[Espace Onirique] La ferme se rebelle
InvitéInvité
Mer 27 Avr - 17:49
"-Grmblblblb"
Appelez cela un borborygme, une onomatopée déplaisante ou un grognement de docker, au choix. Quoiqu'il en soit, ce genre de bruit pour Lipka ne peut signifier que deux choses : " J'ai faim " ou " Je me suis levée tôt ". Optons pour la première option; même si il est vrai que la seconde n'est pas toute à fait fausse. Enfin, je disais donc que Lipka Evora, jeunette chez les sorcières de Château-rouge, marchait d'un bon pas sur une artère de terre battue, au cœur d'un petit village de Clairesbuttes. Un petit promenade matinale ? Non, rien à voir. La veille, Lipka c'était en réalité vue attribuer d'office par sa pauvre mère la tâche d'aller quérir au plus vite un bocal de gelée d'Amoth et un petit sac de poudre d'os broyé issu de la même bête auprès des fermiers de la petite bourgade la plus proche de Château-rouge. En effet, les marchands de la cité ne faisaient pas commerce de ces substances, et Adamantine, avait besoin de ces ingrédients pour appliquer un solide cataplasme à son mari, blessé au cours d'une quête tout récemment. Lipka avait donc dû se rendre au petit village nauséabond le plus vite possible, quitte donc à se lever tôt, très tôt, et à ne manger qu'à la hâte pour ne pas perdre de temps. Hors, notons que la nourriture fait partie intégrante de sa vie. Elle aime se goinfrer, manger jusqu'à ne plus pouvoir rien avaler, et utiliser des potions la semaine suivante pour maigrir le plus vite possible...oups, je m'égare, en somme, Lipka Evora aimait tant la nourriture qu'il lui était presque impossible d'envisager de sauter ne serais-ce qu'un repas. Sur la grand rue grouillante de paysans crottés, elle tentait donc tant bien que mal de contenir sa faim, mais en vain. Elle divaguait en pensant au doux fumé que devait avoir une cuisse d'Amoth cuite à la broche, et se demandait si la gelée de l'animal pouvait être commestible. Elle était perdue dans ses pensés, et ne vit pas arriver le bourbier remplit de purin qui se creusait là, vicieusement au milieu de la ruelle.
Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Sam 30 Avr - 17:54
Sisilia avait atteint Clairesbuttes trois semaines plus tôt. En vérité, elle aurait déjà du se trouver à Château Rouge mais elle avait eu un léger contre-temps ; une caravane de marchands l'avait carrément prise en otage en découvrant qu'elle voyageait seule. Oh, pas avec des menaces ni même avec des armes. Non, en fait, avec du gigot de moutons des plaines ! (Je sais, c'est minable.) Ils s'étaient montré si empressé de la nourrir gratuitement et de lui offrir une couche confortable dans une roulotte qu'elle s'était sentie obligée d'accepter. Pour ne pas les vexer, bien sûr. Il fallait bien reconnaître que depuis qu'elle avait quitté le foyer familiale, elle n'avait pas eu de vraies nuits ni de vrais repas chauds. Elle ne roulait pas sur l'or et avait si peur d'être détroussée qu'elle ne dormait presque pas.
Tout ça pour dire que débarquer dans ce village de bouseux ne l'enchantait pas du tout. Au début, elle s'était dit que les routes offriraient leur lot d'aventures. Après tout, les héros des contes ne tombent-ils pas dessus à peine ont-ils mis un pied hors de leur maison avec la ferme intention de changer de vie ? Siz' avait beau avoir passé l'âge de raison depuis longtemps, elle n'en avait pas moins naïvement espéré que le destin l'attendrait au tournant de la route - vous savez, après le Bosquet des Loribus (qui porte très mal son nom) et juste avant le champs du Père Guéraud !
Eh bien non. Rien après le tournant, ni après le suivant, ni même après tous ceux qui avait succédés. Les contes, c'est vraiment pas pour les grands !
Bref. Revenons-en au village de bouseux (dont elle avait déjà oublié le nom) et sa grand rue bondée. Elle venait d'inspecter une étale de fruits mais ces derniers étaient aussi moches que la femme qui les vendait et Siz' s'était détournée avant que celle-ci ne lui mette le grapin dessus pour lui en fourguer quelques uns. Elle allait se diriger vers une marchande de fleurs (on ne se refait pas !) quand elle aperçut une jeune femme à deux doigts de s'étaler dans la m... mouscaille.
Il y a des tas de façons d'avertir quelqu'un quand on est trop loin pour lui porter assistance ;
« Halte là ! », « Attention ! », « Fais gaffe où tu mets les pieds, coquefredouille ! », ... Allez donc savoir pourquoi, ce fut un simple et rustre « Hey toi ! » qui franchit ses lèvres.







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Mar 3 Mai - 15:33
« Hey toi ! »
Le cerveau de Lipka se crispa brusquement dans la mesure où il est possible qu'un cerveau se crispe. Elle s'immobilisa brusquement, figée, un pied en l'air, les bras ballants. Ses yeux se plissèrent, et tournèrent très lentement de droite à gauche, comme pour localiser l'origine de cette interpellation grossière. Elle rentra sa tête dans ses épaules, toujours positionnée comme un flamant rose qui aurait voulu faire la grue, ses longs cheveux couleurs pailles pendant comme des tentacules de poulpe sur son crâne de piaf. Elle grogna. Une fois de plus. Et comme elle n'avait pas réussit à trouver son interlocuteur, elle laissa lourdement retomber son pied...dans la merdouille. Inutile de dire que ses chausses, s’enfonçant dans la matière entrainèrent bientôt leur suite l'intégralité du corps de la pauvre Lipka qui se trouva plongée jusqu'au coup dans le fumier, et poussa un hurlement assourdissant qui s'entendit probablement jusqu'au fond de la galaxie.
Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Mer 4 Mai - 22:26
La première réaction de Siz' fut le mépris le plus total pour cette pauvre créature que son cri n'avait pas alerté du tout. Bon, ok, pas très explicite le cri. M'enfin, elle n'allait tout de même pas danser la gigue en pleine rue pour faire savoir qu'elle en était l'auteure ! C'était déjà assez humiliant de s'entendre crier un truc aussi banal et de voir se retourner quatre ou cinq types mal fagotés ! L'un d'eux semblait du reste bien aviné. Sisilia avait donc fait celle qui ne savait rien de rien ni de personne.
Mais lorsque la fille s'étala de tout son long dans la fange, c'est une autre émotion qui s'empara d'elle : l'hilarité. Elle éclata au plus profond de sa poitrine et remonta pour exploser dans sa gorge. Un rire un peu rauque de ne pas servir souvent. D'ailleurs, pour être honnête, ça faisait des années que Siz' n'avait pas ri ainsi. Pliée en deux, les bras plaqués sur les côtes, elle parvenait à peine à rester debout tellement elle se bidonnait.







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Sam 9 Juil - 16:22
[ HJ : Oh, excuse moi Alyaa, je suis vraiment égoïste, je n'avais pas de temps pour le rp ce dernier mois, mais j'aurais quand même dû te prévenir, pardonne moi. --]

Alors que le monde semblait s'écrouler autour d'une Lipka morte de honte et aussi rouge que sa capeline, le rire le plus énorme et le plus tonitruant qu'elle eut jamais entendu éclata dans son dos tel le coup de grâce d'un combat épique. Elle sentit les poils dorés de ses bras se hérisser de peur, et fut brusquement prise de l'envie de plonger toute entière jusqu'au fond du bourbier, d'attendre que le purin durcisse et d'y bâtir une petit pièce à vivre, là, pas si loin que cela de la civilisation, mais pas non plus à son contact. Idée stupide, car un grand gaillard bien obligeant, vint l'extirper du piège dans lequel elle était tombée pour la poser comme il faut sur la terre ferme. Elle n'eut d'autre choix que d'affronter les dizaines de paires d'yeux braquées sur elle.
Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Mar 12 Juil - 16:10
[HJ C'est pas grave, c'est cool que tu sois de retour 8D]

Il fallut plusieurs minutes et un formidable effort de concentration à Siz' pour réussir à se calmer. Le fou rire l'avait prise avec tant de violence et de spontanéité que ses côtes allaient s'en souvenir pendant plusieurs heures ! Elle s'efforça d'effacer les traces de larmes sur ses joues et souffla un bon coup avant de laisser son regard s'attarder sur le jeune fille.
Quelques ricanements fusaient encore de la foule de badauds et de maraichers mais les passants, dans l'ensemble, faisaient preuve de sollicitude. Comme ce grand type qui avait relevé la malheureuse. Ou cette vieille femme, ployant sous le poids de son panier, qui semblait s'enquérir de sa santé. C'est vrai, après tout, elle s'était peut-être fait mal. Siz' avait beau s'en rendre compte maintenant, elle parvenait tout juste à ne pas repartir d'un grand rire en revoyant la chute dans sa tête.
Elle se redressa, étira son dos malmené par l'hilarité, se racla légèrement la gorge et avança jusqu'à Lipka. Là, bien campée sur ses deux pieds, elle lui sourit et tendit une main amicale :
« Désolée d'avoir tant rit ! J'te jure que c'était pas méchant mais c'était pas possible de se retenir vu comment tu t'es rétamée ! »
Sisilia était sincèrement désolée pour l'embarras causé mais elle n'était aucunement instruite en matière de diplomatie : la communication avec autrui n'était pas son fort. Elle jaugea le corps couvert de boue de son interlocutrice et se demanda s'il serait de bon goût de faire une blague sur la mode Jean-Paul Couléedeboue.







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Lun 18 Juil - 14:27
[ NYAAN ♥ Ça va partir en cacahuète à partir de maintenant ]

« Désolée d'avoir tant rit ! J'te jure que c'était pas méchant mais c'était pas possible de se retenir vu comment tu t'es rétamée ! »
La boue durcissait dans ses longs cheveux blonds sales, et son visage était couvert d'une épaisse tartine brune à l'origine douteuse. Sa lèvre inférieure tremblait dangereusement, mais ce qui était d'autant plus inquiétant, c'était de la voir glisser lentement la main vers sa besace de cuir d'amoth. Elle fixait ses petits yeux sur Sisilia avec un air que seul pouvait avoir un chien mouillé.
« C'était pas drôle... »
Sa voie était morte, son regard s'éteignait lentement, menaçant les alentours d'une brusque inondation d'un flot de larmes salées et collantes. Sa petite main atteignit enfin sa cible désignée et empoigna à pleine main le goulot de la fiole de compotée beaurêve emportée pour contrer les coups de blues. Avec une détente semblable à celle de Lucky Luke, elle fit sauter le bouchon de cire d'un coup d'ongle pointu et s'envoya cul-sec la moitié de la petit bouteille. Puis s'essuyant la bouche d'un revers de manche façon camionneur, elle laissa pousser de minuscules girolles sur sa tête et de grosse trompettes de la mort sur ses épaules. Son regard devint vague, et elle reprit brusquement des couleurs...plus orange et rouge que celle qu'elle arborait d'habitude. Oui, Lipka était toxico, et le moindre coup du sort lui était fatal. Si Sisilia enfoncait encore le clou, il ne ferait aucun doute qu'elle ne se priverait pas du reste du contenu de la fiole, et alors...et alors...seul dieu sait ce qui pourrait arriver. Pour l'heure elle se dandinait d'un pied sur l'autre en fixant son interlocutrice avec démence.
« C' quoi ton ptit non à toi ? fit-elle, soudain prise d'un hoquet.»
Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Lun 18 Juil - 15:47
« Waoh ! curieuse bête que cette fille-là ! » songea Siz' en voyant l'inconnue se dandiner après avoir bu un drôle de breuvage.
C'est marrant comme les gens vous surprennent souvent par leurs réactions. Celle-là se contentait de la fixait d'une regard... Vide ? Fâché ? Siz' n'arrivait pas à se décider. Ceci dit, le plus étrange chez elle, c'était plutôt le contenu de sa fiole. Faire pousser des girolles et des trompettes de la mort, Sisilia savait le faire. Mais pas sur les gens, ça non. D'ailleurs, où sont les racines ? Comment se nourrissent-elles ? ... Peut-on les manger ??
Subjuguée par l'apparition des champignons, elle ne répondit pas tout de suite à son interlocutrice, perdant par là même le fil de la conversation. Machinalement, elle leva une main pour les toucher tandis que son esprit faisait germer malgré elle quelques graines éparses de Bourse d'Alchimiste et de Fenerel du sol boueux de la rue. Cependant avant d'avoir lever la main suffisamment haut, elle suspendit son geste et recroisa le regard dément de la jeune femme.
A ses pieds, les pousses cessèrent aussitôt leur course ascensionnelle et Siz' sembla revenir à elle.
« Ca alors ! s'exclama-t-elle sans tenir compte ni de la question posée, ni de la menace - invisible à ses yeux - qui pointait dans l'attitude de Lipka. Ce sont des vrais ? »







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Sam 23 Juil - 16:02
[Excuse moi, j'avais prit quelques jours de vacances à la dernière minute :O ]

Lipka eu un énorme hoquet qui eut pour effet de faire dégringoler une ou deux girolles du sommet de son crâne. Quand elle était ronde comme une queue de pelle, rien ne pouvait plus la perturber, aussi se contenta t-elle de répondre par un « Ouaip, ce sont des vrais ! » à son interlocutrice qui semblait avide de savoir. Naïvement elle ne put s'empêcher de lui proposer d'en cueillir quelques-uns pour voir si ils étaient comestibles et si leur goût ne variait pas d'après la qualité de leur engrais...
Ce phénomène ne semblait pas la perturber outre mesure, d'autant plus que les champignons continuaient de pousser gaiement sur ses épaules et le long de son échine, tandis que, inexpressive, elle fixait son regard de folle furie sur Sisilia, qui n'était rien de plus ni de moins qu'une de ses consœurs, à n'en pas douter...
Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Lun 25 Juil - 21:48
[C'est rien, t'en fais pas XD]

Perdant instantanément toute méfiance, Siz' ne se fit pas prier et cueillit avec délicatesse une belle girolle sur la tête de Lipka. Amatrice et bonne connaisseuse de tout ce qui provenait de la terre, elle en admira la corolle qui, de son jaune éclatant, semblait lui criait de la croquer.
Habituellement, Sisilia les préférait cuites avec des œufs ou de la viande mais elle savait en apprécier la curieuse saveur avant le plongeon dans la casserole. Elle porta le champignon à son nez et huma son odeur. Drôle d'odeur d'ailleurs... En général, les champignons sentent les sous-bois (mousse fraîche, feuilles pourries, terre humide) mais il faut dire que celui-ci n'avait pas exactement poussé dans son milieu naturel. En l'occurrence, il sentait le cheveu mouillé et... la boue. Tiens donc !
Siz s'humecta enfin les lèvres et mordit dans la chair épaisse et molle. Après quelques mastications, elle poussa un gros soupir de contentement ; ces girolles-là n'avaient rien à envier à celles qui poussaient au pied des résineux malgré un petit arrière-goût indéfinissable.
« Dé-li-cieux ! » s'exclama-t-elle, le regard brillant.
Avide de savoir si les trompettes de la mort offrirait un goût aussi fin que celui-là, elle cueillit, sans plus de retenue, un second champignon sur l'épaule de la sorcière. Elle en apprécia la belle forme d'entonnoir, les couleurs sombres et son parfum de... tissu boueux. Puis elle le porta à sa bouche. Le goût était moins agréable que celui de la girolle mais un palet avisé comme le sien pouvait tout de même en reconnaître la qualité : il serait exquis dans une sauce maison accompagnant une volaille.
« Tu veux mon avis ? demanda-t-elle un sourire immense accroché au visage. Et sans attendre de réponse elle enchaîna : Tu ferais fortune en les vendant à un restaurant ! »
Si l'on exceptait un détail qu'elle n'allait pas tarder à découvrir.
Un champignon qui pousse sur une sorcière ayant ingurgité un breuvage capiteux ne peut pas se contenter d'être un champignon commun. Ce serait trop facile. Aussi ne fallut-il pas plus de quelques secondes supplémentaires pour que la jeune mage ne se sente comme sur un nuage. Vous savez, cette sensation d'avoir la tête montée comme un bilboquet après un repas bien arrosé... Les pupilles dilatées et le sourire grandissant, Siz' poussa un « Wouaaaaah ! » exalté.







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
InvitéInvité
Mar 26 Juil - 18:01
Sisilia Marisk était-elle une habituée du champignon hallucinogène ? Seul dieu le savait si il fut avéré qu'il exista. Lipka, elle, à force de pratique, contrôlait relativement bien sa gestuelle lors de ces déliriums pratiquement constants. Aussi avait-elle l'esprit assez conscient pour comprendre le sens des paroles de son interlocutrice. Le compliment la fit rougir. La culture des champignons l'avait toujours intéressée, et elle n'osait pas poser de questions aux spécialistes sur ses champignons à elle de peur de recevoir des commentaires trop cinglants. Elle adressa un sourire béat à Sisilia et, toute méfiance envolée, se risqua même à lui poser une question tout à fait stupide à laquelle elle avait déjà la réponse.
" Tu es un sorcière hein ? "
Et comme si cela ne suffisait pas, elle partie dans un long monologue délirant sur sa vie, sa mère, son père, son frère, les problèmes qu'elle rencontrait avec ses consœurs et l'entrainement qu'elle consacrait à faire pousser des girolles sur sa tête tout les jours d'une à deux heures environ. Pour une sorcière toxico et dépressive, elle était vraiment bavarde.
Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Dim 31 Juil - 23:38
L'esprit embrumé par les merveilleux champignons de Lipka, Siz' comprenait tout à retardement. Quand elle répondit qu'elle était mage, la sorcière en était déjà au mariage de ses parents (son débit de paroles dépassait l'entendement). Lorsque Siz' s'extasia sur l'existence d'un jumeau, Lipka en était aux babas et aux yagas. Les yeux ronds et le sourire aussi large qu'une feuille de bananier, la jeune mage écoutait avec l'attention des bambins pour les histoires du soir.
Au bout d'un moment, elle se mit à parler en même temps que sa comparse, débitant sa vie et sa magie débile avec autant d'entrain et de verve que la sorcière. Le tout en cueillant de temps à autre une girolle ou une trompette qui n'amélioraient pas son état...

Autour d'elles, les marchands soulevaient des sourcils tantôt circonspects, tantôt désapprobateurs. Les passants faisaient des écarts ridiculement démesurés pour ne pas les approcher de trop près. Et tandis que la boue commençait à former une croute sèche et craquelée sur les vêtements de Lipka, Siz' entra dans un trip "concours de vie pourrie" et commença à faire pousser autour de ses pieds toutes les graines de mauvaises herbes qui s'y cachaient.







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Dim 4 Déc - 10:09
Sujet déplacé dans l'espace onirique, vous pourrez le reprendre quand vous voudrez. Alyaa, tu peux rejoindre un autre RP :)





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
[Espace Onirique] La ferme se rebelle

 Sujets similaires

-
» [Espace onirique] les lands
» Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments
» La notion d'espace public dans le mental haïtien
» A l'abordage de l'Onirique [FINI]
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum