Comme une lame dans la nuit.
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Mer 10 Avr - 22:25
Saela fouilla un instant l'une des poches intérieures de sa cape et en sortit un simple bout de papier sur lequel elle put lire :

Retrouvez-moi à l'auberge du Poney qui Pue quand ce sera fait

- Quel nom charmant, murmura-t-elle pour elle-même. Enfin, j'y suis.

Elle poussa les porte de l'auberge et fût immédiatement accueillie par une odeur de viande grillée, de sueur et de sang. Bref, une auberge typique des quartiers pauvres. Elle s'approcha du tenancier, déposa un dragon d'or sur le comptoir et lui chuchota quelques mots. L'homme ne répondit que d'un signe de tête, désignant une table vers laquelle elle se dirigea. Elle pris place face à la silhouette encapuchonnée et avachi sur la table et se racla la gorge.
Pas de réaction.
Elle tenta de secouer l'homme pour le réveiller mais il s'effondra au sol. De toute évidence il ne se réveillerait plus jamais. C'est au moment où elle entendit les chaises racler et les épées sortir de leur fourreau qu'elle comprit le problème. L'endroit était remplie de tueurs, ce qui en soit n'avait rien d'extraordinaire. Sauf que dans le cas présent, il ne s'agissait de quelques assassins à la petite semaine, mais bien de mercenaires expérimentés.
Elle envoya sa chaise dans les jambes du premier homme à se jeter sur elle et en estropia un autre d'un coup de dague rapide. Elle évalua rapidement la situation : une vingtaine d'assassins lui faisaient face et au moins quatre d'entre eux auraient des arbalètes prêtes à l'emploi dans moins d'une minute. Un autre assaillant tenta rapidement sa chance mais Saela para sans difficultés et envoya l'homme à travers la fenêtre derrière elle avant de le suivre et de tenter de distancer ses ennemis dans les rues sombres et pluvieuses.
Après plusieurs minutes de course effrénée elle ralentit et tourna au coin d'une rue, tombant nez à nez avec deux des tueurs. Le premier reçu un puissant coup de pied qui lui brisa net le genoux. Le second, surpris, tenta un coup de taille maladroit que Saela esquiva facilement avant de lui ouvrir le ventre et de le laisser perdre ses tripes dans la boue. Elle s'approcha de l'éclopé et pressa sa dague contre son abdomen.

- Qui êtes vous ? Répond ou je t'éventre comme un porc !
- La déesse te veut, nous ne somme que ses humbles instruments.


Puis l'homme éclata de rire. Rire qui mourut avec lui.
Saela allais repartir quand étrange objet attira son attention : épinglée sur la poitrine du cadavre, une broche de fer légèrement oxydée, de forme circulaire, aux contours en dents de scie. Comme un soleil noir. Avec en son centre une goutte de sang stylisée.
Elle s'empara de la broche et se remit en route rapidement. Elle trouva une vieille maison abandonnée où elle se réfugia de la pluie et se mit en tête de démêler cette sombre histoire.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Potazath MaugalAventurierMessages : 25
Inscrit le : 18/04/2012
Ven 12 Avr - 9:18

Ce n'était pas du genre de Taz' de finir ivre mort à dormir sur le sol d'une grange abandonnée, mais c'est pourtant bien ce qui avait dû arriver la veille étant donné son mal de crâne et cette envie irrépressible de ne surtout rien manger... Puis réflexion faite, c'était pas vraiment une grange, donc ouai, c'est définitivement pas son genre, finir ivre mort pourquoi pas, mais pas dans une grange. Ce plafond à la chaux ainsi que ce parquet vermoulu en chêne confirmait qu'il s'agissait plutôt d'une maison, et sombre comme elle était elle devait être inoccupée. Ne comprenant pas pourquoi il se réveillait à une heure si matinale alors que le jour se levait à peine, il comprit soudainement qu'il n'était pas seul. Ce n'était pas tant la poussière lui tombant sur le nez depuis le plafond qui l'inquiétait mais plus les bruits de pas naissant à l'étage.

D'ailleurs, il n'y avait pas de fenêtre dans cette pièce. Potazath. Gros lard, t'es dans une cave. Et la trappe qui est encore ouverte ... Nul doute que si le propriétaire de ce taudis remarque ta présence, tu auras à rendre des comptes ...

Le vieil inventeur avait du mal à remettre de l'ordre dans ses idées. Manifestement il était toujours aussi chargé, aussi bien habillé, pas trop sale sur lui, bon les questions ne sont pas là cependant mais savoir ce que tu vas faire de ton repos bien mérité et couvert de dragons d'or mon vieux. Et oui, sacré invention celle-là, t'es pété de tunes depuis ton Paq'Bot et tu sais le rendre discret en enrobant ta bourse dans du coton pour éviter tout tintement lumineux de richesse excessive.

Ton marteau. Enfin, ta masse. Oui, tu es armé, tout va bien. Tu te lèves doucement, allez, aussi discrètement que tes 95kg te le permettent, reste dis-

"Woouuhooou ! Ya quelqu'un là d'dans ? J'vous ai emprunté vot' cellier la nuit dernière !!" ... Ah... Bien joué Taz'.







Nombreux Outils
Livres Carnet de Notes
Armes Matériaux divers

Humain/Inventeur, 71 ans
Inventeur sympathique mais gueulard, direct mais bien intentionné, un honnête type quoi ! Toujours un bon outil sous le coude et une bonne idée en tête.
Q5 : En direction de la ville bleue ...


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Lun 15 Avr - 21:31
Saela sursauta. Quelle idiote, toute à ses pensées qu'elle était elle n'avait même pas pris la peine d'être discrète !
Elle chercha d'où venait la voix et avisa une trappe à quelques mètres d'elle. Elle s'approcha, méfiante : elle doutait qu'un assassin s'annonce à grands cris avant de tenter de la tuer. Ou alors c'était un piège délibérément grossier afin qu'elle baisse sa garde.
Elle passa prudemment la tête par l'ouverture au sol. La maison, et donc à fortiori la cave, était encore plongée dans l'obscurité en cette heure matinale ce qui l'assurait que son ennemi potentiel ne verrait, au mieux, qu'une forme assez vague ; alors qu'elle, nyctalope, le verrait distinctement. Et en effet, au pied de l'escalier elle vit un homme. De toute évidence d'un age avancé mais encore assez musclé pour faire des envieux. Aucun doute possible, cette voix de stentor lui appartenait.
Elle recula de quelques pas et, décidant d'en apprendre plus avant de faire quoi que ce soit, elle répondit à l'homme :
- Il n'y a pas de problème, l'ami. Montez donc, que nous puissions deviser plus aisément.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Potazath MaugalAventurierMessages : 25
Inscrit le : 18/04/2012
Lun 22 Avr - 11:00
C'était une voix féminine mais avec un ton très masculin. Une aventurière sans doute. En tous cas, elle ne devait pas être la propriétaire de cette bâtisse. Potazath s'avança dans le semblant de marches/échelle qui remontait de cette sorte de cave. Il fit alors face à cette jeune femme.

C'est tout naturellement qu'il lui tendit la main.
- Potazath, inventeur bricoleur pour vous servir !







Nombreux Outils
Livres Carnet de Notes
Armes Matériaux divers

Humain/Inventeur, 71 ans
Inventeur sympathique mais gueulard, direct mais bien intentionné, un honnête type quoi ! Toujours un bon outil sous le coude et une bonne idée en tête.
Q5 : En direction de la ville bleue ...


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Sally TilielAventuriere Masculin Messages : 23
Inscrit le : 24/04/2013
Ven 26 Avr - 12:50
« Inventeur bricoleur ? Ouaaah, quel beau métier, di' donc ! Vous avez fait comment ? Ooohé, vous êtes où ? »

La voix enthousiaste venait de la porte de derrière, par laquelle Sally venait d'entrer sans demander l'avis de personne. La jeune elfe s'avança dans le noir, manquant de faire tomber un vase qui semblait être au moins aussi vieux que sa grand-mère, tout en répandant des traces de pas boueuses de partout. Elle était complètement trempée, d'ailleurs son carnet à dessins était sûrement en sale état. Il faudrait qu'elle pense à recoudre son sac.

« Bonjour ! Eh bien, qu'est-ce qu'il pleut, c'est toujours comme ça ici ? » demanda-t-elle en ouvrant des rideaux pour le moins poussiéreux, faisant entrer un peu de lumière dans la pièce. Elle découvrit alors, à sa grande surprise, deux humains. Elle en avait déjà vu bien-sûr, la nouvelle de leur arrivée dans la ville bleue s'était répandue comme une traînée de poudre, elle n'avait manqué de les épier depuis le toit de sa cabane lorsqu'ils avaient atteint l'entrée de la cité.

« Oh, ça alors ! Je suis ravie de vous rencontrer. Je m'appelle Sally ! », lança-t-elle, puis elle tendit la main à Saela.









Haut-elfe, Vagabonde, 45 ans



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Dim 28 Avr - 13:25
Saela observa quelques instants cette espèce de boule de joie trempée jusqu'aux os. Puis le vieil homme. Et elle se demanda pourquoi les vieilles maisons moisie attiraient toujours des gens bizarres. Enfin, elle revint à la réalité, repoussa les mains tendus en grognant et referma les rideaux.

- Le quartier est plutôt mal fréquenté, se justifia-t-elle. Je me demande même comment une mignonne comme toi à bien pus arriver entière jusqu'ici.

Tout en parlant elle s'était occupée de bloquer la porte a l'aide d'un vieux meuble point encore trop mangé par la moisissure. Elle espérait que l'Elfe n'ait pas trop attirée l'attention.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Potazath MaugalAventurierMessages : 25
Inscrit le : 18/04/2012
Lun 27 Mai - 11:42
" Mal fréquenté on peut le dire ! J'aurais pas pensé trouver quelqu'un de votre trempe en me réveillant ... " renchérit Potazath comme une blague bien grasse mais avec un soupçon de reproches. Le spadassin ne payait pas de mine au premier abord mais à mieux y regarder, que ce soit dans sa démarche ou dans son accoutrement, Potazath n'avait pas de mal à reconnaître sa fonction grâce à son expérience.

Potazath avait un mauvais présage. Quant à savoir s'il provenait de la légère odeur de fumée ou du fait que tout s'était rapidement assombri, peu n'en fallu pour qu'il aille ouvrir une fenêtre tandis que la mutante s'évertuait à bloquer les portes ...

" Beosion !1 Il faut partir ! "

La rumeur grondait au loin, on pouvait désormais l'entendre, la voir, et la sentir. On voyait les quartiers riches non loin de là en train de s'embraser tandis que des hurlements de colère se faisaient entendre, des slogans scandés par la foule semblait-il et, entre deux éclats de joie, des fracas de poutres meurtries retentissaient.

1 : Beosion, Bé-o-cione, m. nom propre, Dieu des flammes, de la passion, de la colère, des revendications et de toute émotion non-réfrénée. Un dieu moqueur, enclin à faire la fête et appréciant l'ironie. Nombreux fidèles dans des villages du sud des calmes-plaines et des claires-buttes, villages viticoles et criïdicoles essentiellement où l'alcool coule à flot.







Nombreux Outils
Livres Carnet de Notes
Armes Matériaux divers

Humain/Inventeur, 71 ans
Inventeur sympathique mais gueulard, direct mais bien intentionné, un honnête type quoi ! Toujours un bon outil sous le coude et une bonne idée en tête.
Q5 : En direction de la ville bleue ...


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Comme une lame dans la nuit.

 Sujets similaires

-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum