Pour toi, public.
avatar
Eirikr SylveAventurierMessages : 2
Inscrit le : 20/02/2014
Jeu 20 Fév - 2:08

Dans la Vraie Vie


> Pseudo : Eirikr
> Prénom : Jean-Eudes
> Age : 24 ans
> Job : Ingé’
> Hobbies : Bilbo, Frodo et Sam ... ah, j’ai lu Hobbits
> Autres : L’Ancien, peut-être ?

> Comment as-tu connu le forum ? par mon cousin Balin
> Code Règlement ? Ok (Renou)


Personnage




> Nom : Sylve (non, c’est pas elfique ... bon, p’t’être une origine ancienne mais pas plus)
> Surnom : Le grand, le beau, le preux Eirikr (pour ces dames) / L’infâme queutard (pour ces messieurs)
> Race/Classe : Humain, quelques ascendances bâtardes par-ci par-là / Ménestrel (ou Barde, comme ça vous va le mieux)
> Age : 28 ans

Apparence

hmmm oh yeaaah ...:
 

« Environ un mètre quatre-vingt de stupre, soixante-dix kilos de rêve. De luxure en barre. Un sourire colgate, des cheveux Loréliane. Y’a des gens qui disent que les dieux équilibrent souvent les choses à la distribution. Mais ça, c’est pour les erreurs, les jaloux. Les ratés d’la nature. Puis y’a Eirikr. »
Eirikr, La légende d’Eirikr Sylve.

Bon, ce qu’il y a de vrai là-dedans, au moins, c’est qu’il ressemble pas à rien. Et il le sait le bougre. Il en joue, en buse et en abuse. Cheveux bruns, mi-longs venant encadrer ses hautes pommettes. Assez hautes pour mettre en valeur le bleu électrique de ses yeux aguicheurs. C’est ce qu’on voit de prime abord, sans oublier ses dents blanches, son sourire trop innocent pour être vrai. Ses armes. Vient après sa langue. Agile, preste. Trop. Il n’est pas un combattant aguerri, et sa prestance tend souvent à le faire oublier. Pas sot pour autant, il s’habille assez légèrement pour ne pas être encombré par trop de tissus lors de ses replis précip... représentations. Dans des tons verts et or pour mettre en valeur son teint et ses yeux, il prend un soin monstrueux à paraître plus qu’il ne l’est.

Eirikr demeure cependant un barde avant tout et son art est une des raisons même de son existence. Hors magnifier le monde de sa présence, ça s’entend. Ainsi, il possède toujours sur lui quelques instruments pour parfaire son style et auréole chaque instant de votre journée d’une voix sucrée qui vient vous chatouiller l’oreille, à l’instar d’un serpent avide de tarte à la pomme. Ainsi, bien que son Luth demeure invariablement collé à son dos, il glisse une petite flute en chêne - cadeau de Balin oblige - à sa ceinture et joue au satyre de temps à autre, ou ‘satire’ selon les circonstances. Une rapière soigneusement épinglée dans son fourreau et une bourse absente sont aussi à noter. Et oui, vivre chez les nains vous apprend l’épargne.


Personnalité

dans l’ambiance:
 

« Les gens posent la question : c’est quoi un rocknrolla ?
Alors je leur dis, c’est pas une question de riff, de sniff ... et de perf’. Oh non, c’est bien plus que ça mon frère : on veut tous mener la belle vie.
Pour certains c’est le pognon ou la drogue ... pour d’autres c’est la baise, les paillettes : le prestige. Mais un rocknrolla, oh, c’est différent.
Pourquoi ?
Parce qu’un vrai rocknrolla, il lui faut la totale. »

Archie, Rocknrolla.

Besoin que j’étale ? Ah ah. Soit. Autrement plus intéressant que le physique, vous le reconnaîtrez. Qu’on ressemble à un nain patibulaire ou un elfe décharné, souvent ça fait bien peu. Sur la scène, c’est par l’esprit qu’on brille, qu’on se distingue. Par sa voix, ses manières. Eirikr, c’est ça. Avec le physique qui va avec, et il en joue. S’il passe pour un petit plaisantin aux traits d’humour et à la verve vive, ce n’est que pour cacher le serpent vicelard qui se masque derrière. Eternel instatisfait, il cherche avant tout la reconnaissance et le pouvoir. Et comme on dit, l’information c’est le véritable pouvoir. Fort de ses errances et de ses péripéties, il demeure un bouquin à lui seul : mythes, légendes, ragots, affaires d’Etat. Tout ça, c’est sa passion, son leitmotiv. Et qu’est ce qu’il en fait, vous me direz ? Savoir, c’est bien beau mais le chantage, c’est mieux. Souvent au coeur des scandales que son joli minois cause, il prend un malin plaisir à réclamer tout ce qu’il veut. Or, femmes : la totale quoi.

Il ne recule en effet devant rien pour arriver à ses fins, aussi diverses soient-elles. Il n’a pas de réel but sinon de profiter de la vie sous tous ses plus beaux aspects. C’est ainsi qu’il a fait la rencontre de son cousin Balin, à vrai dire. De bons vivants ensemble, y’a de quoi s’éclater. En bref, vous l’aurez compris : Eirikr est un beau parleur avec peu de scrupules. Un fond d’honnêteté tout de même, les gamines adorent les héros torturés. Hé hé. C’est là qu’on en vient à son petit péché mignon. Vous savez, tordre l’esprit des gens, le disséquer. Tout ça, c’est répugnant. Mais soyons honnête, agiter sa main et convaincre quelqu’un que vous n’êtes pas le droïde qu’il recherche d’une voix sombre et caverneuse, c’est plutôt stylé. Ça et arrêter la charge d’un guerrier cocufié d’un seul mot bien placé. Vous l’aurez compris, si la musique bardique peut influencer les meurs et l’environnement direct, celle d’Eirikr se base sur l’esprit de ses cibles. Il peut vous inspirer la peur, la joie et l’amour en une seule phrase. Il peut vous faire connaître l’extase d’un murmure. Le côté perfide du ménestrel en somme.

Mais vous me direz, pourquoi ce personnage si odieux se livrerait-il à une quelconque aventure, au sens aventurier du terme, hein ? Et bien, qu’y a-t-il de mieux que de tout savoir ? Bingo : la célébrité. Quand on part sur les routes pour devenir la légende vivante du royaume, ça envoie du lourd. Surtout quand on est barde et qu’on écrit sa propre légende, ah ah. Bon, un poil prétentieux, certes. Mais qui ne le ferait pas, hein ? Quoi, vous ne connaissez pas la célèbre balade « J’ai de grosses c******s » ? Attendez, je vous sors ça. Voilà : Big balls. Quoi, ACDC ? Ah ah, que vous êtes naïf ... Bref. Faut pas manquer d’ego pour en arriver là.

Donc résumons nous, vous voulez bien ? On parle d’un type imbu de lui-même qui traverse le monde pour prendre part aux légendes et écraser les autres par sa propre existence. Un type qui aime tout savoir, même jusqu’à vos secrets les plus intimes, pour utiliser tout ça dans son intérêt par la suite. Ah ! Voilà. Voilà ce qui a été oublié. Son petit péché mignon : stupre et luxure. Franchement, qu’est ce qui fait plus d’effet aux femmes qu’une rockstar, je vous le demande ? Car au-delà d’être un parfait salaud, Eirikr reste un artiste accompli et ambitieux qui a un réel talent. La facilité, s’pas son genre et rien ne lui semble insurmontable - quand on est convaincu d’être le meilleur, à vrai dire, c’est logique.

Mais je parle, je parle. Pourtant, y’a rien qui vous semble sympathique chez lui ? Oh, ça reste un chic type. Si si, j’vous jure. Déjà, il a de la conversation et il fait un super co-pilote en soirée. Que voulez-vous de plus ? Un coup de poignard dans le dos ? Oh là ! C’est pas son genre. Son but c’est pas la mort et la destruction, hein. Pas plus que de finir en taule. Il est plutôt discret dans ses petits tours. Sa renommée de Barde suffit à effacer ces quelques petits détails qui peuvent survenir de temps à autre et son efficacité à tordre le moral de ses adversaires est assez connue pour ne pas vouloir creuser trop loin. D’autant plus que tuer pour arriver à ses fins, c’est pas dans ses habitudes. Le genre de gars qui se salit jamais les mains - sauf quand ça lui permet de briller en société. Ne comptez pas sur lui pour tuer quelqu’un de sang froid par simple facilité. Pourquoi tuer lorsqu’on peut rendre son ennemi fou de vous ? Non, ne ricanez pas, ne ricanez pas ... Il l’a déjà fait, je vous assure. J’aurais pas aimé être à la place de ce pauvre larron.

Si vous trouvez que certaines choses sont pires que la mort, vous avez raison. D’autant plus que c’est un jeu auquel il aime se prêter. Ne vous inquiétez pas trop cependant : ce ne sont là que ses dernières extrémités. En général, sa verve et son sourire suffisent à lui faire obtenir ce qu’il veut. Mais gare à ne pas le vexer ou vous le mettre à dos. Y’a pas pire teigne qu’un Eirikr blessé dans son ego. Ne le prenez pas non plus pour une bille, il sait tout. Et même si ce n’est pas vrai, il vous convaincra de l’inverse.
Partie Historique


Avant, j’étais pauvre :
 

C’était y’a bien longtemps. Une époque où l’monde était pas devenu aussi cinglé. Rien d’inhabituel, un monde comme on en connaissant tant : l’inéluctable situation initiale de tout conte. Quelque chose de morne, de triste. Sans substance ni saveur à vrai dire. Qu’il fut orphelin, choyé ou roi n’avait pas d’importance. La guerre non plus, à vrai dire. Même si elle avait son lot de chagrins et de déconvenues. Ce qu’il faut retenir, avant tout, c’est que l’avant Eirikr n’existait pas. Que la période où son odeur repoussait les dames et son aspect crasseux n’a jamais pu imprégner vos esprits. Qu’il a toujours été ainsi, né de la cuisse gauche d’un quelconque Dieu. Forgé par les nains dans toute sa splendeur. Si si, je vous jure. Mais bon, il faut toujours commencer quelque part, hein ? Y’a toujours un moment où le génie ne suffit plus et faut se mettre au travail. Le don, ça se cultive. L’apparence aussi. Bon, théoriquement, on arrive au moment où la musique monte. Alors j’vais le laisser vous raconter sa propre histoire. C’est la seule version qui restera de toute manière, puisque c’est la sienne. Ma connaissance d’Eirikr s’arrête là. Place à la Légende. Ouvrez vos esgourdes, soyez attentif ... c’est une chance. Que dis-je : un honneur !

- Prêts ? Ah ah. Salut à toi, public ! Que voies-je ? Vous tous ... ici. Pour moi ? Que d’honneur, mes amis, que d’honneur. Allons bon, tous ici pour en apprendre un peu plus sur votre aimé compatriote ? Dites moi ... je suis choyé ! Ah ah. Ah.


PS : si la musique monte pas, attendez un peu et soyez clément envers le pauvre écrivain à la manque qui a tenté de faire quelque chose d’honorable ...


Le Barde lève le doigt vers le ciel, au moment même où le chœur sortant du néant commence à user ses vocalises. Les lumières changent, le mettant en avant. L’art de la mise en scène. Ce qui différencie un aventurier d’un véritable héros. Un sourire non feint illumine ses traits. Déjà les hormones frétillent. Hum. Culotte party ce soir dans sa loge.

- Bienvenue, mes frères. Pour vous ce soir, en exclusivité : Eirikr Sylve !

C’est d’un clin d’oeil que le barde remercie son cousin, son comparse de toujours situé dans la loge, entre deux bottes de foin (NDLA : Ta gueule Balin, c’est mon histoire : je fais ce que je veux !).

- Vous êtes prêt, public ?

*hourras*

- Alors on est parti !


(NDLA : Interlude musicale, je vous laisse apprécier la fin de la musique.)

~~~

C’est dans la foule que ça se resserre, convaincu d’avoir passé la meilleure soirée de sa vie. Des gens qui discutent, des âmes qui s’entrechoquent. Et des groupies en folie. Un instant de partage non sincère, instillé par l’un des bardes les meilleurs qui soit - du moins qui en est persuadé. Un brouhaha interminable où les gens rigolent, racontant avec nostalgie ce petit interlude des plus plaisants.

- Du one man show pour un premier rendez-vous, c’était sympa.

Tactique de drague à la manque. Oh, on a beaucoup rit. Bla bla bla. Je vous laisse imaginer la suite dans la masure du pauvre gars. Bref.

- Oh oui ! Intéressant ce gars, je le connaissais pas ... mais penser qu’un tel héros se cachait parmi nous ! Ah, dire que je pensais que barde c’était un métier à la manque, quelque chose pour ceux qui étaient pas capables de se débrouiller seuls pour devenir mercenaires ou trouver un job ... Celui-là, ça a l’air d’être l’exception.

- Vrai. Par contre, j’ai pas bien saisi ... Il vient d’où à la base ?

- Heu ...

- Et il a fait quoi de si ... honorable ?

- Heu ...

- Pourquoi c’est un héros ?

- Heu ...

- Bah, laisse tomber, s’il l’a dit, c’est qu’il doit avoir raison, ah ah !

- Heu ... ouais, c’est sûr ! Ah ah. Au moins un truc dont j’suis sûr, c’est qu’il s’appelle Eirikr Sylve !

- Le grand, le valeureux Eirikr Sylve.

Dire que ça leur semblait parfaitement logique ce genre de discours, ah ah. Y’a pas à dire, sa magie était vraiment pernicieuse ... Quoi, je ne vous ai pas raconté son histoire ? Bien sûr que si, écoutez :

...

Vous voyez, c'est un peu plus clair maintenant. Quoi, toujours pas ? Voyons, Eirikr, t'as bien ...

...

« Environ un mètre quatre-vingt de stupre, soixante-dix kilos de rêve. De luxure en barre. Un sourire colgate, des cheveux Loréliane. Y’a des gens qui disent que les dieux équilibrent souvent les choses à la distribution. Mais ça, c’est pour les erreurs, les jaloux. Les ratés d’la nature. Puis y’a Eirikr. »
Eirikr, La légende d’Eirikr Sylve.

Heu ... j'ai comme une impression de déjà vu ... étrange.
Récapitulatif & Détails


> Origine : errant, non référencé et sans importance
> Famille et Relations : Eirikr Sylve ... à part son cousin Balin ...
> Possessions : Tenue d’artiste (plein de poches, plutôt ornée et souple), Instrument à cordes (Luth) et à vent (flute) ainsi que quelques composantes diverses (pour les brins de magie et les soirées olé olé)
> Qualités, Talents : du charisme, de l’esprit et un brin de malice mal placée ... il possède aussi une voix criarde à faire fondre ces dames. Il est aussi plutôt doué dans son art, tant il sait faire passer ses sorts pour des expériences musicales hors norme. Il sait aussi faire preuve de courage quand il le faut. Et c’est pas souvent. À noter que c’est un très bon comédien, comme tout barde qui se respecte.
> Défauts : Vaniteux, pédant, manipulateur, égocentrique, mythomane, misanthrope, insatisfait, infidèle, mesquin, sournois, sans pitié ... je continue ? Non, en vrai c’est un chic type. Surtout quand on l’a pas rencontré. Il tient beaucoup à son image de marque et cache plutôt bien ces défauts derrière le masque d’la scène.
> Magie :musique de barde, pour les connaisseurs de d&d, je vous renvoie directement à l'attribut suggestion de la musique de barde ... avec quelques petits attributs tels que la création de sons imaginaires, d'effets de lumière etc. En bref, la possibilité de refaire un orchestre à lui tout seul et d'influencer l'esprit des gens par le biais de suggestions (formulation de phrase sensée pouvant pousser l'individu ciblé à exécuter la demande du barde).









De la farine, un bout de bois et une allumette
Parchemin porno
La prose

Humain Barde, 28 ans
Kneel.
NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Eirikr SylveAventurierMessages : 2
Inscrit le : 20/02/2014
Lun 24 Fév - 1:07
Hoy les gens !

Un p'tit double message tardif pour signaler que j'ai terminé ma présentation (ça fait d'puis jeudi, mais j'y pense que maintenant : on peut pas avoir que des qualités, ça s'rait tricher ;) )

du coup, bah j'ai fini ! ah ah ...

bonne lecture !

d'ailleurs, vis à vis d'ma magie, j'm'suis basé sur un perso' d'jà réalisé dans d&d (ouh l'tricheur) ... donc si ça coïncide pas ... ben j'suis opé pour discuter !

re-bonne lecture !

le preux Eirikr Sylve








De la farine, un bout de bois et une allumette
Parchemin porno
La prose

Humain Barde, 28 ans
Kneel.
NUMERO DE QUETE (Qx) OU EVENT (Ex) : NOM DU RP

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Lun 24 Fév - 10:17
Validé ! Parfait pour CCR ce personnage déjanté :D








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Lun 24 Fév - 15:41
Bienvenue \o/ Vu que Renou a déjà validé je lirai plus tard, parce que c'est... loooong x) Mais vu l'écriture ça a l'air d'être un personnage cool ! Bon RP parmi nous, amuse toi bien !





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Lun 24 Fév - 17:43
*A bout de force après tout avoir lu* Bienvenu !







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SisiliaGarde Féminin Messages : 1524
Age : 39
Inscrit le : 28/04/2011
Mer 26 Fév - 0:22
Je lirai plus tard aussi parce qu'il va ma falloir rejoindre mon lit fissa XD

Mais tout de même, bienvenue sur CCR, preux Eirikr Sylve ! \o/







  1
  Contes
  Sceptre

Type de magie :
  Végétale

Humaine / Mage
21 ans

Mage inutile cherche destin sur routes Farghestan. Aide appréciée, même sans références. Brigands s'abstenir.
RP : Une couille dans l'breuvage.
RPO : Hep, serveur !
E1 : Rêve créatif, rêve explosif !



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Pour toi, public.

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» Un cours de langue un peu particulier... | Fauve | /!\ pour public averti | END
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum