Vous cherchez quelque chose ? [PV Saela]
avatar
Tyriel SombresangAventurier Féminin Messages : 39
Age : 22
Inscrit le : 02/02/2013
Lun 4 Aoû - 19:41


« Vous cherchez quelque chose ? »

avec Saela


Levant ton visage de ta chope, tu jettes quelques pièces sur le comptoir, assez pour payer et la bière et le repas. Ce dernier était frugal, et tu sens ton ventre gargouiller alors que tu viens à peine de quitter la table. Voilà une auberge que tu ne recommanderas pas : non seulement le tenancier était antipathique, mais en plus, il n'y a avait pas eu une seule demoiselle parmi les serveurs. Affligeant. Jetant un coup d'oeil en arrière, vérifiant que tu n'as rien oublié à ta place, tu t'emmitoufles dans ton manteau, te couvres de ton cache-nez et ouvres la porte, prêt à affronter la rudesse de l'hiver. Un frisson te parcourt, mais tu avances bravement : tu n'as pas le choix. Il te faut un salaire, et ici, personne n'a besoin de toi. Mieux vaut bouger, et aller dans une bourgade plus raffinée.
Tes pas crissent dans la neige fraîche, et rapidement, tes longs cheveux blonds sont recouverts d'un duvet blanc cotonneux. Tu joues avec les flocons, les déplaces pendant que tu marches : tu aimes l'hiver, parce que l'eau y est sous sa forme la plus belle. L'empreinte de tes pas derrière toi est fine, presque invisible pour qui n'a pas le coup d'œil : tu as beau être grand, ta finesse et ton agilité tout elfique te font te déplacer comme le ferait un ange. Tu ris, chantonnes, avançant d'un pas léger mais preste ; le petit village est bientôt derrière toi.
Soudain, tu fronces les sourcils. Le bruit est ténu, mais... Tu te retournes, observes les environs, méfiant. Les gens qui se cachent, qui se déplacent silencieusement... Ils ont rarement de bonnes intentions, tu le sais. Tu pinces tes lèvres, et te mets en garde :

« Il y a quelqu'un ? »
Codage by TAC


Dernière édition par Tyriel Sombresang le Mar 5 Aoû - 21:35, édité 1 fois







Lambas/morceaux de viande
Partitions
Deux dagues plus décoratives qu'offensives

Elfe / Skald, 438 ans
Musicien égocentrique coureur de jupons. Seksy. Très seksy.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Mar 5 Aoû - 20:53
Saela observait l'elfe, immobile comme les arbres environnant, peu à peu recouverte par la neige. Elle l'avait suivi depuis son escale à l'auberge, sans aucun doute possible sur son identité. Peu discret et arborant nombres de signes distinctifs, il eut été difficile de ne pas le reconnaître, même avec une description moins précise que celle en sa possession.

Elle avait préféré le suivre hors du village, surveillant et analysant sa cible. Le contrat exigeait d'elle qu'elle ramène l'elfe en vie et en bon état si possible. Elle n'offrait ce genre de prestation que contre une somme considérable, aussi valait-il mieux se préparer correctement.
Cependant, aucun réel danger ne semblait émaner du blondinet. C'est à peine s'il avait l'air armé. Il pouvait donc être au choix, soit terriblement doué ( plus qu'elle, c'est pour dire ) soit incroyablement quelconque.

Sa paranoïa penchait pour la première option, tandis que son orgueil la poussait vers la seconde. Elle en arriva à la conclusion que cogiter pendant des heures ne la mènerait nulle part et décida de s'approcher discrètement...
L'ouïe de l'elfe ne semblait pas du même avis, se réveillant enfin pour l'avertir du danger. Saela s'arrêta un instant pour réfléchir en vitesse. L'effet de surprise n'était peut-être pas encore perdu.
Elle sortit de sa cachette, prenant son air le plus franc et innocent pour approcher l'elfe, un grand sourire aux lèvres.

- Bonjour, mon mignon. Aideriez-vous une pauvre jeune fille perdue ?

Encore quelques mètres... un petit signe amical de la main... un regard sincère... un coup direct à l'estomac... pas trop fort cependant, les hémorragies internes laissent rarement une personne en bonne santé.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Tyriel SombresangAventurier Féminin Messages : 39
Age : 22
Inscrit le : 02/02/2013
Lun 11 Aoû - 20:16


« Vous cherchez quelque chose ? »

avec Saela


Une... Jeune femme ? Tu es sur le point de rire de ta bêtise. Malgré ses armes bien apparentes, sa jeunesse et son physique agréable ne te semblaient guère menaçants. D'autant plus qu'elle avair plus l'air d'avoir besoin d'aide que de vouloir t'assassiner. Et face un joli minois comme celui-ci, comment pourrais-tu refuser ?

« Mais sans nul doute. Que puis-je faire pour vous, gente demoi-humpf ! »
Un coup à l'estomac te bloqua la respiration. "Mon mignon" ? Non mais, tu te prenais pour qui ? Evidemment que ça n'était pas innocent tout ceci. Tu recules de quelques pas, en chancelant, mais décide de ne pas te laisser faire, malgré l'air farouche de ta jolie adversaire. Cette petite humaine n'a pas l'air de savoir tout sur toi. D'un geste brusque de la main vers l'avant, soit vers la brunette, tu envois une gerbe d'eau, de glace et de neige mêlés. L'hiver n'est pas ta saison préférée pour rien ! Prenant des blocs de glace par pans entiers, tu les projettes sur la demoiselle. Tu sens néanmoins que ses coups, surtout celui porté à ton abdomen, sont douloureux. Et d'avoir pataugé dans la neige, tu n'es pas en pleine possession de tes moyens. Evidemment, quand tu finis par défaillir suite à un échange plus douloureux que les autres, tu n'es pas si surpris que cela...
Codage by TAC







Lambas/morceaux de viande
Partitions
Deux dagues plus décoratives qu'offensives

Elfe / Skald, 438 ans
Musicien égocentrique coureur de jupons. Seksy. Très seksy.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Mar 12 Aoû - 19:14
C'était tellement facile de manipuler un homme ( ou un elfe en l’occurrence ) avec un grand sourire et un joli minois. Mais il semblait un peu plus résistant que prévu. Saela ne s'attendait certes pas à le voir s'écrouler au premier coup, mais une fois la surprise passée, il avait réagit plus vite qu'elle ne l'avait prévu. Et surtout... dieux qu'elle détestait la magie !
Elle évita de justesse un pic de glace sur le point de lui ouvrir le crâne et tenta de se jeter sur son adversaire. Las, la plupart de ses coups n'atteignaient rien de plus que la maudite glace de ce maudit magicien. Certains faisaient mouche tout de même, sans toutefois être assez puissant ou porter au bon endroit pour être décisif. Et il lui fallait lutter contre ses pulsions la poussant à dégainer pour se jeter à corps perdu dans un bain de sang...
Elle fit un rapide pas en avant, acceptant d'encaisse de plein fouet une attaque qui failli lui broyer l'épaule, pour se créer une ouverture, qu'elle exploita en envoyant un coup de pied dans le genoux de son adversaire, le déséquilibrant, puis l'assommant d'une manchette bien placée.

Le blondinet à terre, elle prit une minute pour masser son corps endoloris. De toute évidence, elle l'avait sous-estimé, et le payait à présent. Elle déroula la corde qu'elle avait gardée autour de sa taille et s'en servi pour ligoter son prisonnier fermement, puis se mis en marche jusqu'à son, fort heureusement, proche campement où l'attendait sagement son "partenaire".

Le partenaire en question était un grand gars, sec et nerveux, que son commanditaire lui avait imposé pour s'assurer qu'elle livre bien la proie en vie, et pour la guider jusqu'à un lieu de rendez-vous secret en temps voulu. Elle en concluait facilement que son réel commanditaire devait être l'un de ces nobles intriguant à qui l'elfe avait dû faire du tort d'une façon ou d'une autre... Il n'y avait guère qu'eux pour s'embarrasser de plans aussi complexes et coûteux, et pour s'en auto-congratuler en prime.
Elle détacha l'homme de l'arbre où elle l'avait laissé pour pouvoir opérer tranquillement, ignora superbement ses regards noirs et lourds de menaces puis elle n'eut plus qu'à installer inconfortablement son prisonnier en travers de son cheval, après avoir placé toute ses affaires dans ses propres fontes ( des fois qu'elle puisse en tirer quelque chose... y a pas de petits profits ! ).

La route jusqu'à la petite cabane ne fut pas très longue, mais la neige et le vent rendirent le voyage pénible. Saela dû admettre que sans son guide, elle aurait mit bien plus de temps à trouver l'endroit, bien caché qu'il était dans ce paysage immaculé. Elle laissa l'homme s'occuper des montures et amena l'elfe à l'intérieur, l'installant sur une vieille chaise grinçante près de la cheminée où elle alluma un petit feu brûlant timidement mais chauffant agréablement.

- On se réveille, susurra-t-elle à l'oreille de son prisonnier.

Pas de réponse.

- Ouvre les yeux ! insista-t-elle plus fermement et gifle à l'appuie. Ah, ça fait du bien, hein ? Il serait dommage que tu attrape la mort maintenant, après tous les efforts que j'ai fait pour te ramener entier.

Elle se frotta les mains face au feu, savourant de commencer enfin à sécher, puis contourna l'elfe, laissant ses doigts courir le long de sa nuque.

- Qui as-tu pu énerver ainsi, magicien ? Je l'ignore, mais il tient vraiment à te le faire payer.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Tyriel SombresangAventurier Féminin Messages : 39
Age : 22
Inscrit le : 02/02/2013
Mer 3 Sep - 20:31


« Vous cherchez quelque chose ? »

avec Saela


Assomé net par le coup de la demoiselle, tu sombres dans l'inconscience avec le sentiment très dérangeant de t'être fait avoir. Par une petite humaine en plus. Pitoyable Tyriel.
Tu repris conscience sur le route, mais à la fois agacé, outré et terrifié, tu fis semblant d'être encore dans les pommes. Alors, quand un "on se réveille" susurré parvint à tes oreilles, tu continuas à faire le mort : tu ne parleras pas, c'est comme ça ! La gifle par contre te fit lâcher un cri de douleur et de colère. Non mais pour qui elle se prenait cette mijaurée ? Tu tendis le bras pour te masser la joue -c'est qu'elle n'y était pas allée de main morte la bougresse !- mais tu te rendis bien vite compte que les liens qui t'enserraient rendaient ce geste impossible. L'écoutant se féliciter de t'avoir mené ici en vie, du moins c'est ainsi que tu le prenais, tu restas mutique... Jusqu'à ce qu'elle évoque la raison de ta présence ici.

« Je ne suis pas un magicien ! Je suis un skald ! »
Outré ! Tu étais profondément outré. Un magicien ? Bien sûr, et pourquoi pas un clown tant qu'elle y était. Le fait que tu ais des pouvoirs n'était qu'une facette bien mineure de ton être, face à tes chants et ta musique. D'ailleurs...

« Où est-ce que vous avez mis mes instruments ? Ils valent une fortune, et le froid va les abîmer ! »
Quant à la véritable question, le commanditaire... Elle t'était sortie de l'esprit aussi vite qu'elle y était entrée : tu n'en avais de toute façon aucune idée. Tu te contentais de vivre ta petite vie, de villes en villages, sans faire de vagues... Du moins d'autres vagues que celles des plis des draps.
Codage by TAC







Lambas/morceaux de viande
Partitions
Deux dagues plus décoratives qu'offensives

Elfe / Skald, 438 ans
Musicien égocentrique coureur de jupons. Seksy. Très seksy.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 6 Sep - 12:49
Toujours dans le dos de l'elfe, Saela se mit à lui masser les épaules, à la frontière entre douceur et brutalité, comme pour lui signifier qu'elle pouvait rendre son séjour supportable ou atrocement douloureux, selon son humeur.

- Peu m'importe tes chansons, c'est bien de magie que tu as usé contre moi tout à l'heure. A ce propos...

Elle serra l'épaule droite du soit disant skald jusqu'à lui arracher un cri de douleur qu'elle savoura quelques instants.

- C'est pour m'avoir fait mal. Ce n'était pas très galant de votre part, très cher. Quant à tes instruments, si tes dires sont vrais, j'en tirerai un bon prix. Tu as des soucis bien plus importants en ce moment.

Le bruit avait rameuter l'indésirable compagnon de voyage de Saela, qui ne semblait guère ravi de la scène.

- Mais qu'est-ce que tu es en train de faire ? Tu es payée pour le ramener, pas pour le torturer !
- Je ne suis pas encore payée. Pour le moment, il est à moi seule.


L'homme retint un juron entre ses dents et se mit à danser d'un pied sur l'autre, ajoutant nerveusement :
- Tu le seras bientôt, j'ai envoyé un message signalant notre succès. Il faut juste patienter un peu... J'ai de la bière quelque part, je vais nous servir !

Et, joignant le geste à la parole, il quitta le petit salon. Saela suivit ce désagréable personnage des yeux jusqu'à son départ puis reporta son attention sur son prisonnier, lui caressant l'oreille.
- Je me demande ce qu'ils te couperont en premier... murmura-t-elle d'un ton doux. Peut-être tes belle oreilles pointues. Ou autre chose...

Elle pouffa légèrement avant de laisser l'elfe, à regret, pour saisir la choppe de bière que lui tendait son partenaire, étrangement souriant.
- N'espère pas me mettre dans ton lit avec une simple bière, l'ami, je suis bien au-delà de tes moyens, se moqua-t-elle avant d'avaler une longue gorgée du liquide ambré.

Elle claqua de la langue, savoura le gout un instant et ajouta :
- De la cigüe ? J'aurais parié sur de l'aconit. J'ai bien peur que cela ne suffise pas à me tuer.
L'homme cessa immédiatement de bouger, livide, en sueur. Il tenta de bredouiller une vague explication mais fût arrêter par la pas-si-jeune-femme :
- Allons, ce n'est pas la première fois que l'on tente de m'assassiner plutôt que de me payer.
D'un geste vif, elle lui trancha la gorge avec sa dague.
- La différence c'est que, moi, je suis toujours en vie.

Saela soupira, voyant son salaire mirobolant s'envoler après tout ces efforts. Et qu'allait-elle donc faire de l'elfe à présent ? Elle se planta devant lui, le fixant de son regard de braise, sa dague encore poisseuse de sang.
- Je ne vais pas te tuer, articula-t-elle lentement. Tu vas m'aider à découvrir qui m'a trahi. Et par la même occasion, qui te veut du mal. Des hommes ne devraient pas tarder à arriver pour t'emmener. Ne t'en fais pas, ils ne te tueront pas. Ils ne prendrotn pas le risque de mettre leur maître en colère. Je vais emmener le corps de cet imbécile avec moi, à toi de trouver une excuse pour justifier son absence et la mienne. Dis qu'il est parti m'enterrer, ou je ne sais quoi... Avec un peu de chance ils ne chercheront pas à l'attendre. Je vous suivrai à distance tout du long, tout ce que tu auras à faire c'est de tendre l'oreille pour nous trouver des indices.

Sans lui laisser le temps de répondre elle déposa un baiser sur les lèvres de l'elfe et lui susurra :
- Si tu me déçois, c'est un baiser d'acier que tu recevra à notre prochaine rencontre.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Tyriel SombresangAventurier Féminin Messages : 39
Age : 22
Inscrit le : 02/02/2013
Mer 24 Sep - 14:30


« Vous cherchez quelque chose ? »

avec Saela


Grognant en sentant les gestes pas tout à fait doux, mais pas tout à fait indélicats de la demoiselle, tu faillis répliquer qu'elle était un peu bête de croire qu'il aurait pu se défendre avec son violon. Ce n'était pas une arme, et en plus, c'était fragile. Néanmoins, tu pensais qu'il était plus sage de te taire... L'acte de la mercenaire ne fit que confirmer ton impression : tu lâchas un cri de douleur quand elle serra ton épaule. Elle avait une poigne bien plus forte que la tienne, cette petite humaine ! Bien sûr, tu n'étais pas un monstre de muscles, mais tu restais un elfe, d'une condition bien plus solide que l'humain moyen. Quelle garce ! En plus, elle comptait vendre tes instruments : elle savait combien de tavernes tu avais dû faire pour te les acheter ? Et en plus, elle était suffisamment tordue pour vouloir couper tes oreilles. Quant à « autre chose », l'évocation te fit frissonner. Tu n'avais même pas tout à fait 500 ans, c'était trop court pour avoir pu profiter !
Tu observas le manège des deux protagonistes, essayant de gigoter sur ta chaise pour te défaire de tes liens, sans grand succès. Avant de t'arrêter en entendant les mots de ta tortionnaire : l'assassiner plutôt que de la payer ? Quel était le grand malade à vouloir faire ça ? Si tu étais dans les griffes d'une telle personne, tu ne pourrais pas donner cher de ta peau. Tu te tins coi, observant l'humaine t'approcher de toi, tu frissonnas : elle avait tué l'intermédiaire, comme lui avait voulu la tuer. L'un comme l'autre étaient des grands malades ! En voyant sa dague s'approcher, tu te recroquevillas contre la chaise... Et ouvrit de grands yeux surpris en entendant ses mots. Ne pas te tuer ? En voilà une bonne idée ! La suite était moins agréable, malheureusement. Tu te fichais de savoir qui t'en voulait ; à la rigueur, tu allais mettre les voiles à l'autre bout du pays, et te faire oublier quelques temps. Mais elle n'avait pas l'air d'accord. Au pire, tu pouvais toujours faire comme bon lui semblait pour l'instant, et lui faire faux bon dans quelques heures, jours, ou quoi que ce soit d'autre. Tu hochas la tête vivement, la gorge serrée. Prenant apparemment ton silence pour un assentiment, la demoiselle posa ses lèvres sur les tiennes, ce qui te fit déglutir. Était-elle juste... Folle ? Elle s'en alla rapidement, et effectivement, des hommes arrivèrent rapidement, un petit contingent de trois humains. Ton visage était pâle, et ta voix peu assurée quand tu répondis à leur question.

« Eh, toi ! Il est où Erik ? »
« Je... Je crois qu'il est allé enterrer la fille. Il lui a fait boire de la bière... Elle était empoisonnée. »
« Bah, on va pas attendre que ce crétin creuse une tombe là-dehors, il en a pour des plombes. On t'embarque, il sait par où passer. »
Détachant tes liens, ils te firent te lever ; tu dus retenir un soupir de soulagement alors que tu avançais à leur rythme. Ils était plus petits que toi, mais aussi plus massifs ; une véritable carrure d'humain, ça.

« En tout cas, la fiote, t'as été mal avisé de trousser la fille du Comte. »
« Pardon ? Une quoi ? »
« T'as vu ta gueule ? Avec tes cheveux et ton minois, on doit te prendre pour une donzelle !  »
Tu te drapes dans ta dignité : tu vois plus de filles en quelques mois qu'eux n'en verront durant toute leur vie. Pure jalousie ! D'ailleurs, cette petite particularité vient apparemment de te porte préjudice. La fille du Comte ? Mais de quel Comte ?
Codage by TAC







Lambas/morceaux de viande
Partitions
Deux dagues plus décoratives qu'offensives

Elfe / Skald, 438 ans
Musicien égocentrique coureur de jupons. Seksy. Très seksy.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 4 Oct - 14:28
Saela avait observé les trois hommes emmener l'elfe avec eux. Etrangement, ce dernier semblait presque rassuré de leur présence... était-il trop idiot pour se rendre compte qu'ils le menaient à une mort douloureuse ou bien avait-elle été si effrayante que cela ?
Elle haussa les épaules, estimant que c'était sans importance, et entreprit de suivre la petite troupe avec toute la discrétion que ses nombreuses années de traque lui avaient conférées.
Elle n'avait cependant aucun mérite. Les trois hommes rejoignirent rapidement trois autres hommes dont l'un conduisant un chariot chargé de matériel. Le groupe n'était pas vraiment des plus discret et, comme elle pu le constater après sa première journée à le suivre, se payait même le luxe de monter un camp et d'allumer un feu la nuit.
Ces hommes n'étaient pas des mercenaires mais de simples hommes de main sans doute plus habitués à casser les genoux des ennemis de leur maître qu'à courir par monts et par vaux pour pourfendre des dragons et autres liches. Pour tout dire, même un troll sourd et aveugle aurait pu les suivre sans se faire repérer.
Ne lui restait donc qu'à patienter et a espérer que l'elfe saurait se montrer utile. Elle ignorait encore où ils se dirigeaient mais préférait intervenir avant qu'ils arrivent dans un lieu où ils disposeraient de renforts.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Vous cherchez quelque chose ? [PV Saela]

 Sujets similaires

-
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice
» Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.
» Avez-vous quelque chose à ajouter ?
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum