Poursuite obscure.
avatar
BoradömAventurier Masculin Messages : 75
Inscrit le : 17/04/2012
Jeu 26 Sep - 19:57
Boradöm dut rapidement aussi joyeux que ses acolytes. Il était très fier d’appartenir au peuple qui avait réussi la prouesse de changer l’eau en bière, et se mit donc à sautiller en poussant des cris de joie, avec le ridicule nanesque que vous pouvez imaginer.

La nouvelle se répandait comme une traînée de poudre, et même si l’on était au milieu de la nuit, les tavernes et les maisons se vidèrent rapidement pour créer une foule gigantesque dans les rues. Boradöm et les autres aventuriers furent donc bien obligé de suivre le flot qui les menaient tout droit au Palais du Roi.

Boradöm contempla avec fascination le grand bâtiment, devant lequel se massait la foule. Tout en pierre et en dorures, il était, comme les entrées importantes dans les mines, affublé de deux gigantesques statues représentant Dorandhil, le premier Roi fédérateur des Nains, et son épouse.

Les portes s’ouvrèrent en grinçant pour laisser entrer les aventuriers, mais toute la population s’engouffra dans l’édifice. Boradöm et les autres se retrouvèrent tant bien que mal au milieu d’un hall somptueux, lui aussi décoré de multiples peintures et sculptures représentant toute la dynastie des Rois et Reines nains.

La salle était encadrée de gardes armés jusqu’aux dents. Plusieurs d’entre eux firent s’écarter la foule pour créer un passage entre les héros du jour, et deux immenses portes dorées.

La foule se tut lorsqu’une énorme cloche résonna au sommet du hall. L’un des gardes s’avança au milieu de la salle, se racla la gorge, et annonça d’une voix tremblotante : « Sa Majesté le Roi Dorandhil XII ! »

Boradöm faillit faire un malaise lorsque les portes de la Salle du Trône s’ouvrirent. Il allait rencontrer le Roi Nain.




Rien à manger
Syracuse XV
Jeu de tarot

Nain, Diseur de Bonne aventure, 134 ans
Ce vieux nain à la remarquable tunique bleue tire les cartes des passants de Château-Rouge, depuis qu'il est tout petit.
Q1 : En route vers la soie
E1 : Rêve créatif, rêve explosif


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Ven 27 Sep - 21:21
Saela avait suivit la foule, comme le reste du groupe. Il était beaucoup trop tard pour filer discrètement. Une fois dans l'imposant hall, elle évalua ses chances en cas de bataille et conclut rapidement que ce n'était pas une très bonne idée que de provoquer toute une armée. Après tout, ils arrivaient en héros et cette épée n'avait pas de valeur particulière à ses yeux...
Quand le roi leur fut annoncer, ils attendirent patiemment (sauf Boradöm qui trépignait tant qu'un garde lui demanda si tout allait bien), mais rien ne vint.
Face à l'absence de réaction du groupe, le héraut s'approcha à petites foulées et leur chuchota que bon hein, le roi n'allait quand même pas venir lui-même, surtout à son age et que donc il fallait peut-être y aller si ça ne les dérangeaient pas trop. Saela haussa les épaule et grimpa le petit escalier, suivit de près par les autres.
Au-delà des portes dorées, se trouvait une pièce d'assez modestes dimensions. Comparé au hall. La salle du trône était sans conteste grande, mais, étouffée sous tant de tentures dressées entre les imposantes colonnes rehaussées d'or et de pierreries ,et étroitement gardée par d'inflexibles Nains caparaçonnés d'acier, qu'elle en paraissait moitié moins grande. Et Saela ne doutait pas un instant que derrière chaque étoffe de valeur se cachait d'autre Nains prêts à protéger leur roi.
A une vingtaine de mètre, au bout d'un somptueux tapis noir filé d'or, assit sur un trône d'or dont le dossier le surplombait de plusieurs mètres, se trouvait un Nain. Son imposante barbe était  grise et ses petits yeux entourés de rides mais pourtant rieurs. Bien que cela trahisse un age évident, il ne vint à aucun moment à l'esprit du spadassin de confondre ce roi avec un quelconque vieillard débonnaire.
Et bien sur la couronne qui à elle seule semblait valoir assez pour s'acheter un petit royaume, aidait beaucoup.
Ils s'approchèrent une fois que le roi leur en fit signe, et Saela déposa lentement l'épée à ses pieds, lisant une expression de joie intense sur le visage ridé.
Restait à espérer que la récompense promise soit à la hauteur.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Mar 11 Fév - 22:48
Sans un mot, le Roi fit signe à l’un des gardes qui l’entouraient de lui apporter l’épée. Le garde s’empara de l’objet des mains de Saela, qui pour une fois ne montra aucune résistance. Pourtant, elle aurait volontiers extorqué par la violence des milliers de Dragons d’Or en échange du précieux artefact, mais au milieu du Palais du Roi, elle ne pouvait se le permettre.

Le garde déposa la lourde arme entre les mains tremblantes du Roi, qui souriait béatement. Il contempla longuement l’objet, l’observant sous tous les angles et dans ses moindres détails, tentant de déceler le défaut qui prouverait que l’objet était une copie. Son sourire ne quitta pourtant pas son visage, et il finit par prendre la parole.

– Que l’on m’apporte de l’eau !, dit-il d’une voix tremblante d’émotion, mais d’une voix forte qui résonna dans toute la salle du trône.

L’un des gardes s’élança du plus vite qu’il pouvait – donc pas très vite – et quitta la salle un instant par une porte dérobée, avant de réapparaître chargé d’une lourde bassine en or, remplie d’eau. Il la déposa difficilement au pied du trône.

Un silence de plomb régnait dans la pièce. Tout le monde avait les yeux braqués sur le Roi, son Epée et sa bassine. Tout tremblant, le Roi se leva et s’approcha de la bassine. Il semblait crouler sous le poids de l’arme, qui pourtant n’avait pas paru très lourde à Saela. Et le Roi était un Nain bien bâti, même pour son âge.

Le monarque plongea solennellement l’épée dans l’eau, et sous le regard ébahi de toute l’assemblée, une lumière dorée sembla jaillir de l’arme. Puis ce fut au tour de la bassine de s’éclairer, comme si l’eau avait soudain pris feu.

Lorsque la lumière se fut éteinte, le Roi se mit à sourire de plus belle ; il semblait avoir repris toutes ses forces. Dorandhil XII rangea l’épée dans un fourreau qui était accroché à sa taille, et qui semblait l’avoir toujours été, attendant patiemment que l’Epée des Dorandhil vienne le remplir.

– Mes amis, trinquons à nos héros !, déclara le Roi, et il porta la bassine à ses lèvres d’un geste triomphant, se mettant à boire d’un trait la bière qu’elle contenait.

Des cris de joie résonnèrent aussitôt dans la salle, des cloches et des trompettes triomphantes se firent entendre. Les aventuriers furent conduits sans plus tarder dans une autre salle, où avait été dressé un banquet. On les installa à la table d’honneur, sur une estrade, où le Roi et sa famille les rejoignirent. Des centaines de Nains incontrôlables remplirent le reste de la salle. Le Roi monta sur la table et fit taire tout ce beau monde pour prononcer un discours avant d’ouvrir les festivités.

– Mon cher peuple, aujourd’hui est un grand jour ! s'exclama-t-il. Grâce à ces valeureux aventuriers venus de très loin, notre race a enfin retrouvé son bien le plus précieux, la légendaire épée de Dorandhil Ier, notre Roi fondateur ! Je veux que l’on couvre ces héros d’Or, qu’on les acclame, que des statues soient érigées en leur honneur devant le Palais ! Et surtout, je veux que l’on apporte des centaines de tonneaux, non pas de bière, mais d’eau ! Que la fête commence !

De nouvelles acclamations s’élevèrent dans la grande salle, et le Roi se tourna vers les aventuriers.

– Je ne saurai comment vous remercier, dit-il. Je vous ferai porter 500 Dragons d’Or chacun dans vos chambres, ce soir. Et votre voyage a dû être éprouvant ! Lorsque vous partirez, je vous offrirai notre plus beau dragon pour que vous puissiez rentrer chez vous. Bien sûr, passez ici autant de temps que vous voulez, vous êtes ici chez vous.

Sur ces bonnes paroles qui ravirent les aventuriers à l’idée de toucher quelques centaines de Dragons d’Or, les festivités commencèrent, et le Roi passa une bonne partie de la nuit à transformer toute l’eau de la salle en bière.





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Poursuite obscure.

 Sujets similaires

-
» Poursuite d'un voleur
» Le monde de l'Obscure
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits
» [cal. event] : a la poursuite des Amis
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum