[Quête] Chasseurs de tête
avatar
MalkarConteur Masculin Messages : 419
Inscrit le : 26/04/2013
Mar 17 Déc - 22:44

Une fois sorti de l'épaisse forêt, Malkar garda le silence un temps, perdu dans l'observation des pics déchirants les nuages. Ceux-ci pouvaient sans doute paraître intimidants, voir effrayants pour certains, mais c'était, après tout, ces montagnes qui avaient vues grandir le mage et il les considérait comme une partie de lui. Heureusement, la question d'Aedis le tira de son sentimentalisme avant que tout cela ne devienne trop niais.

- Je peux nous guider jusqu'au Pic Noir, ce n'est pas un problème. Pour ce qui est de notre mission... Hm, je dispose de certaines ressources là-bas qui devraient pouvoir nous aider. Du moins, je l'espère, car je ne compte pas retourner chaque pierres de la région. Nous y serons vite, pas d'inquiétude. Pas avant la nuit, cependant, mais un village se trouve sur la route, nous pourrons y faire halte.

Vint ensuite la très pertinente question du troll. C'est que ça bouffe, ces bêtes là, et pas qu'un peu. Il y avait bien matière à chasser dans les montagnes, mais ils n'avaient certainement pas le temps de traquer de quoi nourrir leur gargantuesque compagnon.
C'est là que Malkar eut une idée. Bon, une idée peu glorieuse et même franchement méprisable, mais une idée quand même.
Il lança un sort tout simple sur le troll. Rien qui le mette en danger mais, les trolls s'y connaissant assez peu en magie, il ne put pas le comprendre et s'énerva soudainement avec les conséquences que cela implique.
Une fois son petit numéros de transformation en jeune fille effrayé effectué, Malkar lança un second sort plus complexe qu'il expliqua rapidement à la rouquine :

- J'ai donc bien compris le principe... Tu n'es pas en danger, je t'ai juste lancé un sort d'agitation. Il t'empêchera de retrouver ton calme et donc ton apparence de troll. Et puis tu mangera moins sous cette forme... Ca nous évitera aussi de voir les villageois fuir ou implorer notre pitié. Il faudrait aussi te trouver un nom simple à prononcer.

Le mage toisa la demoiselle un instant puis haussa les épaules : ce n'était pas à lui de nommer les gens. S'ensuivit une énième lutte pour habiller la sauvage, lutte au cours de laquelle le mage dû promettre de renouveler la garde-robe de la chevaleresse.

Enfin, après ces quelques turpitudes et une courte chevauchée, le groupe arriva en vue du petit village de trappeur qui aurait l'honneur ( le malheur ? ) de les accueillir pour la nuit.







Invocations et boules de feu dans ta face.
De nombreux codex magiques.
Dague recourbée.

Humain / Archimage, 42 ans
Mage irascible et pyromane.
Double compte : Saela


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
J'UrumkachgrorAventuriere Féminin Messages : 37
Inscrit le : 09/11/2013
Mer 18 Déc - 17:55
Arracher bras mages. Broyer tête mage. MASSACRER MAGE ! C'est ce que le troll eut envie de gueuler à la face du monde - tout en appliquant le concept - alors que le mage lui expliquait ce qu'il lui avait fait, non content de l'énerver exprès - ça il avait compris, et il lui eut bien brisé quelques os pour ça, tant sa transformation l'horripilait... Quelle horrible voix aiguë ! - pour que la malédiction agisse, avant de lui faire encore mettre l'une de leur "peau" si inutile, avec l'aide de l'une des femelles humaines. En lieu et place de quoi il ne piailla qu'un "Quoi ?!" d'horreur tout en se prenant les pieds dans... Ses pieds, en tentant de se jeter sur le mage pour le faire changer d'avis. Bon, la peur était bien là, alors il/elle s'étala juste par terre, sans autre résultat notable.

De nouveau sur pied, J'Urum sanglota tout le reste du chemin, hoquetant à chaque mouvement de l'animal sur lequel il avait été juché - soit souvent... Il faut le dire, sa monture avait quelques difficultés, avec les frêles cuisses qui lui compressaient l'échine sous l'effet de la terreur, avec une part de force trollesque -.

Quand le village fut atteint, le troll poussa soudainement moult cris déchirants. Attirant ainsi sur le groupe l'attention de tous les péquenauds du coin. La faute à toutes les bêtes visibles, à différents stade de "traitement" : éviscération, tannage... Et l'être maudit de pleurer à corps perdu, alors que la partie non altérée de son esprit restait abasourdi : ce n'était que de la bonne viande ! Il voulait se jeter sur la première carcasse à sa portée, plutôt que sangloter d'horreur !







Lapin.
Pierres précieuses.

Troll maudit / Créature, 14 ans
SCHLAZREUUUUUUG...! *Vouf* HIIIIIIIII ! *s'évanouit*
Q6 : Chasseurs de tête & Suite
Onirique : Hep, serveur !


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Mer 25 Déc - 21:29
Antonio, ignorant royalement ce qui ce passait entre le mage et le troll, sentit un frisson le parcourir: Premièrement, c'était la première fois qu'il s’aventurait de ce côté de Forestrange et il se sentait un peu perdu, de plus, plus il regardait les pics tranchant l'horizon et moins il y voyait de verdure et ça n'était pas bon du tout, Antonio ne se sentait en sécurité qu'avec un minimum de nature pour le soutenir - surtout moralement -. Pour le reste du voyage, Antonio se consacra à construire avec des morceaux de bois, qu'il avait ramassé dans la forêt, des bouts de cuirs qu'il avait récupéré des derniers repas du groupe, une espèce de selle qu'il confia à Geri pour pouvoir la finir dans la soirée.

A leur entrée dans le village, il fallut évidemment que ce ***** de troll se mette à hurler sans raison apparente. Plus qu'exaspéré par ce comportement irritant, le ranger sortit une petite plante, alla l’allumer à l'une des torche qui étaient disposées à l'entrée du village et, profitant que celui-ci soit trop occupé à crier, alla la coller sous le nez du troll. Une fois sûr que ce dernier avait bien inhalé la fumée qui s'échappait de la plante, il éteignit celle-ci et la rangea dans sa veste. L'effet fut presque immédiat et le monstre transformé s’endormit instantanément. Répondant au regard plein de reproche de Malkar, Antonio expliqua :
Rien, à craindre, cette plante plonge celui qui la respire lors de sa combustion dans un profond sommeil, avec ton sort, on sera tranquille au moins jusqu'à demain.
Il se tourna ensuite vers Aria pour voir comment elle avait pris son initiative.







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Aedis DarrekAventuriere Féminin Messages : 255
Age : 22
Inscrit le : 22/01/2013
Sam 4 Jan - 0:18
Aedis se tapa le front contre sa paume et soupira. Cette clique n'était décidemment pas assez soudée pour faire face à quoi que ce soit. Regards meurtriers s'échangeaient à la pelle, et la demoiselle, à contre-courant, lança une oeillade désespérée au mage. Elle ne savait pas trop comment remédier à la situation, ce qui la taraudait.
Décidant de jeter l'éponge quoique ses camarades puissent faire, elle partie à la chasse aux nouvelles à pieds, tenant son cheval par la bride, et la fille/troll sur la selle de celui-ci. Quelques villageois suspicieux finirent par indiquer le chemin de la taverne la plus proche. Fronçant les sourcils en arrivant, Aedis grogna, et se tourna vers ses camarades :

    - Salle commune ce soir. Au moins il fait chaud.

Au comble du désespoir, elle ne rechigna même pas à faire tinter ses propres pièces. Dormir lui ferait du bien, oublier ses journées au moins... Demandant à Malkar des indications sur le Pic Noir, comme la direction, le temps, le dénivelé, tout ça, elle finit par tout remballer, prendre un repas et partir se coucher.
Avec la fatigue de ses pattes, la nuit passa vite, et elle se réveilla plus dispose qu'elle n'aurait cru l'être. Rangeant rapidement ses affaires, elle se prépara à repartir. Pas besoin de s'éterniser chez ces bouseux.







un domaine près de Château-Rouge
une épée bâtarde
pouvoir de changer la bière en eau de mer

semi-humaine / chevaleresse, 26 ans
"Je suis fière d'être ce que je suis... Si j'ai des regrets ? Oui, comme tout le monde. Mais mon domaine seul ne me satisferait pas. On me dit parfois que le mercenariat est une déchéance pour un chevalier. Je ne suis pas d'accord. Oooh ! Un dragon d'or par terre !"



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
AriaAventuriere Féminin Messages : 157
Inscrit le : 27/12/2012
Sam 4 Jan - 16:16
Aria avait évidemment suivi le mouvement : ce n'est pas comme si elle avait eu le choix non plus!
Elle n'aimait pas l'aspect de l'endroit ou ils venaient de pénétrer, ce n'était pas l e genre d'endroits qui étaient payants pour elle!
Le lendemain matin, Aria alla s'amuser à cajoler Geri car elle était intriguée par ce que Antonio lui avait confié.








posséder de la nourriture est une utopie trop onéreuse
mes charmes...

humaine/servante itinérante, 16ans
Aria est une jeune fille qui ne cherche qu'à gagner sa vie, et elle a plus d"un tour dans son sac, mais vous vous en rendrez compte bien assez tôt ^^
Q7 : Une longue traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
J'UrumkachgrorAventuriere Féminin Messages : 37
Inscrit le : 09/11/2013
Sam 4 Jan - 17:23
Le troll métamorphosé n'avait pas tout à fait compris ce qui s'était passé, une main venant lui plaquer un tissus sur la bouche avant que tout son corps ne lui dise impérieusement de dormir. Ce qu'il avait fait, puisqu'un troll est à l’écoute de ses besoins... Bon, si ça avait été un peu soudain pour un "besoin", le résultat était là, il avait dormi comme un gros bébé poilu. Ce qui le réveilla en pleine nuit fut son ventre vide. Aussi se glissa-t-il hors de la couche où il ne se rappelait pas s'être installé, entre celles de tous les autres, avec un horrible nœud à l'estomac : de faim, comme de peur. Fichu enchantement de mage. Mais sa priorité était la nourriture !

Cela expliqua que le matin venue, le maître de l'auberge gueulant fit office de réveil aux aventuriers encore endormis. Quant ces derniers eurent été arrachés au sommeil, ils trouvèrent le gaillard en train de secouer ce qu'il tenait à la main, soit le col du troll/pucelle endormi, le ventre plein du contenu du garde-manger de l'établissement. Tandis que le bonhomme vagissait et demandait à être payé en conséquence, J'Urum ouvrit vaguement un œil... Et ses sens manipulés par la magie lui hurlèrent aussitôt à l'agression.

Non sans un cri de terreur, la fausse pucelle se tint enfin debout par elle-même (sur des jambes légèrement tremblantes), pour pouvoir adresser au très méchant monsieur une gifle. Gifle qui envoya le gaillard (de 140 kg minium) traverser la salle en volant pour percuter l'un des murs. Une grosse tête de bestiole empaillée se décrocha et lui tomba sur le crâne. Après cela, il ne bougea plus. Le troll métamorphosé sanglotait, recroquevillé sur lui-même.







Lapin.
Pierres précieuses.

Troll maudit / Créature, 14 ans
SCHLAZREUUUUUUG...! *Vouf* HIIIIIIIII ! *s'évanouit*
Q6 : Chasseurs de tête & Suite
Onirique : Hep, serveur !


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Sam 4 Jan - 20:32
Antonio, après avoir mangé, alla finir ce qui ce révéla être une selle. Il passa le reste de la nuit à dormir. La fatigue du voyage empêcha malheureusement ses sens, pourtant très aiguisés, de repérer le troll quand celui-ci fit sa petite promenade nocturne. Se réveillant au petit matin Antonio rejoignit Geri et Aria :
"J'ai fait cette selle pour toi, expliqua-t-il à cette dernière sans pouvoir s'empêcher de rougir quand il remarqua son regard interrogatif, j'ai remarqué que tu supportait plutôt mal le voyage avec Malkar. Avec ça tu pourra voyager sur Geri. Tu n'a rien à craindre de ce type de déplacement, c'est très confortable, ça ne faitiguera pas plus que ça Geri et en plus il a l'air de vraiment t'apprécier."
À peine Aria avait-elle répondu que l'aubergiste se mit à beugler. Le ranger en arrivant vit ce dernier tenir le troll métamorphosé et gueuler sur le reste de la compagnie pour une question de garde-manger pillé. Antonio sentit les ennuis arriver et ils arrivèrent. Il n'eut pas le temps de réagir et regarda l'homme traverser la pièce. Le ranger savait très bien qu'il était mort àvant même d'avoir touché le mur mais il alla tout de même ce qu'il en était et, après un rapide coup d'œil, répondit d'un mouvement négatif au regard inquiet du groupe.
Il le dirigea immédiatement vers Malkar :
"C'est fichu, il faut partir au plus vite, heureusement que l'auberge est encore vide à cette heure du matin... À part si tu as un sort pour le sauver."







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
MalkarConteur Masculin Messages : 419
Inscrit le : 26/04/2013
Sam 4 Jan - 21:16
Malkar retint son souffle quand il s'aperçut de ce qu'Antonio faisait. Il attendit quelques instants et soupira. Il avait un temps craint que la plante réussisse à contrebalancer l'effet de son sort, les laissant ainsi avec un troll endormi et une foule probablement hostile sur les bras. Heureusement, il n'en fut rien, et le mage se retint donc d'incinérer le ranger sur place. Il capta le regard d'Aedis et ne put que hocher la tête en signe d'impuissance.
Une fois au village, ils furent vite installés et purent souffler tranquillement. Il répondit vaguement à Aedis de ne pas s'en faire pour la route du lendemain puis se plongea dans un livre.

La nuit s'acheva brutalement quand des beuglements réveillèrent toute l'auberge. Malkar alla voir de quoi il en retournait mais arriva malheureusement au moment où les choses dégénérèrent. Après avoir constaté les aptitudes de l'aubergiste pour le vol plané ( et s'être promis de ne jamais sous-estimé leur troll même sous sa forme humaine ), il alla s'assurer des dires du ranger et confirma :

- Bon, je crois qu'il est inutile d'attirer plus l'attention... Préparez vos affaires et partons. Vite.

Les histoires circulaient vite dans ce genre de petit hameau et il n'avait pas envie de devoir l'incendier pour se tailler une sortie.
Il appliqua lui-même ces instructions le plus vite possible et le groupe se remit en marche.

Après une heure de progression, il estima être suffisamment loin de la civilisation pour lever l'effet de son sort. C'est donc après avoir eut à renouveler sa promesse de calme que le troll put retrouver tout sa stature. Malkar décréta aussi que faute d'autre propositions, il l'appellerait Lutine, parce que les noms troll étaient imprononçables et que, si elle était pas contente, elle avait qu'à trouver mieux.

Moins d'une autre heure plus tard il ordonna un nouvel arrêt. Le groupe put à loisir bivouaquer ( puisque, sauf Lutine, ils avaient tous dût se passer de petit-déjeuner ) au pied d'un énorme rocher pendant que le mage était occupé à faire le tour du minérale en marmonnant pour lui-même. Avant que sa santé mentale ne puisse être remise en cause, il retrouva la bonne formule et put ordonner au rocher de s'écarter, révélant ainsi l’accès à un tunnel. Sourire triomphale aux lèvres, il invita le groupe à le suivre.
Le souterrain était assez grand pour que tous puisse y circuler confortablement. Il était également illuminé à intervalle régulier par de très pratiques globes magiques qui ne s'éteignent jamais.

- Et voilà, nous y serons vite comme ça. Le Pic dispose des nombreuses voies discrètes comme celle-ci. Pratique, n'est-ce pas ?

Comme promis, ils atteignirent la sortie assez rapidement. Du moins, bien plus rapidement que s'ils avaient dût franchir la même distance en surface, sur un terrain moins praticable. Cependant, il faut admettre que les distractions sont plutôt rare dans ce genre d'endroit et l'air pur ( bien que froid ) fut assez bien accueilli. Le paysage était désormais bien moins plat. De toutes parts s'élevaient des montagnes couvertes de neige et, par endroit, de forêts de conifères. Et il y avait une route pavée. Parfaitement entretenue et déneigée, aux pierres impeccablement taillées.
Mais personne ne la remarqua, l'attraction principale étant plutôt l'insolite forteresse se dressant dans ce désert blanc. La vie est injuste.

Le Pic Noir se dressait donc là, fier, ombrageux, intimidant et, il fallait bien l'admettre, un peu décrépit. Mais les murs, toujours solides malgré les siècles, dégageaient sans nul doute la même aura de puissance qu'au moment de leur construction. La forteresse était basse et anguleuse. Loin des stéréotypes de tours perçant le ciel à des hauteurs improbables. De tours, le Pic n'en possédaient que deux, disposé de façon symétrique. Elles n'étaient pas très hautes mais assez larges.
La herse de la barbacane s'ouvrit sur un simple geste de l'archimage et le groupe pénétra à sa suite dans la cour partiellement enneigée pour être rapidement accueilli par une petite délégation de mages auxquels, après avoir reçu les flagorneries d'usage, Malkar expliqua la situation.

- Bien, vous voilà chez moi. Vous allez être conduits aux quartiers des invités. N'hésitez pas à demander ce qu'il vous faut si vous avez faim ou autre. Ensuite, ne dérangez pas les mages qui s'exercent. Ne descendez pas dans les étages inférieurs au hall. Ne touchez à rien qui vous semble magique. En fait, ne touchez à rien dont vous ignoreriez la fonction

Ne touchez à rien du tout, fut-il tenté d'ajouter. Il reprit :

- Lutine, je leur ai expliqué la situation, suis les, obéis à leurs instructions, et ils feront ce que je t'ai promis. Moi, j'ai des centaines de parchemins à signer... Nous nous reverrons au dîner.







Invocations et boules de feu dans ta face.
De nombreux codex magiques.
Dague recourbée.

Humain / Archimage, 42 ans
Mage irascible et pyromane.
Double compte : Saela


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
AriaAventuriere Féminin Messages : 157
Inscrit le : 27/12/2012
Lun 6 Jan - 17:35
Joli paysage, bâtisse intimidante... quelle tristesse, Aria serait bien restée à l'extérieur, bien sur pas toute seule, mais... ce n'était pas au programme... et puis elle était très bien avec Geri! Puisque Malkar avait ses paperasses à faire (ahah, tant pis pour lui! ), Aria décida d'aller ''explorer'' un peu dehors, et pris le parti de chercher Antonio et Geri pour l'accompagner.

--Coucou les gens! je vais dehors, vous venez?

Ceci bien sur dit sur un ton plein d'entrain et d'énergie. C'est à peine si elle ne sautillait pas sur place...







posséder de la nourriture est une utopie trop onéreuse
mes charmes...

humaine/servante itinérante, 16ans
Aria est une jeune fille qui ne cherche qu'à gagner sa vie, et elle a plus d"un tour dans son sac, mais vous vous en rendrez compte bien assez tôt ^^
Q7 : Une longue traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Aedis DarrekAventuriere Féminin Messages : 255
Age : 22
Inscrit le : 22/01/2013
Mar 7 Jan - 13:38
Yeux émerveillés par le paysage qu'elle avait sous les yeux, Aedis ne remarqua en effet pas du tout les jolis pavés de la route, mais les deux tours et les bâtiments sombres qui tranchaient avec le ciel clair et glacé. Les températures des monts étaient basses, et la demoiselle fut obligée de plaquer ses mains sous ses bras, en-dessous de sa tunique, pour les réchauffer. Elle espérait qu'à l'intérieur, il ferait un peu plus chaud ; pour l'heure, ils n'étaient en fait pas près d'entrer. En effet, même une fois à l'intérieur de l'enceinte, Malkar eu droit à des titres plus pompeux les uns que les autres pendant de longues minutes où la demoiselle trépignait sur son cheval, avant qu'enfin il ne s'occupe d'eux. La demoiselle hocha la tête et suivit les mages (ou les serviteurs ? elle n'en avait aucune idée) jusqu'aux quartiers des invités. Insistant pour avoir quelques victuailles -de la viande séchée par exemple- elle décida que rester tranquille n'était pas pour elle. En ce qui concernait les objets et descendre dans le hall, il n'en était de toute façon pas question : bien trop dangereux. Et ne pas déranger les mages qui s'exercent ? Soit. Mais ceux qui ne s'exerçaient pas, c'était une autre question...
Sortant des quartiers des invités, elle commença à aborder quelques mages qui passaient par là, posant des questions diverses sur le Pic, sur Malkar, sur les machins qui trainaient là, sur... Sur un peu tout. Les mages se refilaient d'ailleurs la chevaleresse comme on se lance une balle de volley, et quand l'un d'eux décida de descendre d'un niveau, elle se retrouva toute seule dans le Pic, sans savoir où elle était exactement. Et bien sûr, il n'y avait plus personne dans les couloirs maintenant.







un domaine près de Château-Rouge
une épée bâtarde
pouvoir de changer la bière en eau de mer

semi-humaine / chevaleresse, 26 ans
"Je suis fière d'être ce que je suis... Si j'ai des regrets ? Oui, comme tout le monde. Mais mon domaine seul ne me satisferait pas. On me dit parfois que le mercenariat est une déchéance pour un chevalier. Je ne suis pas d'accord. Oooh ! Un dragon d'or par terre !"



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Mer 8 Jan - 4:36
Très astucieux le coup du tunnel, mais Antonio fut plutôt content quand le groupe émergea enfin à l'air libre. L'impressionnante architecture de la forteresse lui fit oublier le froid qui le mordait violemment. Le ranger ne broncha pas quand Malkar posa les consignes et fut grandement soulagé quand il vit une poignée de mages partir avec le troll. Une fois arrivé aux quartiers des invités, Antonio se trouva un endroit calme et discret où il pu se changer. Il retira son ensemble vert qui n'avait plus lieu d'être et enfila son ensemble blanc, plus chic mais aussi plus adapté au décor de montagne voir éventuellement au désert. Quand il revint dans le groupe, il remarqua l'absence d'Aedis mais s'en soucia peu. Il fut enchanté par la proposition d'Aria qu'il s'empressa d'accepter. Geri quand à lui décida plutôt de laisser les deux tourtereaux ensemble et partit en quête de la cuisine et plus précisément du garde-manger.







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
MalkarConteur Masculin Messages : 419
Inscrit le : 26/04/2013
Jeu 9 Jan - 23:26
Malkar poussa un soupir de soulagement quand il eut enfin apposé sa signature sur le dernier document de la pile. Il s'étira longuement et se surprit à penser qu'il y avait finalement bien plus d'inconvénients que d'avantages à être archimage.
Au moins une heure s'était écoulée depuis son arrivée et, bien qu'on ne lui eut rapporté aucun incident, il s'inquiétait de ce que pouvait bien faire le reste du groupe. Il se leva, fît emporter les parchemins par un quelconque acolyte et décida de commencer sa visite par Lutine.
Traversant les étages rapidement, il finit par arrivé dans la grande salle destinée aux sorts dangereux. Elle était suffisamment résistante pour tenir face aux effets secondaires de certaines magies, ou face à la fureur d'un troll.
Hors, point de troll en vue mais seulement une jeune fille revêtue d'une robe de mage bien trop ample pour elle, et une poignée de mage incantant des sorts aux effets obscures mais produisant de jolies lumières colorées. Malkar fronça les sourcils et alla demander un rapport sur les événements auprès du maître. La situation clarifiée, il alla parler à Lutine :

- Bien, il semblerait que la malédiction soit trop puissante pour être simplement annulée. Cependant, l'anneau que tu porte au doigt -et que je t'invite à arrêter de mâchouiller- va l'affaiblir. Pour faire simple, tu devrais à peu près réussir à maîtriser tes transformations tant que tes émotions ne sont pas extrêmes. Ce n'est pas exactement ce que je t'avais promis, mais si personne ici ne peut faire mieux, alors c'est que c'est impossible. Ah, tu remarquera que la bague s'adapte à la taille de ton doigt. Pas de risque de la briser, donc, mais ne la perd pas.

Là-dessus il tourna les talons et quitta la salle. Nul doute qu'il retrouverait le troll maudit en train de piller le garde-manger plus tard. Et puis, il avait faim aussi, avec tout ça. Il fit donc un crochet par les cuisines et tomba sur Geri, mais nulle trace de son maître. Au moins, il n'avait attaqué personne en dehors d'un gros jambon. L'archimage se permit de gratter rapidement le loup derrière les oreilles avant de se saisir d'une pomme et de reprendre son chemin.
Il ne trouva pas trace des autres mais estima que tant qu'ils suivraient ses instructions, ils seraient en sécurité.
Soit, il avait des affaires plus importantes à régler que de leur tenir la main. Comme dénicher un moyen de trouver la femme pour laquelle ils avaient traversés le contient en entier. Il remonta deux étages, traversa quelques couloirs, et tomba sur... Aedis.

- Perdue ? Accompagne-moi donc, j'ai quelque chose à faire mais ce sera rapide.

Moins seul désormais, il reprit la marche, grimpant d'autres étages jusqu'à arriver de nouveau dans la large salle hexagonale lui servant de bureau. Il ouvrit l'une des portes située à chaque côté de la pièce. Celle-ci menait à un colombier dans lequel ne se trouvait ni corbeau, ni pigeon, ni aucun oiseau d'aucune espèce. A la place, on pouvait y voir de petits dragons, de couleurs et de tailles variées.
Malkar en lâcha plusieurs après leur avoir confié à chacun un message et une destination.

- J'ai envoyé la description de la femme que nous recherchons à des contacts des villages alentours. Ces créatures volent vite. Nous devrions avoir des nouvelles dans un jour ou deux.







Invocations et boules de feu dans ta face.
De nombreux codex magiques.
Dague recourbée.

Humain / Archimage, 42 ans
Mage irascible et pyromane.
Double compte : Saela


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
J'UrumkachgrorAventuriere Féminin Messages : 37
Inscrit le : 09/11/2013
Dim 12 Jan - 1:08
Quoi mage dire ?

Parti si vite que le troll n'avait pas eu le temps de poser la question. La bague n'était pas à croquer, d'accord... Mais ensuite ? Cela avait-il un lien avec le fait qu'il ne faisait plus cette insupportable musique avec ses genoux ? A force de répéter cette question, J'Urum tira l'un des hommes à grande robe de son gros paquet de feuille aux motifs bizarres. Une autre tirade qui lui échappa. Même question. Le vieux agita un bras dans un geste d'ennui. Encore la question. Le troll fut simplement ignoré.

Le mage eut l'obligeance de répondre en articulant, avec des mots simples, quand la petite main de la créature métamorphosée le souleva par le col.

Avec bague, moins peur et colère, et tu peux choisir forme : troll ou femme. Mais maléfice toujours là. Magie trop p...
QUOI ?!

Comme quoi le troll prit mal que ce qui avait été conclu n'ait pas été entièrement respecté. D'où qu'il piqua un sprint en beuglant faire la sortie, après avoir balancé le mage à travers la pièce. J'Urum partit trop vite pour voir sa victime incanté et se figé en l'air... Au milieux des lumières colorées. Il fut transformé en hérisson. La robe du maudit l'entravant, elle fut tout simplement mise ne pièce par une brusque transformation. Un troll de plus de 300 kilo se balada bientôt dans les couloirs, avec des envies de tabassage. Ensuite de question. Mais se défouler d'abord.

Plusieurs encriers renversés par les vibrations, trois portes défoncées et un mage balancé par une grande fenêtre plus tard, la créature fut détournée de son but - soit une recherche  dans un lieu inconnu avec beaucoup trop d'odeurs bizarres pour un reniflage en règle - par... Le doux fumet d'une cuisine. Qui était donc proche pour qu'il puisse la sentir. Ce qui explique qu'il passa la demi-heure suivante à brailler de frustration devant l'entrée de la cuisine, et ce pour une raison simple : les mages  l'avaient maudite. Sitôt que le troll s'y avançait, il était transformé en... Tortue. Qu'un jeune cuisinier dispensable reconduisait de l'autre côté de la limite, pour ensuite lui dire en termes simples d'aller se calmer ailleurs - et pas dans les bibliothèques du Pic -. Le troll lui hurlait à la figure, décoiffant ce qui n'avait plus été une coiffure dès son arrivée, et retentait sa chance. Pour un même résultat.

Les mages et leur malédiction commençait légèrement à faire saturer sa cervelle de troll.







Lapin.
Pierres précieuses.

Troll maudit / Créature, 14 ans
SCHLAZREUUUUUUG...! *Vouf* HIIIIIIIII ! *s'évanouit*
Q6 : Chasseurs de tête & Suite
Onirique : Hep, serveur !


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
MalkarConteur Masculin Messages : 419
Inscrit le : 26/04/2013
Dim 12 Jan - 17:39
L'équation était simple dans la tête de Malkar : un grand bureau, juste lui et une jolie blonde ne le laissant pas indifférent, et la pression d'un voyage désagréable à évacuer.  Une fois les messages envoyés il enlaça donc Aedis et l'embrassa d'une façon laissant peu de place au doute.
Seulement, quelqu'un frappa à la porte en l'appelant avant que les choses ne puissent devenir intéressantes. L'archimage envoya poliment mais fermement l'importun se faire voir chez les trolls. Hors l'homme insista et il se révéla qu'il était justement question de trolls. Ou plutôt, d'un troll en particulier qui, non content d'agresser gratuitement les gens s'en prenait au matériel. Malkar soupira, et jeta un regard triste à Aedis. D'un autre côté, il aurait dû s'y attendre depuis le début.
Dévalant les escaliers quatre à quatre, le mage réunit rapidement une petite équipe de pyromanciens, puis se dirigea vers le troll, très facile à détecter rien qu'au son.

Il semblait avoir vu juste un peu plus tôt dans la journée car il retrouva effectivement le troll aux abords de la cuisine. Il préférait ne pas en arriver là mais menaça tout de même la créature de finir en tas de cendre si elle ne se calmait pas.
Une fois la situation clarifié il se gratta la tête :

- En fait, je n'ai pas promis que je réussirai à t'aider mais juste que je ferai de mon mieux. J'ai parfaitement tenu ma promesse. En fait, c'est même plutôt réussi. Tu es énervé mais tu arrive à maintenir ta forme de troll, je ne vois vraiment pas le problème. Que dirais-tu de manger, plutôt que de continuer à détruire mon matériel ?







Invocations et boules de feu dans ta face.
De nombreux codex magiques.
Dague recourbée.

Humain / Archimage, 42 ans
Mage irascible et pyromane.
Double compte : Saela


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Aedis DarrekAventuriere Féminin Messages : 255
Age : 22
Inscrit le : 22/01/2013
Dim 12 Jan - 21:24
Suivant gentiment Malkar dans les couloirs, ravie de ne pas s'être fait tapée sur les doigts pour sa désobéissance, elle observa longuement et silencieusement le bureau du mage depuis la porte. A la fois curieuse et impressionnée, elle se sentait ridiculement petite et faible. Il y avait toutes les chances que son acier fonde au moindre coup porté à une des mages, ou qu'elle finisse consumée en cas d’agression. Pas qu'elle ait envie de le faire, mais on ne sait jamais.
Et puis Malkar coupa court à toutes ses pensées, l'embrassant lentement. Elle frissonna et... Surtout. Flûte. Restant en retrait, elle gronda en pendant au troll. Ne pouvaient-ils donc pas avoir un foutu moment tranquille. Suivant rapidement Malkar, elle se rendit compte que dans la situation donnée, ça serait délicat d'intervenir. Se rendant compte qu'elle avait elle-même un peu faim, elle donna une petite tape discrète sur le bas du dos du mage, avant de lui faire un clin d’œil et d'entrer dans les cuisines. Avalant quelques trucs qui lui passaient sous la main, elle restait néanmoins suspicieuse et examinait ne serait-ce que le moindre grain de raison qui lui passait sous les yeux.







un domaine près de Château-Rouge
une épée bâtarde
pouvoir de changer la bière en eau de mer

semi-humaine / chevaleresse, 26 ans
"Je suis fière d'être ce que je suis... Si j'ai des regrets ? Oui, comme tout le monde. Mais mon domaine seul ne me satisferait pas. On me dit parfois que le mercenariat est une déchéance pour un chevalier. Je ne suis pas d'accord. Oooh ! Un dragon d'or par terre !"



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
J'UrumkachgrorAventuriere Féminin Messages : 37
Inscrit le : 09/11/2013
Dim 12 Jan - 21:52
Au lieu de tenter à nouveau de rentrer dans la sacro-sainte cuisine, le troll regarda en clignant des quatre yeux le mage... Avant de se laisser brutalement tomber sur son large derrière. Se grattant la tête, il attendit qu'une pensée particulièrement compliquée parvienne à se frayer un chemin dans sa cervelle. Puis posa sur l'homme à grande robe un regard absent... J'Urum était en pleine re-fle-xion.

Quoi faire. dit-il.

Froncement de sourcils, attrapage de pied comme un gros bébé velu, coup de tête en arrière (le mur tint bon, juste une pierre qui recula), puis paupières fermement fortement. Après quoi une grosse main se serra en poing... Avant de s'abattre sur le sol. Que le troll se mit bientôt à frapper, chaque coup accompagnant un mot asséner.

QUOI. FAIRE. MAUDIT. MAUDIT. MOI. VOULOIR. PAS. MAUDIT ! tonnait sa voix.

Et puis il s'arrêta brusquement, une couche de poussière lui couvrant les épaules, tombée du plafond. Un profond soupir... Puis le troll sembla plongé dans une humeur morose, avec pour seule occupation de faire des cercles sur le sol avec un doigt. Si un mage n'y pouvait - presque - rien... Il allait être maudit toujours ?







Lapin.
Pierres précieuses.

Troll maudit / Créature, 14 ans
SCHLAZREUUUUUUG...! *Vouf* HIIIIIIIII ! *s'évanouit*
Q6 : Chasseurs de tête & Suite
Onirique : Hep, serveur !


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
AriaAventuriere Féminin Messages : 157
Inscrit le : 27/12/2012
Mar 14 Jan - 20:35
Pas de chance pour Aedis et Malkar, mais Aria n'en savait rien, occupée qu'elle était à apprécier le temps seule avec Antonio! En effet, Geri était probablement en train de faire un carnage dans la cuisine.

Après s'être balladée un peu avec Antonio, elle fit une balle de neige, discrètement, la balanca dans son dos, et essayant de ne pas s'écrouler de rire, détala joyeusement.
Elle n'avait aucun doute qu'il la rattraperait bientôt, et elle s'en fichait.

Cela peut paraître enfantin, mais Aria n'avait pas vraiment eu d'enfance, donc elle profitait de cette occasion au maximum.
C'est donc les joues rosies par le froid et sa course folle, le sourire fendu jusqu'aux oreilles, et son rire cristallin résonnant dans l'immensité blanche, que Aria se laissa tomber dans la neige, riant toujours.







posséder de la nourriture est une utopie trop onéreuse
mes charmes...

humaine/servante itinérante, 16ans
Aria est une jeune fille qui ne cherche qu'à gagner sa vie, et elle a plus d"un tour dans son sac, mais vous vous en rendrez compte bien assez tôt ^^
Q7 : Une longue traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Jeu 16 Jan - 20:39
Alors qu'il savourait ce moment de calme et de détente et qu'iladmirait les grandes montagnes blanches qui les entouraient, Antonio sentit soudain quelque chose de froid le frapper dans là nuque. Se retournant dans un frisson, il eu juste le temps de voir détaller Aria, riante. Le ranger sourit et prit une boule de neige dans sa main et se lança à là poursuite de la demoiselle. Au moment où Aria se jeta dans là neige, Antonio là ratrapa dans un cri triomphant, trébucha et s'écroula près d'Aria. Une petite seconde de silence passa et le ranger se mit à produire un bruit qu'il n'avait pas produit depuis des lustres : Antonio ri, pas d'un simple rire banal, non, d'un rire de joie, d'allégresse, un rire enfantin. Puis, Antonio se retourna sur le dos et sa main entra en contact avec celle d'Aria...







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
AriaAventuriere Féminin Messages : 157
Inscrit le : 27/12/2012
Mer 22 Jan - 19:19
Un développement plutôt satisfaisant! Elle ne s'attendait pas à cela aussi tôt, mais ce n'étais pas pour lui déplaire! Le seul bémol, c'était à savoir si elle prenait les devants, comme à l'habitude (déformation professionnelle), ou bien si elle laissait les choses suivre leur cours... Cela peut paraitre idiot, mais elle n'arrivait vraiment pas à se décider!
Se souvenant que Antonio semblait être au courant de ses sentiments, du moins dans une certaine mesure, elle décida de laisser le temps faire son travail encore un peu. Elle agirait bien en temps voulu... Mais pas tout de suite... Elle voulait apprécier chaque petit moment, chaque détail, chaque seconde de cette première vraie relation amoureuse. Donc elle se contenta d'entrelacer ses doigts dans ceux du Ranger, doucement, en continuant de regarder le ciel, se contentant d'être simplement... heureuse...







posséder de la nourriture est une utopie trop onéreuse
mes charmes...

humaine/servante itinérante, 16ans
Aria est une jeune fille qui ne cherche qu'à gagner sa vie, et elle a plus d"un tour dans son sac, mais vous vous en rendrez compte bien assez tôt ^^
Q7 : Une longue traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
MalkarConteur Masculin Messages : 419
Inscrit le : 26/04/2013
Jeu 23 Jan - 12:48
Malkar commençait à être fatigué de ce troll capricieux. Mais il semblait être réellement tourmenté, voir même triste. Un spectacle assez peu commun de la part d'un troll. Se rappelant tout de même que cette bête lui avait coûté, quelques minutes auparavant à peine, le seul moment d'intimité entre lui et sa chevaleresse adorée depuis bien longtemps, il n'était qu'assez peu ému.

- Le seul moyen de lever définitivement ta malédiction ce serait de retrouver celui qui te l'a lancée, et ce n'est pas en détruisant tout ici que tu y arriveras. Alors est-ce que tu comptes te calmer, que l'on puisse dîner en paix, ou vais-je devoir te chasser d'ici ?

C'est que lui aussi, commençait à avoir faim.







Invocations et boules de feu dans ta face.
De nombreux codex magiques.
Dague recourbée.

Humain / Archimage, 42 ans
Mage irascible et pyromane.
Double compte : Saela


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
J'UrumkachgrorAventuriere Féminin Messages : 37
Inscrit le : 09/11/2013
Sam 25 Jan - 11:32
J'Urum gronda à l'attention de Malkar, tentant d'abord de comprendre ce qu'il disait : sans qu'il ne saisisse exactement pourquoi, l'humain parlait trop vite avec des mots compliqués. Mais quand il trouva un semblant de sens aux propos tenus, il éructa bruyamment. Le jeune mage cuisinier qui était trop proche s'évanouit à cause de l'odeur.

Retrouver mage. dit seulement le troll.

Finalement, il acquiesça, songeur... Enfin, autant que pouvait l'être un troll. Et ce petit épisode d'émotion passé, il retourna à des préoccupations plus immédiates. Attrapant le marmiton, il le réveilla en le secouant en tout sens. Prononçant un unique "Manger.", il le déposa ensuite avant de le pousser dans la cuisine, où le garçon nauséeux avança, sans parvenir à aller tout droit, comme au lendemain d'une cuite. Après quelques bruits d'ustensiles de cuisine renversés, il revint avec un énorme jambon (la moitié d'un cochon plutôt) qu'il traînait. Le chargé de la réserve avait accepté de s'en défaire pour occuper le troll. Ce dernier se saisit du morceau dès qu'il fut hors de la pièce, avant de planter ses dents dedans.

Tournant le dos à son "compagnon" de voyage, il savoura cette viande bienvenue après une telle nouvelle. Toujours maudit mais... Il y avait du bon. De la nourriture, et il pouvait - plus ou moins - choisir d'être troll. Et puis il arrêta de réfléchir quand la saveur de la viande parvint à son cerveau chaotique.

Le fait qu'il bouchait l'entrée de la cuisine de sa masse l'indifférait totalement. Le jeune cuisinier était encore trop sonné pour lui en faire la remarque.

HRP:
 







Lapin.
Pierres précieuses.

Troll maudit / Créature, 14 ans
SCHLAZREUUUUUUG...! *Vouf* HIIIIIIIII ! *s'évanouit*
Q6 : Chasseurs de tête & Suite
Onirique : Hep, serveur !


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Aedis DarrekAventuriere Féminin Messages : 255
Age : 22
Inscrit le : 22/01/2013
Mer 5 Fév - 23:12
Et un jour, l'histoire raconte que l'ogre fut rassasié, et qu'il laissa les gens entrer dans la cuisine. Si l'attente fut longue, elle fut récompensée. Nos héros purent enfin se sustenter, picorant parmi les miettes de viande et les légumes qu'étonnamment, l'énorme chose ne voulait pas. Ils finirent par réussir à caler leurs estomacs, et à passer aux choses sérieuses.
Tous les aventuriers se réunirent, après qu'on ai longuement cherché les uns et les autres, égarés dans les environs, ou juste planqués dans la cuisine, quelques gâteaux encore à la main. Après moult protestations, une réunion au sommet -enfin, au sommet, c'est vite dit- fut organisée, pour décider de la suite des évènements. Des mages dont la spécialité était les oracles furent questionnés, et le petit groupe put après quelques temps de repos reprendre la route. S'orienter dans les Âpres-Pics n'était pas une mince affaire, mais il était certain qu'ils s'approchaient de leur but.
Les jours de marche s'enchaînaient ; grimper et escalader des rochers n'étant pas le sport favori de tous nos héros. Il fallait bien s'y résoudre pourtant. Un jour, alors que le soleil était à son zénit et que le groupe s'essoufflait en grimpant un col, Aedis, première de cordée pour l'instant, se retourna avec un grand sourire aux lèvres. Attendant que tous la rejoigne, elle se laissa tomber au sol, massant ses hanches endolories. Soupirant, elle observa le paysage de l'autre côté du col, et se tourna vers Malkar :

    - Nous ne devrions plus être loin, si ?

Spoiler:
 







un domaine près de Château-Rouge
une épée bâtarde
pouvoir de changer la bière en eau de mer

semi-humaine / chevaleresse, 26 ans
"Je suis fière d'être ce que je suis... Si j'ai des regrets ? Oui, comme tout le monde. Mais mon domaine seul ne me satisferait pas. On me dit parfois que le mercenariat est une déchéance pour un chevalier. Je ne suis pas d'accord. Oooh ! Un dragon d'or par terre !"



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
MalkarConteur Masculin Messages : 419
Inscrit le : 26/04/2013
Jeu 6 Fév - 13:05
Spoiler:
 

Adonc, après un voyage calme mais relativement pénible à cause de ces saletés de montagne qui font rien qu'être hautes et escarpées, le groupe parvint enfin à sa destination. Grâce aux informations obtenues via ses diverses sources et à une équipe d'oracles, Malkar avait put localiser leur cible dans un petit village des Âpres-Pics.

Le groupe pénétra donc dans le petit hameau, heureux de pouvoir se reposer et mettre enfin un terme à cette longue traque harassante.

Spoiler:
 







Invocations et boules de feu dans ta face.
De nombreux codex magiques.
Dague recourbée.

Humain / Archimage, 42 ans
Mage irascible et pyromane.
Double compte : Saela


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
[Quête] Chasseurs de tête

 Sujets similaires

-
» Les chasseurs de trésors reviennent
» Chasseurs Éternels
» Les MONSTRES : Les Chasseurs de monstres
» Colonel du 16 Chasseurs
» Chasseurs orques
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum