Une couille dans l'breuvage.
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Lun 18 Mar - 22:48
Mais dans quel pétrin se sont mises nos aventurières... Voilà que je les quitte trois secondes et on les retrouve dans un village reculé des Calmes-Plaines, sous le soleil, accrochée à un poteau ...

Hum, charmants ceci dit ces petits-êtres qui vous tournent autour en gambadant. Attendez. Mais oui, ce sont des nains, mais étonnamment sobres ! Et que font-ils dans ce village humain ?

La situation devient compliquée. À la vue des silos et des cheminées, il semblerait qu'il s'agisse d'un village-distillerie, surement de l'alcool de Criid. Et il semblerait que nains et humains cohabitent ici...

Reste à savoir pourquoi cette mine renfrognée ils arborent, du moins les nains, et pourquoi attachées vous êtes, vous qui êtes étrangères l'une pour l'autre ...

Un peu plus loin, un humain mage est légèrement bousculé par trois nains, un sorcier plutôt en fait ...
"Mais je ne pouvais pas prévoir ! éè C'était un problème de quantité, rien de plus !"








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Lun 18 Mar - 23:22
Siz n'en revenait pas. Comment était-il humainement possible de se mettre dans une situation pareille ? Sans avoir le plus petit bout de début d'indice sur le pourquoi du comment, qui plus est !
Pour commencer, des humains et des nains festoyant ensemble sans être ronds comme des queues de pelle, c'était déjà bizarre en soi. A côté d'une distillerie en état de marche et en action, ça rend les choses tout aussi improbables mais soit, il y avait sûrement une explication logique et acceptable. Passons.
Mais qu'elle soit ligotée à un poteau comme une vulgaire jarret de mouton des plaines qui sèche au soleil, là, ça posait problème. Vraiment. Siz n'était pas particulièrement douillette et jouer les chochottes ne faisait pas partie de son tempérament. M'enfin, il y a des limites à ce qu'un être civilisé peut supporter comme humiliation. Comme on disait chez elle : Faut pas pousser pépé dans le tonneau de syracuse ! C'est gâché.
La jeune mage fixa son regard sur un nain parfaitement laid qui la regardait par-delà le cercle de danse. Peut-être que si elle le regardait assez longtemps, il succomberait à son charme... Elle secoua la tête (perdit le contact visuel dans la manœuvre) et se racla la gorge comme si elle venait de dire la plus grosse bêtise possible et imaginable.
« Heu, dites », commença-t-elle, portant sa voix au-dessus des chants. « Il se passe quoi, là ? Non parce que j'aime bien être tenue au courant des évènements auxquels je participe... Histoire de savoir de quoi il retourne, 'voyez. » Œillade sur les nains qui lui donnent le tournis. « Je ne voudrais vraiment pas paraître impolie mais il me paraît tout à fait impoli de ne pas informer les adhérents des us et coutumes de votre club ! » Tout le monde s'en fout. « Héé hoo ! »







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Salina EssagaAventuriereMessages : 30
Inscrit le : 26/02/2013
Mar 19 Mar - 1:26
Cette fois, sa tête en l'air l'aura envoyer dans une drôle, mais terrible position. Sa arrive, une tête en l'air, on ne suit plus et on arrive dans une drôle de situation ou même une situation amusante. Salina en était bien habituer, mais là, cette fois, c'était un autre jeu. Un défi, en fait comment c'était possible? Ok, des humains et des nain... Oui, c'était bien des nains qui dansaient et chantaient ensemble autour d'un feu. C'était les festivité! Mais où se trouvait Salina? Elle se trouvait sur un poteau, attacher à côté de Sisilia qui était dans le même état... Mais qu'avaient fait les deux filles? Salina grogna entre ses dents, elle était décidément pas contente de se qu'il se passait. À côté, elle entendit Sisilia essayer d'attiré l'attention, mais peine perdu, les joyeux lurons trop occupé a festoyer n,entendait pas se que disait sa camarade d'aventure... Salina tourna la tête pour lui parler.

-Je crois que c'est peine perdu... On aura beau s'époumonner, on arrivera pas a attiré leurs attention... Mais bon sang, comment avons-nous pu attérir dans se guépier? Salina se tu quelque seconde. Tu as une idée pour nous sortir d'ici? T'as quelque chose pour couper ses liens?

Salina après quelque seconde releva la tête qui était tomber malgré elle, la guérrière sans peur refesait surface! Elle cria soudain au personne dansante : «Libérez-nous! Il y a aucune raison pour qu'on soit ligotté comme sa, se n'est pas digne de vous surtout si on vous a rien fait! Attention, on a été gentille, mais on peut être méchante et féroce!!» Mais bien sûr, personne n'écoutait ou très peu se fu retourner. De toute façon, qui s'occuperait de deux malheureuse prisonnière?







RATIONS DE NOURRITURE
LIVRES POSSEDES
ARMES

Humain/archée, 25 ans
Tête en l'air, souvent trop perdu, mais fait preuve de force mental pour pouvoir diriger une armée.
:

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Mar 19 Mar - 9:22
"Vous ? Vous avez rien fait ?! Bwahaha..." s'exclama un nain tandis que la procession s'arrêtait alors que le message était passé que les aventuriers étaient réveillés.

Le sorcier était relâché tandis qu'on pouvait distinguer ses petits agresseur grommeler "Sérum de vérité tu m'étonnes, bougre d'abruti. Même l'alcool pur aurait fait moins de dégâts ...".

Tout le monde était sur cette place du village, environ 50 personnes devaient vivre dans ce village, les 50 étaient là. C'en était presque étrange d'ailleurs...

Soudain un bruit sourd de briques éclatées retentit dans la distillerie tandis que la cheminée se mettait à faire de la poussière ... Quelques nains s'effondrèrent au sol en sanglot tandis que des regards noirs des humains se posaient sur les aventurières ...

Puis le craquement se fit plus intense et des pousses vertes semblèrent sortir de la cheminée, comme une de ces plantes géantes de forestrange ... Mon dieu. Ce truc là va tout péter, c'est évident. 8D

"Maudite sorcière !" s'exclama une femme qui tenait son bébé en fixant Sisilia ... Hm. Mauvais signe les enfants... En même temps, s'ils voulaient vous tuer ce serait sans doute déjà fait ...








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Mar 19 Mar - 15:42
« Attendez ! Je n'ai pas ce p... » Minute. Si si, tu as ce pouvoir.
Mais que s'était-il donc passé ? Pourquoi ne s'en souvenait-elle pas ? Sa magie, elle ne s'en servait que pour faire pousser de jolies fleurs et des légumes ridicules. Pourquoi aurait-elle fait germer un truc dans une distillerie ? Et c'était quoi cet histoire de sérum de vérité, en plus ?
« Alors là, je suis larguée », dit-elle en se tournant vers sa compagne d'infortune. « Je sais pas comment toi, tu as atterri là mais moi, je ne suis certainement pas la sorcière qu'ils m'accusent d'être. J'espère que tu me crois. »
Elle soupira bruyamment et jeta un rapide coup d'œil aux branches qui succédaient aux poussent hors de la cheminée. Cheminée qui venait justement, à l'instant, de s'effondrer. Comme dans une mauvaise adaptation d'Alice en Pays des Splendeurs - qu'elle avait entendu maintes fois compté dans le village de son enfance -, des branches noueuses sortaient de tous les orifices de la bâtissent. Les encadrements de fenêtres, emportés par l'écorce épaisse, habillaient les ramures comme des décorations de Nauweyl. Bientôt, le tronc achèverait de disloquer la distillerie toute entière. C'était un désastre. Et ce serait de sa faute, tout ça ? Peuh !
« Dans tes rêves », maugréa-t-elle pour elle-même.
Puis elle se tourna vers sa... camarade de jeu.
« Au fait, c'est peut-être pas le moment pour des civilités mais moi, c'est Sisilia. Tu peux m'appeler Siz'... Et non, je n'ai pas d'idées », acheva-t-elle.
Elle se sentait parfaitement ridicule mais mince, on n'est pas des bêtes !







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kikram DurdurAventurier Masculin Messages : 22
Age : 28
Inscrit le : 17/04/2013
Sam 20 Avr - 12:16
Il avait du mal a respirer, il y avait de la poussière partout, il ne voyait plus ce qu'il y avait devant lui. Quelques instant auparavant, il inspectait l’intérieur des grand tonneaux et cuves qui se trouvait dans cet endroit. Il gouttait au nectar de l'un des tonneaux, lorsqu'un déluge de plantes s’abattit sur cette endroit. Il reçu des coups de branches et de feuilles mais réussi a se cacher sous une cuve en regardant la catastrophe qui avait lieux, qui pour une fois ne venait pas de lui. Cependant, il se retrouva bien vite en manque d'oxygène a cause de toute la poussière qui volait autour de lui et l'empêchait de respirer. Pire encore, il était plonger dans le noir complet. Alors qu'il toussait, il brandit son bâton et récita une formule qui alluma une flamme au bout de celui ci. Il put ainsi regarder autour de lui et se rendre compte qu'il était complètement bloquer par les plantes vertes. Il se mit a pester contre les plantes et la chose qui avait put les faire apparaître soudainement.

"Grr ! Kikram pas aimé plante qui se fume pas ! Kikram va te démolir ! Kikram va te mettre dans son Kifum !"

Il donnait des coups de bâtons a mesure qu'il parlait, ce qui eut pour résultat de mettre le feu a la plante qui lui bloquait le passage. Le gobelin recula le plus possible pour ne pas être brûler par les flammes. La fumée venait remplacer la poussière tandis ce que le feu gagnait de l'ampleur. Quelques minutes passèrent et le gobelin sortait de la distillerie, avec le bout de son kilt en feu. Il traversa l'attroupement de nains et d'humains sans s'en préoccupé en hurlant.

"Aaaaah Kikram brûle ! Kikram brûle ! Eau ! Eau !"

Il sauta finalement dans une marmite d'eau frémissante pour éteindre les flammes. Il en ressortit bien vite en hurlant de nouveau et en se roulant par terre alors que la distillerie explosait et que les débris volaient de toute part. Ses petits cris étaient couvert par l'explosion.







RATIONS DE NOURRITURE
LIVRES POSSEDES
ARMES

Gobelin/Chamane, 21 ans
Un petit être humanoîde a la peau verte, aux oreilles de chauve souris et aux yeux mesquins.
Bouchez vous le nez et tout ira bien.

Rp :Une couille dans l'breuvage.
Eo :Que vois-je, que vois-je ?

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Sam 20 Avr - 13:14
La situation virait au cauchemar. S'énervaient toujours nos amis nains qui tournaient autour du poteau où Sisillia était encore rentenue, et quelques humains au passage, puis, derrière, le mage se dégageait en engueulant d'autres demi-hommes "Bon, de toute manière maintenant que c'est fait c'est trop tard ! Elle a tout oublié au lieu de nous dire la vérité, qu'il en soit ainsi !" ... C'était faire une croix sur la raison qui avait poussé notre aventurière à faire exploser cette distillerie, enfin, si c'était bien elle...

Fouillant ses poches machinalement, Sisillia découvrit un morceau de papier estampillé CCR en lettres calligraphiées ainsi qu'une petite couronne en dorure intégrée à la feuille chiffonnée, elle n'avait aucun souvenir mais à bien y réfléchir elle pourrait sûrement comprendre quelque chose.

Et puis là, Boom. Ah. Bon. C'était pas prévu ça. Que. Quoi. Pourquoi tout explose là ? Bon, les vapeurs d'alcool, c'est logique, ça devait arriver, mais ça sera pas pour calmer nos autochtones humains et nains... Pourquoi d'ailleurs ces deux populations sont mêlées nom-d'un-Dieu !








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Lun 6 Mai - 20:49
Bon. C'était de pire en pire. Ca courait partout, ça criait dans tout les sens, ça disait des trucs affreux et bien évidemment, ça ne vous expliquait pas ce que vous faisiez là. Attachée et tout.
Très pratique, vraiment.

Sisilia était confuse. Parce qu'en plus de ne pas comprendre, elle remarqua soudain que ses liens n'étaient pas très serrés. Oh, bien sûr, pas assez lâches pour qu'elle puisse s'enfuir mais elle découvrit avec bonheur qu'elle avait une certaine liberté de mouvement. Bon, on ne s'emballe pas, hein. Ce n'était pas Hautedune, tout de même ! Mais au moins pouvait-elle atteindre ses poches. Ses hurluberlus avaient peut-être oublié de les vider. Certes, elle n'y trouverait pas son sceptre mais qui sait...
Bientôt, elle en sortit son unique possession... Si on peut dire. Un morceau de papier soigneusement froissé (soigneusement, oui) et dont le grain velouté rappelait la douceur de la soie. C'estquoiça ? Depuis quand avait-elle des papiers de cette qualité dans les poches ? N'importe quoi !
En même temps, puisqu'il était là, autant aller au bout de l'investigation ! Elle entreprit donc de le défroisser, ce qui prit un peu plus de temps que prévu parce que sa deuxième main était coincée dans son autre poche (oui, bon, c'est pas pratique non plus d'être encordé ! Je défie quiconque d'en faire autant, bande de mécréants ! èé). Tant bien que mal et en s'aidant du tissu rêche de son pantalon, elle réussit néanmoins à ouvrir le précieux indice... Qui ne l'aida pas beaucoup plus. Il y avait un sceau - une petite couronne finement dorée - et un sigle qui lui rappelait quelque chose...
« Oh bon sang ! » s'exclama-t-elle soudain. « J'ai un laisser-passer, j'ai un laisser-passer ! Quand j'vous disais que j'avais rien fait ! Ceci le prouve ! »
Au fond d'elle, Siz' espérait vraiment que ce simple morceau de papier chiffonné allait lui sauver la mise. Un ordre royal, ça peut le faire, non ? ... On a le droit de rêver, en tout cas.

Spoiler:
 







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kikram DurdurAventurier Masculin Messages : 22
Age : 28
Inscrit le : 17/04/2013
Mer 15 Mai - 19:22
Une fois les flammes éteintes, il regarda autour de lui. Des hommes et des semi-hommes partout. Mais le plus étrange dans tout ça c'est que personne ne faisait attention a lui. D'habitude les gens avaient peur de lui ou voulaient le tuer, mais là, il était comme invisible et tout le monde se lamentaient sur quelque chose d'autre. Il ne comprenait pas quoi. N'ayant pas une bonne vue de là ou il se trouvai. C'est a dire a raz le sol. Il monta sur un point plus haut et zieuta la scène. Tout les regards étaient tourné vers l'endroit plein d'alcool qu'il visitait plus tôt. A y regarder de plus près, il avait trop goûter aux breuvages des cuves, car il chancelait légèrement.

En regardant autour de lui il remarqua des gens attaché a des poteaux. Quelles drôles de coutumes ils avaient ces êtres humains. Son attention fut capter par un bout de papier qu'exhibait une femelle attaché. Du papier, comme dans les livres. Elle essayait aussi de dire quelque chose mais il n'entendait rien avec tout ces personnes qui hurlaient a plein poumons en se lamentant. Il se rapprocha donc, allant jusqu'à se planté devant la jeune femme avec ses grand yeux interrogatifs.


"Pourquoi vous attaché ? Vous crier quoi ?"







RATIONS DE NOURRITURE
LIVRES POSSEDES
ARMES

Gobelin/Chamane, 21 ans
Un petit être humanoîde a la peau verte, aux oreilles de chauve souris et aux yeux mesquins.
Bouchez vous le nez et tout ira bien.

Rp :Une couille dans l'breuvage.
Eo :Que vois-je, que vois-je ?

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Dim 26 Mai - 16:58
Ah. Ça c'est bien joué. Le petit papier doré fait tout. Les nains sont interpelés, la situation se calme doucement alors que l'explosion avait de toute manière fait suffoqué la moitié des villageois.
Et c'est ainsi que nous faisons la rencontre du chef du village, une sorte de gros tavernier qui écarte la foule en avançant d'un pas lent mais décidé.

C'est d'une voix totalement dépourvue d'accentuation paysanne qu'il s'exprime alors, une voix de stentor très calme qui résonne légèrement dans le silence alors que la poussière de l'explosion retombe.
" Ah, Vous êtes de la ville n'est-ce pas. "

D'un geste efficace il prend le papier tout en détachant la corde qui tombe, lâche, libérant la magicienne.
" La couronne. La qualité du papier. Vous êtes du Conservatoire alors ... Venez avec moi. "
C'est dans un vacarme tonitruant que le peuple proteste alors à l'annonce de ces derniers mots, les femmes crient et les hommes tonnent tandis que les nains grommellent. "Mais pourquoi ?!" "Tu vas les laisser s'en tirer ?!" "Ils ont tout pété ces terroristes !" "Et! Elle a un gobelin !"

" SILENCE! ... Gobelin ? Viens aussi petit être, tu ne devrais pas être là non plus. "
Et voilà le chef qui se dirigeait vers une bâtisse séparée des autres mais occupant une place centrale, la taverne actuellement désertée.








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Mer 3 Juil - 23:15
« Heu... »
Du conservatoire ? LE conservatoire ?
« Oui, oui... » bredouilla-t-elle.
Impossible de savoir quand le tourbillon allait s'arrêter. D'incompréhension en incompréhension, découvrirait-elle un jour le fin mot de l'histoire ? Parce que pour l'heure, ça n'en prenait pas le chemin. C'était comme de s'enfoncer dans la partie la plus sombre de Forestrange avec des gens instruits qui vous donnent des directives inintelligibles. « Prenez le sémaphore dans la gueule du pétaure et sautez sur le bidon à piston qui se trouve sous votre capsule gauche. » Clair comme de l'eau de roche. Et comment se sortait-on de se genre de situation, en mode Sisilia ? En faisant comme si on comprenait absolument tout, chaque mot, chaque syllabe, chaque intonation. C'est que c'est important l'intonation, ça donne des indications. On ne dit pas « Attention à la marche ! » comme si on récitait l'Encyclopédie des Vermilule pour les Mordus d'Alchimie (aussi appelée EVMA par les initiés).
Tout ça pour dire qu'elle se jeta dans le sillage du bonhomme comme si lui incombait une tache de la plus haute importance. Menton droit, regard franc, pas assuré. Fastoche. Sauf quand on se prend les pieds dans une racine saillante et qu'on valdingue cul par-dessus tête. C'est très élégant et tout à fait digne de n'importe quel gramoche des montagnes dévalant une pente en pleine hystérie. Le genre de chute qui attire tous les regards et qui, malgré cela, vous fait vous sentir seul au monde. Surtout si elle s'accompagne d'un cri ridicule digne d'un houifi ayant avalé un épic-oiseau.
C'est triste. Mais cela arrive même au meilleur.
R.I.P. l'amour propre. Je t'aimais bien, vieux.







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Une couille dans l'breuvage.

 Sujets similaires

-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum