Dagues croisées
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 13 Juil - 15:10
Emmitouflée dans sa cape de voyage noire, le visage caché sous son capuchon, Saela se fondait d'ombre en ombre dans la fraicheur nocturne des rues de Château-Rouge à la poursuite de sa cible. Le client avait donné assez peu de détails, mais la cible devait être un personnage important ou riche puisqu'il avait quatre garde du corps à sa disposition. Le spadassin attendit patiemment que le petit homme gras et chauve ainsi que ses défenseurs tournent au coin d'une petite ruelle sombre pour passer à l'action. Le premier garde eu l'amabilité de mourir sans un bruit quand elle lui brisa la nuque d'un geste fluide. Le second poussa, lui, un léger grognement quand le sabre noir lui transperça l'abdomen de part en part. Les deux autres garde firent volte-face et dégainèrent afin de permettre à leur employeur de prendre ses courtes jambes à son cou. Saela pestait déjà en s'imaginant devoir le poursuivre encore, mais il semblait qu'un nouvel arrivant bloquait la route de l'homme...







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Mer 17 Juil - 12:34
Attirer sa future victime dans ce petit passage avait été assez simple. Idrïn avait donné une assez grosse poignée de pièces à une fille de joie pour qu'elle promette monts et merveilles à l'homme grassouillet, à condition que le rendez-vous soit fixé de nuit et dans cette ruelle, afin d'assurer la discrétion du travail de la demoiselle. Mais l'assassin n'aurait jamais pensé que l'homme viendrait s'encanailler en compagnie de quatre charmantes armoires à glace... Première surprise.

Deuxième surprise : alors qu'il s'apprêtait à accomplir sa mission, deux des gardes du corps s'écroulèrent comme par miracle. Les deux autres se retournèrent, tournant le dos à Idrïn, qui en profita pour les achever de deux coups de poignard au bon endroit. Tandis qu'ils s'effondraient, la raison du miracle apparut alors derrière la victime : une jeune femme munie d'un sabre et d'autres objets tranchants.

– Ne me dites pas que... ah non ! Il est hors de question que je partage ma prime ! Dégagez de là, c'est moi qui tuerait cette espèce de tas de graisse !







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
LyanthriAventurier Masculin Messages : 86
Age : 33
Inscrit le : 14/06/2013
Ven 19 Juil - 16:55
A la bourre, je suis plus qu’à la bourre!  J’y arriverais jamais, c’est pas possible, un contrat aussi simple qui me passe sous le nez, maudits soient les gamins des rues pour avoir perdu tant de temps à me transmettre le message comme quoi Mademoiselle voulait me voir. Franchement, je suis pas aidé hein!

Foulant les pavés agilement, l’assassin essaie de rattraper tant bien que mal sa cible, qui, si les informations de la prostituée sont exactes, ne va pas tarder à se retrouver dans une petite rue, seul et démuni.

A peine arrivé sur les lieux de ce qui devait être une exécution vite faite, bien faite, Lyanthri détecta tout de suite que quelque chose clochait. Il y avait décidément beaucoup de monde dans la ruelle, trop en fait, en sus du rondouillard qui devait certainement être le macchabée en devenir, quatre cadavres encombraient le sol. Une ombre déjà en train de s’approcher pour s’occuper du contrat, et une espèce de colosse qui décidait tout à coup que c’était à lui la prime.

Réagissant d’instinct, Lyanthri hurla pour arrêter l’homme à la masse imposante : “Gare à la flèche!”

Comme si j’allais le laisser me voler mes précieux dragons d’or. Il me semble qu’on est plusieurs sur le coup. Sauf que je déteste qu’on me double, j’aurais deux ou trois petites choses à dire à l’employeur cette fois, je ne supporte pas la concurrence, ça fait désordre. Puis c’est pas comme si ça dévalorisait notre travail, non, pas du tout, après tout à trois sur un nabot, c’est tellement normal.

Dégainant se dagues, il apostropha les deux autres combattants : “Il doit y avoir une erreur, ceci, le boudin de gélatine ci-présent est MA cible. Alors toi le gros bras, va jouer dans une taverne et toi l’escrimeur tu retournes sagement d’où tu viens, comme ça on se fera pas bobo. D’ailleurs, je vous ai jamais vu à la Guilde, vous y êtes affilié j’espère, sinon je pense que vous allez avoir quelques problèmes avec ma hiérarchie... Puis c’est qui en fait? Pour qu’on se donne la peine d’y mettre le prix de trois personnes, il doit être rudement intéressant le bonhomme."







Rien
2 Dagues

Humain, Assassin, 17 ans
Attention à la morsure du Serpent!


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Dim 21 Juil - 11:10
Saela s'était figée en entendant le nouveau venu. Le contrat tournait mal. En fait, elle se moquait pas mal de l'argent : quand on a ses talents et une absence totale de scrupule, les moyens de subsistance ne manquent pas. Par contre, le sang, ça elle adorait. Et deux tas de chair à trancher supplémentaire venaient d'entrer en lice. Cela dit, une mission aussi simple qui tourne au bain de sang, ça ferait sans doute tâche sur sa réputation, et l'orgueil n'étant pas son moindre défaut, cela l'agaçait légèrement.
Et de quelle guilde pouvait bien parler le rouquin ? Il y avait tellement de congrégations d'assassins que ça en devenait ridicule. Elle n'avait que mépris pour ces faibles se rassemblant dans l'espoir d'anéantir leurs rivaux. De toute manière elle n'avait rien à craindre de ces guildes, pour avoir travailler avec la plupart d'entre elles, elle connaissait tous leurs signes de reconnaissance.

- Dis-moi, gamin, tu veux mourir ? Je t'assure que si je t'égorgeait ici et maintenant personne ne lèverait le petit doigt pour te sauver ou te venger.

Elle offrit à ses deux compétiteurs son habituel sourire carnassier promettant mille morts douloureuses.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Mer 24 Juil - 18:59
Et voilà qu'un autre crétin s'en mêlait. Génial. Comment avait-il fait pour trouver la victime ? Deux assassins n'avaient pas pu suivre Idrïn sans qu'il s'en rende compte. La prostituée avait du vendre la mèche pour alourdir un peu plus sa bourse. Quelle garce.

– Sa hiérarchie, comme c'est mignon. J'ai hâte d'avoir quelques problèmes avec eux, s'ils sont aussi doués que toi pour le métier... Tu viens de faire fuir notre chère victime. Ou bien peut-être que tu faisais diversion, et que je devrais te découper en morceaux, là, maintenant ?

Il désigna une ruelle – encore plus petite et encore plus sombre que celle où ils se trouvaient – dans laquelle l'homme s'était engouffré pendant que Lyanthri les menaçait à coups de hiérarchie.

– Enfin bon, j'imagine qu'il n'a pas pu aller bien loin, avec une telle masse corporelle. Mademoiselle, Crétin, ce fut un plaisir de vous rencontrer, mais j'ai une cible à rattraper, maintenant, dit-il en pénétrant à son tour dans la ruelle. Je vous laisse donc vous entretuer. Bonne nuit.







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
LyanthriAventurier Masculin Messages : 86
Age : 33
Inscrit le : 14/06/2013
Jeu 25 Juil - 17:09
Ecoutant la réponse tour à tour de la femme, finalement, c’en était une, et du baraqué, Lyanthri se dit que finalement, il allait y avoir du fil à retordre pour enfin toucher ses dragons d’or.

C’est ça, sous-estimez moi bien à cause de ma jeunesse, ça m’arrange largement, tous ceux qui ont commis cette erreur ne sont plus là pour en témoigner. C’est fou ce qu’il est agaçant le gros là, à me prendre de haut comme ça, je sens qu’il va déguster en premier.
Ils ont vraiment pas l’air d’être affiliés à la Guilde, ça pourrait me faire un maximum de sous et de prestige si j’en ramenais un vivant pour voir un peu pour qui il roule.


Prenant un air mi-apeuré, mi-soumis, le jeune assassin baisse la tête et regarde Saela par en-dessous pour ne louper aucun mouvement  qu’elle pourrait faire, tout en essayant d’anticiper une possible manoeuvre d’Idrïn au cas où celui-ci l’attaquerait, et lance:

”Bon, j’ai peut-être un peu exagéré ma répartie au début, je vous prie humblement de m’excuser madame, après tout, nous exerçons la même activité non? Autant, pour cette fois oublier nos différents et nous concentrer sur la ci..."

Brusquement interrompu par la tirade de l’assassin concurrent, Lyanthri s’élance aussi, préférant escalader le mur d’à côté afin de bondir, à défaut sur Idrïn, sinon sur le marchand, par les toits. Jetant un dernier coup d’oeil sur la jeune femme afin de vérifier qu’elle n’allait pas attaquer par derrière, il agrippa sa dague aux reflets rouges.

Au temps pour ma ruse, moi qui comptait la distraire un minimum afin qu’elle baisse un tant soit peu sa garde et qu’elle goûte aux crocs de Couleuvre, je vais devoir agir vite, utiliser le poison de Vipère sur la boule de graisse et vite aller toucher la récompense. Tant pis pour mon histoire avec les deux olibrius, ça se règlera une autre fois.







Rien
2 Dagues

Humain, Assassin, 17 ans
Attention à la morsure du Serpent!


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 27 Juil - 21:17
Saela observa les deux hommes s'éloigner, leur laissant un peu d'avance avant de s'engager à leur poursuite. Elle aimer la traque presque autant que la mise à mort et elle doutait que quiconque puisse jamais la distancer un jour. En tout cas, ce n'était jamais arrivé durant toutes ces décennies. Et elle connaissait les lieux pour y avoir souvent travaillé.
Elle se mit à courir sus à ses proies une fois qu'elle eu jugée leur avance suffisante, rapide et silencieuse comme un chat, esquivant sans problème les irrégularités du sol grâce à sa vue efficace même dans cette noirceur. Elle saisit une pierre au vol et la lança sur le crâne rasé courant devant elle. Que le coup l'eut touché ou simplement effleuré et surpris, il ralentit l'allure un moment et elle le dépassa. Elle suivit la cible qui venait de tourner sur la droite et s'était ainsi lui-même acculé dans un cul de sac.

- Ooh, pas de chance, mon gros, minauda-t-elle avec un je ne sais quoi d'effrayant dans la voix.
Cependant, l'homme ne semblait pas effrayer. Juste essoufflé. Et il arborait un sourire presque amusé.
- En effet... jeune... fille, haleta-t-il. Il est dommage que tu m'aies suivi ici. Mais mes hommes sauront s'amuser avec toi.

Et, en effet, si le cul de sac était bel et bien un piège, la dizaine d'hommes sortant des bâtiments bas et miteux pour encercler Saela ne se sentait sûrement pas pris au piège. Tant pis pour eux...







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
LyanthriAventurier Masculin Messages : 86
Age : 33
Inscrit le : 14/06/2013
Jeu 1 Aoû - 16:59
Entendant un léger “schtonk” et une exclamation, Lyanthri prit le temps de jeter un coup d’oeil par dessus les toits, vers la ruelle d’en bas en prenant garde à ne pas glisser. Apparemment, le baraqué venait de se prendre un truc sur la caboche, vu comme il se tenait l’oreille. Puis, une bourrasque en noir le dépassa et le jeune assassin réalisa qu’il venait de se faire doubler par la jeune fille. Décidément, elle commençait à être intéressante celle-là. Reprenant sa course par-dessus les toits, évitant les cheminées et les tuiles descellées, il se rendit compte que la rue faisait un angle droit et dérapa sur les derniers mètres. Se rattrapant de justesse à une main, il eut juste le temps d’entendre le grassouillet prononcer sa phrase. Regardant en bas et voyant plusieurs personnes sortir des bâtiments, la cible un sourire triomphant sur le visage et sa rivale encerclée, il haussa mentalement les épaules.

“Et voilà, fallait bien s’attendre à ce que tout foire, encore une fois, ça paraissait bien trop facile, et puis alors le coup de trois assassins pour abattre un petit gars, ça pouvait être qu’un gradé de la milice ou des gardes hein. Bon qu’est-ce que je fais moi du coup, j’essaye de remonter, tranquillement et je regagne mes pénates ou je joue le chevalier au grand coeur, en espérant qu’elle ait un minimum de reconnaissance? Non, décidément, c’est vraiment pas mon style.”

Alors que ses pensées s’égaraient, sa concentration se relâcha, ainsi que la main qui tenait la tuile salvatrice. Ne pouvant retenir un “merde” retentissant, Lyanthri profita de sa courte chute pour dégainer ses dagues et rebondir sur un des larbins au service du gêneur. N’hésitant pas une seconde, il poignarda l’homme à la base du coup et fit une roulade arrière en crochetant au passage les pieds d’un autre mercenaire, puis lança en se redressant :


“Alors, on dit pas merci, déjà deux de moins! Il me semble qu’on s’est déjà croisé non, mademoiselle?”

Puis il lui fit un sourire charmeur et une demi-révérence tout en surveillant les mouvements des hommes armés, jouant avec ses deux dagues, nonchalamment. Il guette aussi les pas du troisième assassin qui ne tardera certainement pas à les rejoindre







Rien
2 Dagues

Humain, Assassin, 17 ans
Attention à la morsure du Serpent!


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 3 Aoû - 13:19
Saela observa le manège du rouquin. Non seulement il avait l'outrecuidance de survivre à sa chute et de lui voler ses cibles, mais en plus il poussait le vice jusqu'à la narguer. Elle enfonça son poing si violemment dans la face de l'un des hommes que le bruit produit ne laissa aucun doute sur la bouillie d'os et de chair que devait désormais être l'intérieur de son crâne avant de s'énerver sur l'autre assassin :

- Te dire merci ? Eh, le mioche, qui t'a permit de me voler des morts ? Ma lame a soif de sang, alors pousse-toi !

Excitée par le combat, elle laissa éclater sa joie, taillant à droite et à gauche pour trancher mains et gorges, souriant et exultant comme une gamine le ferait face à un stock de sucreries gratuites. D'un seul mouvement puissant l'un de ses ennemis reçu un coup de sabre qui laissa ses entrailles se répandre au sol tandis que la lame continuait son chemin pour se ficher dans le cœur d'un second homme. Le gros devait avoir sentit le vent tourner car il opta à nouveau pour la fuite à travers le bâtiment derrière lui, laissant ses gardes se faire massacrer pour lui.

- Eh mais reviens là ! lui ordonna Saela.

Curieusement, l'adipeux personnages n'en tint pas compte et poursuivit sa fuite, obligeant le spadassin à se frayer un chemin rapide pour pouvoir le poursuivre. Elle taillada un homme de plus puis propulsa son corps sur un autre qu'elle acheva au sol. Laissant le rouquin aux prises avec les rares survivants de cette boucherie elle enfonça la porte d'un coup de pied bien senti avant de pénétrer dans ce qui semblait être une sorte de cave ou de réserve. La musique provenant d'au-dessus lui faisait supposer qu'elle était dans une auberge ou quelque chose d'approchant...







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
LyanthriAventurier Masculin Messages : 86
Age : 33
Inscrit le : 14/06/2013
Ven 9 Aoû - 10:44
Voyant avec quelle fougue et quelle dextérité sa rivale s’était débarrassé des hommes de main du rondouillard, Lyanthri révisa son jugement, ce n’était pas un assassin de seconde zone auquel il avait affaire, c’était décidément une vraie professionnelle. Il ricana doucement alors qu’elle l’apostrophait, elle n’avait pas froid aux yeux décidément la bougresse, sa cible, à elle? Alors qu’il avait déjà tué quelques gardes, et que sous peu il allait en finir avec le contrat.

Mais bien sûr, c’est moi qui vais m’em...bêter avec les sous-fifres encore une fois, décidément elle semble avoir un coup d’avance à chaque fois, je trouve qu’elle prend un peu trop d’initiatives, la demoiselle. Il faudrait que je l’arrête net histoire de reprendre un peu l’avantage. Ah on peut essayer ça!

Tout en faisant un croisé de ses dagues égorgeant proprement, si l’on peut dire, un de ses adversaires, il lança à l’autre assassin d’une fois forte :

"Epouse-moi! On partagera la récompense, et je saurai trouver des ennemis pour étancher la soif de ta lame!"

Espérant que l’autre ait été assez étonnée pour ralentir quelques secondes, le jeune tueur fit une roulade, prenant son adversaire à contre-pied et lui enfonça Couleuvre dans le bas ventre, le laissant agoniser, ses mains essayant de contenir l’hémorragie qui le laissa bientôt exsangue sur les pavés froids. Le dernier survivant, préférant se ruer à la poursuite de son employeur s’engouffra derrière Saela plutôt que d’affronter le jeune homme roux.

Voyant que la cible s’échappait et que l’es autres l’avaient suivi dans le sous-sol, Lyanthri n’hésita qu’une seconde et fit le tour par l’entrée principale. Couvert de sang, dagues au clair, un simple regard suffit à faire taire l’aubergiste qui se tenait derrière le comptoir. D’un air pressé et n’admettant aucune réplique, son ton indiquant qu’il ne plaisantait pas, il demanda:


La trappe de la cave? Vite. Et surtout, pas un mot à la garde ou tu le regretteras, tu seras grassement dédommagé pour ta collaboration.

Suivant les indications bredouillées et surtout le doigt tendu, il ouvrit doucement la porte horizontale découpée dans le parquet, et s’inséra dans l’ouverture, laissant ses yeux s’accoutumer à la pénombre. Trouvant refuge entre deux casiers de bouteilles, calé sur un gros fût d’où s’échappait des effluves de bière, il se prépara, genoux fléchis, dans une posture rappelant celle des vautours attendant que meure leur proie.

S’ils sont rentrés par un côté, ils finiront par arriver ici, surtout que bouboule avait quand même pris de l’avance. Au pire, je suppose que ça ralentira la péronnelle d’avoir quelqu’un à ses basques, elle ne va pas aimer ça du tout. Je plaindrais presque le pauvre type.







Rien
2 Dagues

Humain, Assassin, 17 ans
Attention à la morsure du Serpent!


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Ven 9 Aoû - 15:53
Saela pouffa en entendant la proposition du rouquin :

- Je suis assez vieille pour être ta grand-mère ! Et, crois-moi, tu n'es pas la hauteur. Rentre chez toi avant de te faire mal.

Sur ces entrefaites, Saela pénétra plus avant dans la cave. L'endroit était d'une taille assez impressionnante et il regorgait de cachettes, même si la plupart étaient trop petites pour la baleine servant de cible. Elle balaya l'endroit du regard mais n'aperçut rien. Elle se mit à avancer doucement, une dague de jet dans la main gauche, faisant tinter son sabre contre les fûts au fur et à mesure de sa progression. Il devait être là, quelque part. Elle entendit un quelqu'un courir vers elle, dans son dos. Sa dague partit, rapide et précise, se ficher dans l'œil de l'homme. Pas la cible, juste l'un de ses hommes. Le petit a de la ressource. Je le tuerai peut-être après ça...
Un bruit sec sur sa droite attira son attention. Elle fît s'écrouler d'un coup de pied l'amoncellement de caisses et de tonneaux pour découvrir... un rat.

- Raaah, lâcha-t-elle de rage.
- Toc , fît le mur quand elle frappa dedans.

Toc ? Elle frappa à nouveau contre le mur et obtint le même bruit. Oubliant d'être bête, elle se mit à palper le mur et trouva enfin une pierre s'enfonçant légèrement dans le mur, qui s'ouvrit pour donner sur une petite pièce carré comportant une table, un râtelier d'arme et un homme obèse occupé à récupérer des documents. En la voyant, l'homme tomba au sol et tenta de se plaquer contre le mur si fort qu'il semblait à présent presque moins gros.

- Qu'a-t-on là ? minauda Saela. Donne à maman.

Elle récupéra le parchemin tendu par une main fébrile et le parcouru rapidement. Le texte était codé mais, bien que cela fasse longtemps, elle avait déjà pratiqué ce code-ci.

- Oh, alors comme ça on est un espion ?
- Oui ! Ecoutez, on veut ma mort car je sais beaucoup de choses. Certains de ces secrets valent très chers ! Je ne sais pas combien on vous paye, mais je double la somme !
- Ca je doute que vous puissiez vous le permettre...
- Piti...


Le sabre noir s'enfonça dans l'épaisse bedaine aussi facilement que dans du beurre. Mission accomplie, pensa Saela.

Spoiler:
 







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Sam 24 Aoû - 14:53
Idrïn, il faut l’admettre, avait eu un peu de mal à suivre… Le choc à l’arrière de son crâne lui avait déclenché un mal de tête insoutenable, qui l’avait obligé à s’arrêter. Heureusement, la trace du petit homme n’avait pas été difficile à retrouver : il était rapidement tombé sur un tas de cadavre, puis sur l’auberge – les cibles se réfugient toujours dans les auberges – et quelques menaces sur le tavernier avaient suffi à savoir que l’homme et ses poursuivants se trouvaient à la cave.

En descendant l’échelle qui menait au sous-sol, Idrïn surprit quelques bribes de la conversation.
« … on est un espion ?
– Oui ! Ecoutez, on veut ma mort car je sais beaucoup de choses. »


Un râle avait suivi la discussion, puis avait laissé la place à un silence de mort. L’homme avait été tué, mais la situation avait mal tourné.

L’assassin se remémora les instructions qu’il avait reçues. « Tuez l’homme. Et éliminez tous ceux à qui les informations auront été transmises. Je me fiche du nombre de cadavres qu’il faudra enterrer, personne ne doit savoir. Ou c’est vous qui paierez. »

Idrïn s’avança en silence au milieu des tonneaux. Ne pas faire de bruit. Surprendre sa vict… Non, faire tomber un tonneau n’était pas une bonne idée. Bon, tant pis pour la discrétion. Idrïn s’arrêta à quelques mètres de Saela et prit son arc.

– C’est dommage, dit Idrïn d’une voix forte en tendant son arc vers Saela. Vous auriez pu tuer cet homme, en rester là et sortir d’ici vivante. Vous avez préféré vous mêler de ce qu’ils savaient. On dirait que je vais devoir vous éliminer.







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Dim 25 Aoû - 21:40
Saela se retourna en entendant la voix de l'homme et reconnut en lui l'assassin lui ayant servi de cible un peu plus tôt. Elle ricana :

- Tiens, tu es encore en vie, finalement. Ca va, la tête ?

Malgré cette bravade elle ne lâcha pas des yeux un seul moment l'arc et la flèche y étant encochée. Seuls quelques mètre la séparait de la pointe de fer, et elle devait tenir tous ses sens en alerte. La flèche partit dans ce qui lui sembla être un bruit assourdissant. Son instinct, développé par des décennies d'expérience lui permit de réagir immédiatement. La flèche lui égratigna seulement le bras grâce à un mouvement d'esquive salvateur, avant que, du pied, elle n'envoie un tabouret à porté s'écraser dans les jambe de son agresseur. Elle combla rapidement la distance les séparant, désarma son adversaire et le força à mettre genou à terre tout en lui faisant une clé de bras.

- Alors, qui va éliminer qui finalement ? se moqua-t-elle en lui tordant le bras. C'est idiot de ta part d'être intervenu. Le gros en a juste dit assez pour attiser ma curiosité, mais toi tu as l'air d'en savoir plus. Alors tu vas tout me dire. On peut faire ça en douceur ou a ma manière, je te laisse choisir.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
LyanthriAventurier Masculin Messages : 86
Age : 33
Inscrit le : 14/06/2013
Jeu 29 Aoû - 15:17
Retenant sa respiration est restant immobile au possible, Lyanthri passa naturellement inaperçu lorsque le troisième assassin rejoignit la cible et la vieille tueuse. Ignorant la vague de dégoût qui menaçait de le submerger, il avait quand même proposé à l’autre de l’épouser, même pour la destabiliser, elle qui devait être cinq à six fois plus âgée que lui, il écouta attentivement le dialogue qui s’ensuivit.

Et merde, voilà, elle a tué le petit gros, autant dire que je peux m'asseoir sur ma récompense. Ou alors je me bouge, je sors rapidement d’ici et je dis qu’il est mort de ma main, je touche les dragons et c’est tout bénef’ pour moi. Quoique c’est plutôt intéressant cette histoire d’espionnage, ça doit pouvoir se monnayer aussi ça, avec un peu de chance ça va me rapporter gros.

N’osant pas bouger la tête de peur d’être repéré, le jeune assassin ralentit son rythme cardiaque afin d’entendre le maximum de ce qui va se dire. Rentrant dans une espèce de transe, l’ouïe devenant son sens le plus aiguisé (pour écouter tant la conversation que pour détecter toute personne qui pourrait se rapprocher) le rouquin se prépare mentalement à mémoriser tout ce qui pourra être dit. Encourageant mentalement le baraqué, il assure sa prise sur ses deux dagues.

Bon tu vas parler oui?  Apparemment t’es en mauvaise posture, j’ai bien fait de pas l’attaquer frontalement elle, du coup, dès que je sens le vent tourner, je me carapate vite fait bien fait.







Rien
2 Dagues

Humain, Assassin, 17 ans
Attention à la morsure du Serpent!


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Idrïn VarcienAventurier Masculin Messages : 95
Inscrit le : 26/07/2012
Sam 7 Sep - 19:57
– Je...

Idrïn allait répondre, quand il vit une autre trappe s'ouvrir, derrière Saela et Lyanthri. Les deux assassins étaient bien trop occupés à maîtriser et surveiller Idrïn pour se rendre compte de ce qu'il se passait. Une échelle de corde tomba, puis un garde du Roi en uniforme descendit silencieusement, puis un autre, puis encore un autre... Ils était une bonne quinzaine, peut-être plus. Le tavernier avait alerté la Garde, et pour une fois, celle-ci n'avait pas traîné.

Pour une fois également, cela arrangeait Idrïn. Il pourrait faire accuser ses deux concurrents de l'assassinat du gros – et de ceux de tous ses gardes du corps – et s'en tirer sans trop de dommages. Idrïn n'avait pas passé assez de temps à Château-Rouge pour être connu des services du Roi.

– Non, je vous l'ai déjà dit, je ne sais rien ! cria-t-il. Au secours ! Aux assassins ! Ils ont assassiné mon ami !

Il n'y avait plus qu'à espérer que le stratagème fonctionne.







Un arc
Un cheval noir volé

Humain / Assassin, 24 ans
Faites attention à cet homme : il ne vous veut pas du bien. Soit vous êtes une proie pour lui, soit il se sert de vous...
#1 - #2
#3 : Aldénor, la Ville Blanche
Espace Onirique - Songe brumeux, Lueurs elfiques.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Dim 8 Sep - 19:14
- Toi, tu te tais, ordonna Saela à Idrïn en lui tordant le bras plus fort.

Elle compta rapidement les gardes et estima qu'ils étaient bien trop nombreux pour une attaque frontale. Malgré tout, ils avaient dû s'armer à la hâte ou sans connaitre toute la situation car leurs épées longues et leurs hallebardes ne se prêtaient pas au combat dans lieu étroit et aussi encombré. Saela força Idrïn à se relever pour le maintenir comme bouclier humain.

Ca suffit, rendez-vous ! cria celui qui devait être leur capitaine. Vous, relâchez cet homme, et vous, le rouquin, pas la peine de vous cacher !

Saela constata avec plaisir assez modéré que plusieurs hommes à l'arrière armaient des arbalètes. Et elle doutait qu'ils hésitent à tirer à travers son otage.
Elle propulsa Idrïn sur les gardes les plus proches puis défonça d'un coup de pied un tonneau de vin à portée afin d'en enflammer le contenu se déversant au sol.
Elle savait bien que, compte tenu de la faible quantité d'alcool dans ce vin, l'incendie ne serait guère impressionnant, mais c'est sur la fumée qu'elle comptait pour fuir.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
LyanthriAventurier Masculin Messages : 86
Age : 33
Inscrit le : 14/06/2013
Mer 18 Sep - 14:15
Et ben voilà, manquait plus que les garde maintenant. Plus on est de fous, plus on rit après tout! Il va falloir la jouer fine. Mention spéciale à l’autre bêta qui aurait pu éviter de me mettre dans le coup alors que pour une fois j’ai rien fait. Evidemment, autant jouer la carte du bluff.

Sans bouger de son perchoir, apostrophant les gardes, il s’adressa à eux en ces termes :


”Il était temps que vous arriviez vous, heureusement que j’avais dit à ce bougre d’imbécile de tavernier d’aller prévenir la garde de toute urgence parce qu’il y avait des individus dangereux et armés qui étaient desc”

Puis, en interrompant brusquement sa phrase et profitant de l’effet de surprise, il se jeta sur le côté grimpant agilement les barreaux des casiers à bouteille et se lança à la poursuite de la femme non sans éclater de rire aux imprécations de la soldatesque médusée lançant derrière lui une bouteille au hasard histoire d’alimenter le feu démarré. Les deux carreaux lancés dans sa direction claquant contre le mur ne lui occasionnèrent aucun dommage, si ce n’est une petite déchirure de sa tunique.

Qu’il se débrouille avec eux, maintenant, vu qu’il est entre leurs mains il n’aura certainement aucun mal à se faire passer pour une seconde victime, même s’il n’a pas une gueule d’ange. Au temps pour la prime, par contre, maintenant, j’aimerais bien savoir le fin mot de l’histoire, plus qu’une solution, faut que je piste l’autre folle hargneuse et que j’arrive à savoir de quoi il était question quand l’autre lui a sussuré son secret avant de se faire éviscérer.

Lyanthri s’élance donc à la poursuite de Saela, restant quand même sur ses gardes afin d’éviter un éventuel piège laissé par cette dernière.







Rien
2 Dagues

Humain, Assassin, 17 ans
Attention à la morsure du Serpent!


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Mer 25 Sep - 12:42
Saela avait rendu une visite surprise à plusieurs personnes qu'elle pensait susceptibles  d'avoir des informations sur l'affaire l'intéressant. Pourtant, aucune ne lui avait révélé quoi que ce soit. Loin de la décourager, un tel secret n'avait fait qu'exciter sa convoitise. Le code utilisé pour protéger les écrits de l'espion n'était à sa connaissance utilisé que par une poignée de marchands d'arme opérant en toute illégalité. Seulement, si elle ne se s'était pas trompée dans son décodage, ce courrier était adressé aux services secrets du roi. La liste indiquait des noms et des lieux. Elle connaissait certains de ses noms, et tous était des marchands d'arme, fournissant pour la plupart les guildes de voleurs et d'assassin.
Pourtant, il en manquait un qu'elle connaissait et qu'elle savait être l'un des plus efficace dans le milieu du commerce au marché noir. Et elle savait où le trouver.
L'homme l'accueilli  assez froidement.

- Saela. Après toute ces années, tu n'as pas pris une ride. Etait-il nécessaire d'enfoncer ma porte et de massacrer mes hommes ?
- Rezan. Je te retournerais bien le compliment, mais ce serait mentir. Quant à tes hommes... si mes souvenirs sont bons, tu avais juré de me tuer, non ?
- Certes. Tu viens donc me tuer toi-même ? Ou bien une guilde te mandate-t-elle ?
- Un peu des deux. J'imagine que c'était bien ton espion que j'ai tué. La lettre indique le nom des plus gros trafiquants d'arme de la ville ainsi que leurs caches potentielles, le tout destiné aux services secrets. Tu avais prévu qu'ils soient éliminés afin de pouvoir récupérer le monopole commerciale ? C'était idiot de ta part. Tu devais bien te douter que ton plan serait vite découvert. Tout les assassins de la ville vont vouloir ta mort maintenant.


Rezan se leva de son fauteuil et s'approcha d'un feu ronflant lentement dans la petite cheminé. Dieux qu'il avait vieilli. Tant de temps était-il passé ?

- Tu as presque tout bon, commenta le vieil homme.
- Presque ? L'on dit souvent que les morts n'ont aucun intérêt à mentir.
- Et c'est vrai. Le point sur lequel tu te trompe, et le fait que tous les assassins de la ville veuillent ma mort. Il y a une faction qui ne la désire pas. Ils se donnent pour nom l'Aube Rouge. Leur plan était simple, et avait de bonne chance de réussir. Et puis, pouvais-je refuser pareille offre ? Je devais simplement prendre connaissance des fournisseurs de toute les autres guildes de la ville, et faire en sorte qu'ils disparaissent. Les Aube Rouge n'auraient eut qu'à déclencher leur guerre de l'ombre. Etant les seuls à recevoir encore un soutient logistique, ils auraient put s'imposer rapidement et chasser leurs concurrents.
- Navrée d'avoir ruiné ton plan. Puis-je savoir où se cache ses braves gens ?
- Les catacombes. C'est toujours là que tout commence, n'est-ce pas ?
- Tu ne me le dis certainement par amitié. Alors pourquoi ? Aurais-tu si peur de la douleur à présent ?
- Je suis un vieil homme désormais. Toi qui m'a tout pris, que pourrais-tu me faire de plus ? Tu ne te souviens sans doute même pas du visage de ma chère fille ! Mais moi si. Je te connais. Tu iras là-bas seule, pour les affronter. Et ils te tailleront en pièce. Puisses-tu souffrir autant que moi.


La dague fusa vers la gorge de Rezan, l'achevant sans souffrance. Un dernier acte de miséricorde.

- Allez, le rouquin, arrête de te cacher, je sais que tu me suis depuis tout ce temps.


Spoiler:
 







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Dagues croisées

 Sujets similaires

-
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum