Réveil infernal, chaleur insoutenable et amnésie chronique
avatar
ArkhgnahldurkzatagPNJ Féminin Messages : 18
Inscrit le : 21/06/2013
Lun 29 Juil - 12:56
En ce jour, le soleil diffusait une chaleur étouffante sur les montagnes des Âpres-Pics. L'absence de vent, même en altitude, n'arrangeait rien à cela. Une simple brise aurait été accueillie avec joie parmi les peuplades habitant ces monts.
Victime de cette chaleur, allongée sous un arbre, une jeune orque nommée Arkhgnahldurkzatag sombrait dans un rêve incohérent. Elle s'y voyait dans la fournaise des flammes, les langues de feu lui léchant les jambes avec avidité, l'embrassant et l'embrasant comme un fétu de paille. Elle finit par se réveiller, en sueur, et le dur retour à la réalité lui rappela qu'ici-bas, au lieu de flammes avides, c'était l'inconnu qui la taraudait et jouait avec elle. Le vide l'assaillit, brutal, mais cette fois, la jeune orque ne pouvait s'y soustraire.

Cette malédiction que l'on appelait amnésie avait annihilé chaque parcelle de sa mémoire. Seules quelques convictions lui restaient. Et pourtant, elles étaient si ténues, si sensibles ! Quelle facilité il y aurait eu à semer le doute en son esprit, à détruire ces petites choses qui s'accrochaient à sa mémoire, à la détruire, elle !
La jeune femme s'agrippait à ces idées, seul lien entre sa mémoire vide et ce qu'elle avait été, seul lien qui lui permettait de garder la raison, qui lui permettrait d'aller de l'avant.

Chassant les dernières effluves de ce maudit rêve et tentant d'oublier ce trou béant dans lesquelles ses pensées pouvaient à tout moment se perdre, elle se releva et entreprit de descendre la vallée dans laquelle elle se trouvait. Il devait bien y avoir, quelque part, de la vie humaine.


---


Les jours se succédèrent les uns aux autres. Longs. Interminables. Semblables. La jeune orque reprenait chaque jour les chemins tortueux, la descente de pentes abruptes, l'escalade de rochers sous un soleil de plomb. Sa route croisait sans cesse le chemin de bêtes sauvages, le plus souvent hostiles, ce qui la ralentissait considérablement. Mais elle puisait au fond d'elle le courage de continuer la descente de ces Âpres-Pics.
De nombreux jours passèrent avant qu'Ark ne rencontre enfin des êtres civilisés. Elle rencontra quelques petites tribus orques qui, malheureusement, ne la connaissaient pas, des barbares qu'elle étripa, d'autres qui tentèrent de l'étriper, quelques nains, quelques hommes.

Son périple durait depuis un moment lorsqu'enfin elle aperçut, à l'horizon, une ville se découper dans l'azur du ciel. Ce devait être là le premier grand rassemblement d'êtres (humains, nains ou autre) qu'elle voyait. Poussée par la curiosité et par l'envie - après tout, où pouvait-elle aller sinon ? - elle poursuivit sa route dans cette direction.







Epée tranchante

Orc, âge inconnu
Un orc amnésique, ça promet.
Quoi ? Un problème avec les orcs ? Viens tâter de ma lame !

NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Réveil infernal, chaleur insoutenable et amnésie chronique

 Sujets similaires

-
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Soleil, Chaleur & Cocotier 8D
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum