Environnement hostile
avatar
ArkhgnahldurkzatagPNJ Féminin Messages : 18
Inscrit le : 21/06/2013
Mar 2 Juil - 17:08
- AAAAARGL !

Le hurlement résonna un instant dans la vallée, avant de s'interrompre subitement. Ark laissa retomber le corps brisé sur le sol. Sans s'attarder, elle tourna les talons, abandonnant le corps des cinq brigands dans la boue.
La pluie froide tombait à verse et la faisait frissonner. Le ciel gris plongeait le paysage dans l'obscurité et ne permettait pas de voir bien loin. Mais son rythme rapide l'amena rapidement devant les portes d'une gigantesque cité. Elle ralentit et entreprit de chercher un endroit pour se loger. Elle aurait tout à fait pu dormir à la belle étoile, comme elle le fait le plus souvent. Mais elle n'avait pas forcément envie de subir cette pluie incessante toute la nuit.
Elle trouva rapidement un de ces bâtiments que l'on appelait "auberge" où les humains en voyage dormaient. Elle pénétra dans le bâtiment et, indifférente aux regards qu'on lui lançait, aux messes basses et aux propositions douteuses, elle se dirigea vers l'aubergiste d'une démarche assurée. Sans un mot, elle lui tendit ces choses rondes et jaunes dont les humains se servaient pour échanger divers objets ou des services. L'homme, visiblement écœuré, accepta les pièces avec réticence et lui marmonna de s'installer en attendant son repas, ce que fit la jeune femme.
Une fois qu'elle fut servie et s'apprêtait à déguster enfin son repas, un homme édenté, crasseux et maigrelet s'assit en face d'elle avec un rire bourru. Il empestait l'alcool.

- Dis, toi, tu partag'rais bin un peu d'ta pitance ?

Il rigola et jeta un regard aux autres derrière lui, fier d'avoir osé et remporté son pari. Devant le mutisme d'Ark, qui continuait de se repaître, les yeux fixés sur son plat, il reprit la parole d'une voix plus forte et plus osée.

- T'sais, si t'étais moins verte, tu s'rais un bon morceau d'viande.

Il ricana. Elle sentit son regard lubrique glisser sur sa peau et sur ses formes qui étaient bien peu cachées par ses quelques pièces de vêtement.

- J'me d'mande si les orques elles sont...

Il ne termina pas sa phrase. La main qu'il avait posé sur l'avant bras de la jeune orque avait été la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Le tempérament explosif d'Ark choisit cet instant propice pour se montrer. Elle leva la tête et jeta un regard hargneux sur l'homme à la face sale. Le fixant de son regard haineux, elle attrapa sa main et la serra. Bien fort.
L'homme hurla et tomba de sa chaise en voulant reculer. Il regarda sa main libérée - dont la forme ne laissait plus vraiment deviner la présence d'os - et lui hurla une insulte en se jetant sur elle. Il se retrouva empalé sur une longue épée. Les autres, suivant un courage fou sorti d'on ne sait où, se jetèrent sur elle pour venger leur ami. Ils hurlèrent quand leurs membres coupés volèrent dans l'air.

Après ce ballet de têtes qui volent, ce carnage sans précédent, Ark s'enfuit bien vite sous les hurlements de l'aubergiste. Et la voilà à détaler dans une ville qu'elle ne connaissait pas, quelques ahuris à ses trousses. Elle profita de la pluie et de l'obscurité pour se cacher au détour d'une ruelle. Heureusement, cette cité était plutôt grande. Mais d'ici peu, tout les gardes seraient au courant. Encore une fois, Ark avait raté son immersion dans le monde des humains.
Décidée à chercher des vêtements plus... couvrants pour cacher sa peau verte, elle pénétra dans une maison au hasard qui, à première vue, semblait vide, puis elle entreprit de dénicher quelques pièces de tissus.







Epée tranchante

Orc, âge inconnu
Un orc amnésique, ça promet.
Quoi ? Un problème avec les orcs ? Viens tâter de ma lame !

NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Myrr Poing d'orAventuriere Féminin Messages : 55
Inscrit le : 28/06/2013
Mer 3 Juil - 17:04
Myrr grelotait sous la pluie battante malgré ses vêtements chauds et imperméabilisés à l'aide de la magie de sa mère adoptive qui avait été sorcière de son vivant. Il ne tarderait pas à faire noire et Myrr se sentait seule. Elle avait décidée de partir, de ne pas rester toute sa vie à Château-Rouge alors qu'au fond elle n'y connaissait personne, et surtout pas de nain. Mais à cette heure froide et humide elle se surpris à regretter sa décision.
Debout sous un porche, elle observait la vie d'une maisonnée par la fenêtre éclairée de l'étage. Il n'y avait qu'une table dans la pièce, mais elle semblait de bonne facture et était large. Autour d'elle se pressé les 7 membres d'une famille, dont 4 enfants et une aïeul un peu chétive mais qui souriait de toute ses dents, entouré par l'attention joyeuse de ses petits enfants. Myrr n'avait jamais vraiment eut de famille et cette vision lui faisait l'effet d'un bel objet qu'on regarde à travers la vitrine, salivant d'envie devant ce que notre bourse ne pouvait se permettre d'obtenir.
Ne te laisse pas aller à la tristesse maintenant! Remue toi si tu veux avoir la chance de faire partie d'une famille un jour! se sermonna la Naine. Cependant Myrr répugnait à sortir hors de son abris sous la pluie diluvienne. Les Nains n'étant pas des bête aquatique. Une pluie de bière aurait peut-être eut plus de succès. Finalement, le froid l'emporta et elle se mis en quête d'une auberge.
Alors qu'elle allait s'arrêter dans un établissement, elle vit par le fenêtre une drôle de femme au teint maladif qui massacrait allégrement des hommes autours d'elle. Loin de moi l'idée d'insinuer que la brave naine était une trouillarde, bien au contraire, mais elle ne voyait pas l'intérêt de risquer sa vie pour des hommes visiblement malhonnêtes en se mettant au travers du chemin d'une furie verte. Elle erra quelques temps dans la grande cité avant de pousser la porte d'une maison qui avait l'air inoccupée.

Y'a quelqu'un ?

Pas de réponse, Myrr entre et se met à faire le tour du propriétaire afin de trouver de quoi allumer un feu. Elle trouva quelques buches à l'étage et s'apprêtant à descendre les brûler dans l'âtre, elle entendît quelqu'un entrer précipitamment. Confuse elle descendit les marches en lançant ce qu'elle espérait être un joyeux

"Excusez-moi! J'avais froid et..."







Fromage
Les Chroniques de Château Rouge, Histoire et Légendes de Farghestan
Hache

Naine / Guerrière, 92 cycles
"Puisse les flammes de la Forge Éternelle vous protéger"
NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ArkhgnahldurkzatagPNJ Féminin Messages : 18
Inscrit le : 21/06/2013
Mer 3 Juil - 21:26
Ark leva un sourcil en dévisageant la petite femme en face d'elle. Elle n'avait pas l'air méchante. Elle semblait même, comme elle, être clandestine dans cette maison. Mais la jeune orque resta quand même sur ses gardes : aujourd'hui, elle n'avait eu que des déboires avec les humains. Néanmoins, elle leva la main à plat devant elle, puis la posa sur sa poitrine - façon orque de dire bonjour - tout en murmurant d'une voix légèrement rauque "Bonjour".

- Tu habiter ici ? Lui demanda-t-elle avec un léger accent.

Sans attendre la réponse et nullement gênée de se trouver dans une maison sans y être invitée, Ark s'avança et observa la pièce dans laquelle elle se trouvait. C'était un petit hall, peu meublé. Mais elle put confirmer que la naine n'habitait pas ici : ces meubles étaient adaptés pour les humains, pas pour les nains. Ils étaient bien trop hauts. Elle n'avait aucune idée de ce qui l'avait poussée à atterrir ici - peut-être la pluie, à en croire ce qu'elle avait dit - mais elles étaient dans la même situation, à peu de choses près.

L'observant à nouveau, Ark jugea qu'elle semblait digne de confiance. Il faut dire qu'une si petite femme ne lui faisait pas le moins du monde peur. Elle restait néanmoins sur ses gardes, mais se détendit et alla même jusqu'à lui dire son nom.

"Arkhgnahldurkzatag. Appeler-moi Ark, ajouta-t-elle, consciente de l'impossibilité de prononcé son nom pour un non-orque. Et toi ?"







Epée tranchante

Orc, âge inconnu
Un orc amnésique, ça promet.
Quoi ? Un problème avec les orcs ? Viens tâter de ma lame !

NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Myrr Poing d'orAventuriere Féminin Messages : 55
Inscrit le : 28/06/2013
Jeu 4 Juil - 9:37
Myrr s'était arrêtée au milieu de sa phrase à la vue de la furie verte. En érudite confirmé elle savait qu'il s'agissait d'une orc mais elle n'en avait jamais vu et son cerveau analysa celle-ci à toute vitesse. À la fin de son analyse Myrr en déduit qu'elle n'avait rien à craindre tant qu'elle ne paraissait pas menaçante envers l'orc mais qu'il valait mieux s'en faire une alliée qu'une ennemie. En outre Myrr sentait que cette jeune femme était au moins aussi seule qu'elle.
Je m'appelle Myrr dit elle, Myrr Poing d'or.
La Naine remarqua l'arme d'Ark, une épée qui paraissait de bonne facture et elle allait oser demander la permission de l'observer de plus près - espérant ainsi s'attirer les faveurs de sa belliqueuse rencontre - quand ses yeux nains, génétiquement programmés pour voir parfaitement bien dans la pénombre des mines, perçurent un mouvement sous les fenêtres.
Ne bouge pas! Tu étais suivie ? demanda-t-elle.
Avant que l'orc puisse lui répondre la porte s'ouvrit avec fracas sur 5 hommes armés jusqu'aux dents mais surpris de trouver leur victime en compagnie d'une Naine à l'air subitement farouche qui les menaçait d'une hache. Alors que l'un d'entre eux se demandait comment une si petite femme pouvait porter un arme si lourde et avec tant de nonchalance, il vit s'effondrer à ses pieds son camarade qui tenait ses entrailles fumantes pour ne pas qu'elles se répandent sur le sol. Il réagit trop tard et poussa un gémissement quand la hache de Myrr s'abattit sur son crâne l'ouvrant comme une noix.
Alors Myrr repris son souffle et se retourna pour voir comment se débrouillait sa nouvelle alliée.







Fromage
Les Chroniques de Château Rouge, Histoire et Légendes de Farghestan
Hache

Naine / Guerrière, 92 cycles
"Puisse les flammes de la Forge Éternelle vous protéger"
NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ArkhgnahldurkzatagPNJ Féminin Messages : 18
Inscrit le : 21/06/2013
Mar 16 Juil - 8:52
Quand Myrr demanda à Ark si celle-ci était suivie avant d'arriver, la jeune orc comprit aussitôt ce que cette question signifiait. Elle se retourna aussitôt, empoignant son épée, prête à en découdre. Elle n'eut pas longtemps à attendre et, lorsque a porte s'ouvrit et que les hommes entrèrent dans la pièce, tout se passa très vite. Le tranchant de sa longue épée abattit deux hommes ; le troisième, déjà bien affaibli après la réception d'un coup de genou dans le thorax qui lui coupa le souffle, fut bien vite achevé par la poigne ferme de la jeune femme sur sa gorge.
Ark jeta un coup d'oeil autour d'elle, et vit qu'il n'en restait plus un ; Myrr s'était bien débrouillée. Elle poussa dehors un corps qui était encore dans l'embrasure de la porte, puis ferma celle-ci, sans penser qu'un cadavre éventré devant une porte pouvait paraître bizarre et attirer l'oeil. Elle essuya son arme sur un bout de tissu de l'un des hommes et, la serrant toujours dans sa main, 'approcha de la fenêtre. Elle plissa les yeux pour voir dehors, malgré la pluie battante. Il semblait y avoir de l'agitation, au loin. Mais pas dans la rue. Pour l'instant.







Epée tranchante

Orc, âge inconnu
Un orc amnésique, ça promet.
Quoi ? Un problème avec les orcs ? Viens tâter de ma lame !

NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Myrr Poing d'orAventuriere Féminin Messages : 55
Inscrit le : 28/06/2013
Mar 30 Juil - 20:34
Myrr avait eu le même réflexe que la jeune orc, c'est à dire surveiller la rue.
Personne. Bon, une décision s'imposait. Il fallait sortir et vite. Profiter que la rue soit vide.
Les réflexions de la naine s'enchaînaient à toute vitesses.
La suivre ? Non c'est idiot! Mais je suis mélée à cette affaire. Elle n'acceptera pas. Tant pis! Tu ne sais pas le fin mot de l'histoire. Bien sur que si tu l'a vu! Elle est victime. Aide là! Aide là. SORS!

Bon allez on file! Faut pas rester là c'est dangereux, profitons de l'accalmie. Et pas de protestation je te suis, point. Je connais bien les hommes, ils sont rancuniers et peuvent être méchants. Tu connais la ville ?







Fromage
Les Chroniques de Château Rouge, Histoire et Légendes de Farghestan
Hache

Naine / Guerrière, 92 cycles
"Puisse les flammes de la Forge Éternelle vous protéger"
NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Environnement hostile

 Sujets similaires

-
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Ministère de l'environnement: controle de l'eau potable et des déchets.
» Environnement: Les pays riches doivent des billions aux pauvres
» Les dommages des guerres sur l'environnement
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum