré dans un rond... Ah. Non. My mistake. C'est pas ta faute en fait Saela, c'est pas dans ce débarras là que t'avais bazardé les deux autres . . . La question maintenant, c'est comment tu vas expliquer à ce nain fiévreux, que c'est pas toi qui a tué le vieux à moitié en décomposition qui vient de s'affaler sur le tapis en peau d'ours bandar ? Ce cadavre date de deux semaines au moins, non seulement ça sent le rat mort ou le "crapaud crevé" mais surtout, ça se voit, je sais pas s'il était 'habité' de son vivant, mais ce qu'il y a de sûr c'est que ce vieux paysan a actuellement beaucoup de compagnies ! Larves en tous genre, insectes, c'pas beau à voir.








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Mer 5 Sep - 17:18
Craaac ! Saela fût sur ses deux pieds, l'arme au poing, en un instant. Un cadavre répugnant, voilà qui expliquait l'odeur ambiante. Tout en inspectant les environs, elle surveillait Boradôm du coin de l'œil : le Nain n'était tout de même pas assez saoul pour mettre ce cadavre puant sur le compte de l'alcool, même s'il avait l'air de devoir lutter contre une tempête invisible pour réussir à rester stable. Elle grimaça :
- Celui-là n'est pas de moi, mais si tu ne veux pas le rejoindre, je te conseille de rester calme.
Elle s'approcha du cadavre malgré l'odeur, la mort remontait déjà à quelques semaines. Il ne restait pas grand-chose après le passage des asticots, et l'idée de fouiller "ça" ne lui vint même pas à l'esprit.
- Et si nous changions d'air ? Proposa-t-elle au Nain.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Mer 5 Sep - 19:48
C'était vraiment une infection ! Boradöm eut un haut-le-coeur à la vue et à l'immonde odeur du cadavre, qui vint s'ajouter aux douleurs d'estomac causées par l'alcool. Mais il réussit, malgré tout, à se retenir.

Il ne se demandait même pas si la femme y était pour quelque chose. Sûrement, étant donné qu'elle n'avait pas cessé de tripatouiller cette dague lors de leur discussion. Il avait peur d'elle, mais avait bien trop mal au crâne pour le laisser paraître. Il affichait plutôt une expression de vieillard en pleine attaque cardiaque.

Le Nain s'efforça de se lever du fauteuil, et le fait que ses jambes toutes entières tiennent sur l'assise n'aidait pas vraiment... Une fois atterri sur le vieux parquet, il se pencha pour prendre ses affaires et entreprit de sortir de la maisonnette.

L'exercice mit à contribution à peu près tous les meubles et les murs qui se trouvaient sur son chemin, tant il avait du mal à tenir sur ses jambes. Il finit par trouver la sortie, après avoir fait le chemin en zigzag, avoir chuté deux ou trois fois, cassé quelques vases et fait tomber tout ce qui pouvait chuter.

L'air frais et libéré de l'odeur âcre du cadavre lui fit du bien. Boradöm reconnut aussitôt le préau où il s'était assoupi plus tôt, et il décida que son nouvel ami pourrait le protéger pour le reste de la nuit. Il tituba donc jusqu'à l'abri et s'y allongea - ou plutôt, s'y vautra comme un sac à patates, à même le sol. Il s'endormit aussitôt, et cette fois, plus rien ne pourrait le réveiller avant quelques heures...




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Mer 5 Sep - 22:06
Boradöm ne semblait pas vouloir fuir ou appeler à l'aide. Visiblement, s'affaler au sol était la dernière chose qu'il comptait faire pour le moment. Saela le rejoignit et s'assit en tailleur, juste assez loin pour éviter les effluves d'alcool. Elle n'aimait pas dormir, mais plusieurs nuits sans sommeil eurent raisons d'elle et de sa résistance.
Encore une fois ses vieux démons la hantèrent pendant les quelques heures de sommeil peu réparateurs qu'elle pût s'accorder.

Un réveil en sursaut. Comme toujours. Le soleil était levé mais pas encore très haut dans le ciel, sans doute avait-elle dormit trois ou quatre heures. Le petit village commençait doucement à se réveiller et des badauds ne tarderaient sans doute pas à s'intéresser à une certaine maison renfermant trois cadavres et ayant supporté les déplacements hasardeux d'un Nain ivre., et au deux étrangers sentant l'alcool à deux pas de là La garde d'un tel trou perdu ne se constituaient sans doute pas de plus de trois paysans mal armés mais, comme toujours après avoir fuit ses cauchemars, Saela ne se sentait pas d'humeur à l'action. Elle réveilla donc le Nain ( presque doucement ), et le pressa à se mettre en route rapidement. Etrangement elle ne désirait pas s'en séparer. Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal pour une fois.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Shrag'ZharAventurierMessages : 116
Inscrit le : 26/07/2012
Jeu 6 Sep - 19:55
Il était encore tôt, mais déjà les oiseaux, insectes et autres bestioles matinales commençaient déjà à s'éveiller. En revanche, le village était encore endormi. Aucun bruit ne troublait le silence. Seuls des pas presque imperceptibles pouvaient se faire entendre. Ces pas, c'étaient ceux de Shrag'Zhar.
L'homme-lézard avançait d'une démarche plutôt lente vers le centre du village. Il était partit alors que la lune illuminait encore le ciel, mais finalement il était arrivé bien trop tôt, les commerces n'étaient même pas encore ouverts. Enfin, les commerces... Disons plutôt le petit boucher du coin.
Shrag’Zhar avait l’intention de faire le plein de nourriture fraîche avant de partir pour une nouvelle destination inconnue. Son précédent voyage n’avait duré que quelques mois : faute de moyens, il était rentré chez lui. Un paysan avec une tête de lézard, la recette parfaite pour ne trouver aucun travail. En plus, il savait très mal voler…

L’Ecailleux s’arrêta soudainement en voyant du monde sous le préau. Il rabattit aussitôt sa capuche, et continua sa route. Il avait eu l’intention d’attendre sous le préau, mais apparemment d’autres avaient eu l’idée avant lui. En s’approchant, il vit qu’il s’agissait d’une femme, et de… D’un minuscule homme, qui semblait avoir du mal à émerger malgré la jeune femme qui semblait vouloir le réveiller.
Shrag hésita, puis se résolut finalement à aller sous le préau. Il resta pourtant devant, et se contenta de s’appuyer sur le poteau. Il n’avait pas envie d’effrayer qui que ce soit de si bon matin. Il se contenta donc de balayer les alentours du regard, jetant plusieurs coups d'oeil curieux au couple à plusieurs pas de lui. Il avait l’impression de sentir comme une odeur de… D’alcool. En tout cas, ils avaient l’air bien étrange, ces deux-là.







5 fruits et légumes et un bon morceau de viande
Deux dagues

Homme-lézard / 24 ans
C'est rarement avec joie que l'on croise L'Ecailleux, alors qu'il ne ferait pas de mal à un poulet. Enfin... Presque.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Jeu 6 Sep - 20:25
« Hein ? Je veux dor... Humpf. » L'esprit encore embrouillé, Boradöm se leva avec difficulté. L'Humaine le tirait par la manche en direction de la sortie du village, et il se demandait bien pourquoi. Pour tout vous dire, le Nain n'avait absolument aucun souvenir du cadavre affalé sur le tapis. Il se rappelait uniquement avoir raconté sa longue vie à la femme, tandis que celle-ci jouait avec sa dague. Oui, c'est ça, une dague... Il avait trouvé cette manie étrange... Voulait-elle fuir car elle avait commis un meurtre ? Non, elle l'aurait tué, lui aussi, si c'était le cas. Elle n'aurait pas laissé un témoin aussi fiable que lui.

Boradöm décida qu'elle était digne de confiance. Quelqu'un qui offre une bouteille de Syracuse est forcément quelqu'un de confiance, non ?

Remettant en place sa coiffe et sa tunique, il suivit Saela. C'est alors qu'il remarqua l'homme encapuchonné, adossé contre l'un des piliers du préau. Il ne pouvait pas distinguer son visage, mais il lui semblait étrange. Boradöm se demanda s'il les observait depuis longtemps. Peut-être que l'humaine voulait partir à cause de lui. Peut-être même qu'il était l'amant de l'Humaine, qu'il s'était fâché car Saela avait dormi aux côtés de Boradöm... Oh, non, il ne voulait pas être la source de problèmes de couples !

« Vous vous connaissez ? » demanda-t-il à Saela, en pointant l'inconnu de sa main libre. Mais il avait peut-être parlé un peu trop fort...




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Jeu 6 Sep - 20:45
Saela se tourna vers l'inconnu. Un capuchon dissimulait ses traits dans l'ombre mais une vue hors du commun lui permettait de passer outre ce genre de détails. Et pour une fois elle s'en serait bien passée. Elle même n'était pas vraiment Humaine, mais ce qu'elle avait devant elle était, il fallait bien l'admettre, un lézard. Enfin un homme-lézard.
Elle posa instinctivement la main sur la garde de son sabre, sans le dégainer, juste au cas où. Il ne semblait pas hostile mais rares sont les gens à vous prévenir à l'avance qu'ils comptent vous tuer.
- Non, je ne le connais pas, répondit-elle à Boradôm.
Elle adressa un bref signe de tête à l'homme-lézard et enjoignit son compagnon de remuer son nanesque postérieur plus rapidement. Ils allez vraiment commencer à attirer l'attention...







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Shrag'ZharAventurierMessages : 116
Inscrit le : 26/07/2012
Jeu 6 Sep - 21:38
Shrag'Zhar regardait les inconnus s'éloigner. Il entendit distinctement la question du nain, ce qui l'étonna encore. Il n'était pas souvent allé par ici, mais assez pour connaître les gens du coin, et il ne connaissait pas ces deux-la. Et eux ne semblaient pas se connaître énormément non plus. Lorsque la jeune femme se retourna pour le regarder, il aperçu sur son visage une infime grimace. Il ne s'en formalisa pas, ni de la main qu'elle posa sur sa garde, mais rabattit un peu plus sa capuche sur sa tête, pestant intérieurement contre le fait qu'elle ne le cachait peut-être pas entièrement. Il lui rendit son signe de tête, les regarda encore un peu s'éloigner, puis décida d'aller lui-même faire un petit tour, pour passer le temps, et partit dans le sens inverse des deux inconnus.

Il fit plusieurs pas, regardant les petites maisonnettes avec intérêt, jetant un bref coup d'oeil entre les volets pour guetter un mouvement, s'attardant des petits détails qui identifiaient les différentes maisons : ici une gravure sur le mur, là une sculpture sur la porte, des fleurs aux longues tiges, qui semblaient prêtes à tomber sur le petit rebord de la fenêtre... Shrag'Zhar continua ainsi quelques minutes, jusqu'à ce que son regard tombât sur une chose étrange. Derrière une fenêtre, il avait cru voir un vase cassé, des objets éparpillés. Jetant un regard autour de lui - afin de vérifier que personne ne l'observait - il se pencha vers la fenêtre, scrutant l'intérieur de la pièce, que cachait des carreaux sales. On aurait cru qu'un petit ouragan avait fait son chemin dans la maison. Et qu'il avait bien bu, à en juger par la bouteille vide posée sur la table. Etrange... Peut-être un homme ivre ? Shrag'Zhar regarda à nouveau autour de lui, puis essaya d'ouvrir la porte. Elle n'était pas fermée. Il passa la tête à l'intérieur, avec l'intention de repartir aussitôt, conscient que s'il était pris en flagrant délit, ça irait mal pour lui. Mais quelque chose l'en empêcha : n'était-ce pas une touffe de cheveux qu'il voyait là-bas au détour d'un couloir, lorsqu'il se penchait sur la pointe des pieds ? Peut-être l'homme ivre. Shrag'Zhar connaissait peu ce village, ces habitants, mais c'était quand même des gens qui l'acceptait - avec énormément de réticence, mais quand même. Ils ne l'insultaient pas (ou peu ?) eux. Il décida donc d'aller aider l'homme, de le déposer dans un canapé, puis de repartir. Ca lui ferait un meilleur réveil.

Shrag'Zhar s'avança donc dans le couloir. Il plissa le nez. Quelle odeur abominable !! Il continua néanmoins de s'approcher, et lorsqu'enfin l'homme fut visible, il en eut le souffle coupé. Un cadavre. Décomposé. Il s'approcha, luttant contre l'envie de vomir. Cette... chose était bien morte depuis un bout de temps. Et l'odeur était insoutenable, au point de faire tourner la tête. Une vision d'épouvante.
Shrag'Zhar recula, apeuré. L'odeur de mort... L'alcool. Les étrangers. Il fit vite le lien. Serrant les dents, il fit demi-tour, claqua la porte de la maisonnette, et courut à toutes jambes vers la direction où ils étaient partis. Il ne tarda pas à les apercevoir, près de la sortie du village - il ne s'était pas passé énormément de temps - et les appela aussitôt.

"EH, VOUS ! QUI ETES-VOUS ?"

Il s'arrêta, essoufflé, haletant péniblement, les fusillant du regard. S'il était un humain, son visage aurait été on ne peut plus livide. Mais ses yeux exorbités ne laissait aucun doute quant à ce qu'il venait de voir. Une chose horrible, assurément.







5 fruits et légumes et un bon morceau de viande
Deux dagues

Homme-lézard / 24 ans
C'est rarement avec joie que l'on croise L'Ecailleux, alors qu'il ne ferait pas de mal à un poulet. Enfin... Presque.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Jeu 6 Sep - 22:45
Ils avaient presque atteint la sortie du village, et ce malgré la démarche gauche de Boradôm qui regrettait sûrement ses excès de la veille.
La voix reptilienne retentit derrière eux et les stoppa net. l'homme-lézard les avait rattrapé, et, à voir son regard, il n'allait pas leur proposer une visité guidée. Saela jeta un coup d'œil aux alentours, si ils se battaient ici elle pouvait peut-être régler ça discrètement Il avait l'air aussi furieux qu'effrayé, peut-être pas décidé à en découdre finalement.
Elle sortit subrepticement un couteau de lancer d'une des poches secrètes de son pourpoint, sans quitter l'homme-lézard des yeux. Elle lui adressa un sourire carnassier :
- Qui nous somme ne regarde que nous. Par contre j'aimerais beaucoup savoir pour quelle raison tu te montre si impertinent , le lézard.

Elle ne comptait pas trop sur Boradôm en cas de confrontation, mais à cette distance elle pouvait facilement envoyer son couteau dans le crâne de son adversaire.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Ven 7 Sep - 20:30
Le Nain, l'esprit toujours brumeux, ne tint compte ni du ton de Saela, ni de ce qu'elle avait dit à l'Homme-Lézard. « Boradöm, enchanté ! » s'exclama-t-il en s'élançant vers l’Écailleux, qui n'était plus qu'à quelques pas d'eux. Boradöm lui tendit la main en même temps, mais eut un mouvement de recul lorsqu'il vit l'aspect écailleus de la peau de Shrag'Zhar. Voulant se montrer poli, il continua néanmoins les présentations. « Et voici, euh... » Il se rendit compte qu'il ne savait toujours pas qui était la femme qui l'avait hébergé, fit une moue embarrassée, et conclut par un « Et vous êtes ?... » à l'adresse du Lézard.

Puis Boradöm se rendit compte que ça n'allait peut-être pas faire très plaisir à Salea... Les images de la jeune femme jouant avec sa dague et les avertissements de la veille lui revinrent en mémoire. Mieux valait calmer le jeu... Il rompit donc le silence glacial des deux autres. « Quelle belle journée, hein ? Héhé... »




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Shrag'ZharAventurierMessages : 116
Inscrit le : 26/07/2012
Sam 8 Sep - 13:58
Shrag’Zhar resta silencieux et immobile, sans répondre ni à la jeune femme ni au nain, malgré que celui-ci tentât de détendre l’atmosphère… Sans succès. Il ne tint pas compte de la remarque du nain ni de son air gêné après avoir vu sa peau.

Le silence pesant semblait s’éterniser, tandis qu’il continuait à fixer les deux énergumènes, sur la défensive. Il imaginait mal le petit homme planquer un cadavre. En revanche, la jeune femme avec son sourire sadique était plus suspecte. Mais qu’une jeune femme soit capable de cruauté était tout aussi dur à imaginer pour Shrag’Zhar. Finalement, peut-être avait-il jugé tout cela trop vite… Ou peut-être pas, car après tout, qui pouvait savoir ? Et puis, c’est normal qu’en surgissant ainsi et en hurlant comme il venait de le faire, les deux autres soient sur la défensive. Mais peut-être essayaient-ils juste de cacher leur crime, car leur présence ici après ce que l’homme-lézard venait de découvrir était pour le moins étrange, surtout que le nain semblait vouloir cacher l’identité de la jeune femme, car il avait bel et bien esquivé son nom. Mais comment en être sûr ? Comment élucider un tel mystère ? Qui était le coupable ? Madame Pervanche avec le chandelier dans la biblio… Euh, enfin bref, voilà le genre de bourbier dans lequel s’agglutinaient ses pensées indémêlables. A ce rythme là, Sharg’Zhar aurait tôt fait d’avoir un gros mal de crâne. Il prit une grande inspiration, chassa toutes ses pensées parasites et se détendit légèrement.

« Excusez-moi, je me suis emporté. Je suis Shrag’Zhar, marmonna-t-il de sa voix rauque et râpeuse, répondant enfin à Boradöm. Puis-je juste vous demander, qu’êtes-vous venu faire ici ? »

C’était une simple question, mais qui lui permettrait de connaître leurs intentions – et de voir s’ils mentaient, ou non. Et Shrag’Zhar avait bien l’intention d’en savoir un peu plus, et d’élucider ce mystère du mort décomposé dans le placard… Ou au moins de savoir si ces deux étrangers avaient un rapport avec cette histoire.







5 fruits et légumes et un bon morceau de viande
Deux dagues

Homme-lézard / 24 ans
C'est rarement avec joie que l'on croise L'Ecailleux, alors qu'il ne ferait pas de mal à un poulet. Enfin... Presque.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 8 Sep - 20:53
Saela rangea son couteau tout aussi discrètement qu'elle l'avait sortit. Ce n'était pas la peine de se battre finalement.
- Saela, se présenta-t-elle. Nous avons simplement fait halte pour la nuit .Et nous allons reprendre notre route, ajouta-t-elle d'un ton amical mais ferme.

Elle jeta à Boradôm un regard signifiant quelque chose comme : "On a pas le temps pour ça, discute pas et bouges-toi" ; fit un signe de tête au lézard, et repris sa route avec la ferme intention de quitter ce village minable et de briser la mâchoire du prochain qui mettrait sa mauvaise humeur à l'épreuve. Une lande verte s'étendait à perte de vue, signe annonciateur d'une marche calme et ennuyeuse.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Dim 9 Sep - 20:59
Faire les présentations avait été une mauvaise idée, et Saela lui avait adressé un regard assassin pour le lui confirmer. Mais elle n'en était pas venue aux mains, heureusement, et c'est ce qu'il avait cherché à faire.

Boradöm lança un dernier sourire embarassé à Shrag'Zhar. « Oui, exactement, et euh... voilà. » marmonna-t-il d'un ton peu convaincu à l'adresse de l'étrange homme, avant de lui tourner le dos et de suivre Saela, qui faisait des pas un peu trop grands pour lui, et l'avait donc déjà presque semé.

La précipitation et l'angoisse d'obéir à la jeune femme lui firent presque oublier sa monture. Ce n'est qu'une fois à quelques dizaines de mètres du village qu'il s'en rendit compte, alors qu'il n'avait toujours pas rattrapé l'Humaine.

Il fit demi-tour et se dirigea vers la place centrale du village. L’Écailleux les fixait toujours de son regard globuleux, semblant se demander s'il devait les rattraper ou pas. Visiblement, il avait découvert le cadavre et les soupçonnait d'avoir quelque chose à voir dans cette affaire. Le Nain passa toutefois devant lui sans lui prêter aucune attention, et dodelina jusqu'à son canasson.

Devait-il suivre Saela ? Il se le demandait. Avec sa monture, il n'avait aucune raison d'être à sa solde. Et puis, tout compte fait, il n'était pas certain qu'elle n'ait rien à se reprocher. Et surtout... Elle se dirigeait vers Forêstrange. Il n'avait pas vraiment envie d'y aller... Mais il le fallait. Un Nain ne fuit pas le danger comme un vulgaire lorèle.

Boradöm décida donc de suivre Saela. Il décida également que Shrag'Zhar assurerait une protection personnelle efficace sur la route. Arrivé sur sa monture à hauteur du Lézard, il lui lança : « Bon, tu te décides à venir avec nous ? La Forêt ne va pas venir toute seule, hein. » Le pauvre Shrag'Zhar n'avait certainement pas compris, mais ça n'empêcha pas le Nain de continuer sa route pour rejoindre Saela, au galop.


Dites moi si la direction ne va pas x)




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Shrag'ZharAventurierMessages : 116
Inscrit le : 26/07/2012
Mer 12 Sep - 18:41
Après avoir répondu, Saela se retourna et repartit aussi, sans attendre davantage. Boradöm ne tarda pas non plus et la suivit, peinant à la rattraper. Shrag’Zhar resta planté là, seul, devant la sortie du village, les regardant s’éloigner. Il était resté sur sa faim, concernant cette histoire de cadavre. En tout cas, ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait l’élucider… Mais cela importait peu finalement, et si Shrag’Zhar voulait partir dans la journée et atteindre un village avant la nuit, il ne fallait pas tarder à partir. Il en avait presque oublié sa mission première : s’approvisionner.

Il allait enfin se décider à retourner dans le village, quand des petits pas précipités se firent entendre, suivit d’un Boradöm rapide qui passa à côté de l’homme-lézard sans même lui jeter un coup d’œil. Il repassa à nouveau quelques instants plus tard en sens inverse, avec cette fois-ci une monture – qu’il avait manifestement failli oublier. Sans s’arrêter, il lui lança une invitation à les rejoindre dans leur expédition. Haussant ses sourcils écailleux, bien loin de s’attendre à cela, Shrag’Zhar resta muet quelques minutes avant de balbutier une réponse digne d’un enfant que l’on aurait réprimandé.

« Euh… Oui… Oui, j’arrive ! »

Il se mit aussitôt en route derrière le nain, marchant à grands pas pour le rattraper... Avant de s’arrêter soudainement. Il ne comprenait pas tout, mais apparemment il venait d’accepter de faire la route avec ces deux étranges individus. Pourquoi pas ? Ils n'avaient pas l'air méchant. Autant faire un petit bout de chemin avec eux. Il haussa les épaules, et se remit rapidement en marche pour rattraper son retard. Au fond, cela le ravissait. Et pour une fois, il ne voyagerait pas seul.

« La Forêt ? Demanda-t-il d'un air intéressé. Une forêt particulière ? »

Comme peu de gens étaient habituellement disposés à parler à un homme-lézard, avoir des compagnons de route enchantait Shrag’Zhar, si bien qu’il n’allait certainement pas tarder à se mettre à jacasser comme une pie…







5 fruits et légumes et un bon morceau de viande
Deux dagues

Homme-lézard / 24 ans
C'est rarement avec joie que l'on croise L'Ecailleux, alors qu'il ne ferait pas de mal à un poulet. Enfin... Presque.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Sam 22 Sep - 12:01
Boradöm afficha un petit sourire satisfait lorsque le Lézard les rattrapa. « Particulière ? Un peu, mon neveu ! Nous nous dirigeons vers Forêstrange, rien que ça. Pas une vulgaire forêt. Même les arbres ne sont pas des arbres, en Forêstrange ! Me dit pas que tu n'en a jamais entendu parler ! »

Et Boradöm se lança dans l'un de ses récits interminables, à moitié rempli d'affabulations et de légendes diverses. Il s'attarda longuement sur la description de ces créatures étranges – ce qui, vous vous en doutez, ennuya profondément Salea, qui avait déjà envie d'assassiner le Nain depuis qu'il avait invité Shrag'Zhar à les suivre...

Le récit fut assez long pour qu'ils aient atteint la lisière de Forêstrange lorsque Boradöm conclut. Le Soleil était à son zénith, mais ils n'allaient pas tarder à être plongés dans une semi-obscurité inquiétante...


Je laisse le prochain ouvrir un sujet dans Forêstrange !




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Courage, fuyons !

 Sujets similaires

-
» Courage, fuyons.
» Courage, fuyons ! [Antoine Lemington, terminé !]
» Courage, fuyons [Pv Agathe Arena]
» Courage, fuyons || ft Steve.
» wyclef a-t-il le courage d'un revolutionnaire?
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum