Chasseur chassé
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Sam 7 Mar - 10:49
Antonio n'en pouvait plus ! Voilà une semaine qu'il avait dû quitter Forestrange à cause des événements qui s'y déroulait et le seul endroit où il avait pu se réfugier était Château-Rouge, cette ville qui, selon lui, empestait, était surpeuplée et, comble pour quelqu'un vivant dans Forestrange, était remplie de mille dangers.
De plus, ne pouvant plus subvenir lui-même à ses besoins, il avait dû chercher un moyen de combler le trou financier qui, jusqu'à présent, ne l'avait pas dérangé. C'est ainsi qu'à contrecoeur il accepta l'un des contrats qu'il rechignait le plus à faire : un assassinat.
Son employeur était un riche marchant qui voulait se débarrasser rapidement d'un assassin qui s'était amusé à abattre un grand nombre de ses meilleurs clients. Il avait fait appel au ranger car celui-ci jouissait d'une petite réputation d'être le voleur et l'espion le plus discret jamais vu; or cette mission demandait une certaine discrétion car le marchant ne savait pas ( et ne voulait pas savoir ) si cet assassin travaillait pour la guilde.

Antonio, ayant déjà effectué une ou deux missions de ce genre savait à quel point il était important de préparer minutieusement son coup. Il suivit donc pendant trois jour ce, ou plutôt cette, assassin. Il enregistra son domicile, les endroits qu'elle fréquentait régulièrement ainsi que ses trajets habituels. Il ne connaissait d'elle que le nom : Saela. Cela valait mieux car il aurait moins de scrupules à l'éliminer sans la connaître. Le second jour il réussit même à dérober un verre dans lequel elle avait bu. Après l'avoir fait renifler à Geri, celui-ci ancra cette odeur dans son esprit.

Enfin, le soir du troisième jour tout était près, le lendemain tout serait réglé. Il allait agir dans la matinée pour éviter qu'elle ne soit trop sur ses gardes, au cas où elle l'aurait repérer. Au petit matin, alors qu'elle marchait dans l'une des rues principales de la ville, Saela vit un loup noir foncer sur elle, lui arracher violemment sa bourse et sans plus de cérémonie disparaître dans une ruelle.







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 7 Mar - 15:29
Saela séjournait à Château-Rouge depuis moins d'une semaine quand elle trouva, pourtant sans chercher, un juteux contrat. Elle était occupée à observer deux épaves alcoolisées en train de s'entretuer sur le sol d'une quelconque taverne miteuse dont elle ne prit à aucun moment la peine de retenir le nom, quand un homme la rejoignit à sa table. Il se présenta à elle comme un marchand ayant un besoin urgent d'une lame à louer pour faire taire quelques gêneurs. Tout dans l'apparence et dans l'attitude de l'homme semblait indiquer qu'il n'était pas plus marchand qu'elle n'était sainte. Mais peu lui importait, alors elle écouta et accepta l'offre.

Les jours suivants furent bien remplis. Il fallut du temps à la Furie pour traquer et éliminer chaque cible. Plus de temps qu'elle n'avait l'habitude d'en mettre. Chacune de ses proies semblaient méfiantes et faisaient preuve d'une extrême prudence. Les débusquer s'avéra plus difficile qu'elle ne l'avait imaginé mais elle y parvint malgré tout. Cependant, sa cinquième et dernière victime la poussa à se questionner sur les réelles motivations de son employeurs : il s'agissait en effet d'un homme qu'elle connaissait vaguement comme étant un informateur relativement fiable et à la solde du plus offrant. Et les plus offrant étaient généralement les guildes d'assassins et de voleurs opérants dans l'ombre. La réputation de Saela avait toujours suffit à tenir ces corporations d'assassins à distance et a affirmer son statut d'indépendante, cependant si elle avait effectivement servi à éliminer plusieurs de leurs sources il était fort probable que les guildes finissent par l'apprendre et par réagir. Elle décida néanmoins de mettre tout cela sur le compte d'une méfiance excessive, de toucher son argent et de faire profil bas quelques temps.

Ses préoccupations ne revinrent la hanter que quelques jours plus tard, lorsqu'elle eut la désagréable sensation d'être épiée. Elle ne réussit cependant pas à vérifier pleinement son pressentiment. Il lui sembla bien, parfois, apercevoir du coin de l'œil un jeune garçon, mais il était difficile de confirmer de telles choses dans une ville aussi dense que Château-Rouge. Ce sentiment agaçant la poursuivit encore quelques temps, jour et nuit, au point qu'elle finit par en arriver à envisager de massacrer chaque passant pour y mettre un terme. C'est à ce moment que la bête se rua sur elle pour lui arracher sa bourse. Elle en resta pantoise une poignée de seconde. Un loup, en pleine ville ? Certes la capitale était composée d'une population incroyablement hétéroclite mais il restait étonnant qu'une telle bête soit ainsi en liberté. Et encore plus qu'il vole des bourses...
D'une foulée souple elle emboita le pas de l'animal à travers les ruelles. Cette bourses ne constituait qu'une maigre partie de ses économies mais elle ne se laisserait pas voler pour autant, et la chasse lui ferait le plus grand bien.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Sam 7 Mar - 21:44
Très bien, tout se passait comme prévu. La femme poursuivait Geri sans se douter qu'il la menait à son trépas. Antonio laissa un cour moment Geri s'amuser à échapper à leur proie ( cherchez l'erreur ) puis il sortit de sa veste un petit sifflet en argent dans lequel il souffla. Aucun son ne s'échappa de l'objet... du moins aucun son audible par l'homme. Geri, en revanche capta très bien les ultrasons lui étant destiné. Il tourna soudainement dans une petite ruelle; quand Saela s'y engouffra, elle trouva le loup, dos à un cul-de-sac, lui lançant un regard haineux. Quand elle commença à approcher, la bête se mis à pousser un fort grognement.
Ce grognement n'avait pas pour but d'intimider Saela, qui de toute façon ne devait pas l'être mais pour couvrir le bruit que produisit la dague longue d'Antonio quand il la sortit de son fourreau. Certes cela risquerait d'attirer du monde, mais quand ça se produirait il sera déjà loin pensa-t-il. Il eut une dernière hésitation - les dieux seuls savent à quel point il n'aimait pas faire ça, et dans le dos de surcroit - puis, sans émettre le moindre bruit, se jeta en avant, lame pointé vers la nuque de la femme.
Quand soudain, derrière lui un chat miaula....







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Sam 7 Mar - 22:45
Plus la course durait, plus la Furie sentait que les choses n'étaient pas ce quelle semblaient être. Tous cela semblait trop étudié, trop précis pour être le fruit de la seule volonté de cet animal. Elle continua cependant la poursuite, amusée par l'idée de rencontrer l'instigateur de tout cela. La bête pris un virage serré et s'engagea dans une nouvelle ruelle en cul-de-sac. Elle s'arrêta à quelques mètres de lui, admirant l'impressionnante bête noire de jais découvrir ses crocs et gronder férocement. Bien peu d'Homme auraient put se retenir de prendre leurs jambes à leur cou dans une telle situation, mais les premiers professeurs de Saela en matière de survie avaient étés la nature et les bêtes sauvages. Elle même semblait parfois plus animale qu'humaine. Loin de prendre peur, elle sourit, découvrant à sa façon ses propres crocs.
Cependant, si la bête était là, où était le maitre ?
Un brusque déplacement d'air dans son dos mit tous ses sens en alerte. Un chat miaula, mais, Saela ne parlant guère ce genre de langage, elle l'ignora superbement et fit simplement un pas sur le côté pour éviter son pourfendeur. Elle observa l'homme un instant. Peu surprenant qu'elle ne l'ai jamais totalement découvert plus tôt, il était si petit !
Elle soupira :

- Un gamin... ils envoient un gamin pour me tuer, moi.

Cela ne ressemblait pas vraiment aux guildes, de faire preuve de tant de négligence.

- Et un loup, ajouta-elle en souriant. Belle bête. Je vais te faire une offre incroyablement généreuse, mon petit ami. Donnes-moi le nom de tes commanditaires et tu pourras repartir sur tes deux jambes.

Elle ne savait pas encore à cet instant si elle allait tenir cette promesse ou non. Mais elle voulait sa réponse, et userait de la manière forte s'il le fallait.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Dim 8 Mar - 14:00
Antonio fut surpris de la réactivité de sa cible, puis il pesta. Raté, c'était raté ! Maintenant c'était lui qui était pris au piège dans la ruelle. Il ne put toutefois retenir un sourire en entendant la remarque de Saela : elle le sousestimait, il avait encore sa chance. Il commença à reculer dos au cul-de-sac, prenant un air effrayé et, s'adressant à l'assassin :

- Non, siouplais m'dame. M'faite pas de mal. C'est pas ma faute, je vais tout vous expliq...

Et avant d'avoir fini sa phrase, il repris un air agressif, fit un signe de tête et, rapière sortie, se jeta, en parfaite synchronisation avec Geri, sur la femme, près à en découdre. Il n'était pas de son genre à dénoncer ses employeurs, même pour ce type de travail.







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
SaelaAventurier Masculin Messages : 335
Age : 24
Inscrit le : 29/08/2012
Lun 9 Mar - 21:20
Saela soupira quand son assaillant tenta une nouvelle offensive. Ce serait donc la manière forte.
Elle esquivait tranquillement chaque attaques, évaluant ses adversaires. L'homme manquait peut-être un peu d'allonge mais il était rapide et, de toute évidence, fort téméraire. La bête semblait être un véritable mastodonte, entrainé à agir en synergie avec son maitre. Les deux formaient un duo redoutable et mortel, mais la Furie disposait pour elle d'un demi-siècle d'expérience du combat et ne se sentit jamais vraiment en danger. Elle pirouetta une fois de plus pour éviter crocs et lame et fit un pas en arrière pour prendre un peu de recul.

- Comment peux-tu espérer me vaincre, alors que tu n'as même pas envie de me tuer ?

Elle lui lança un regard dédaigneux :

- Tu n'es qu'un enfant jouant à être un guerrier.

Saela commençait à douter que l'homme face à elle soit un véritable assassin élevé et entrainé par une guilde. Tout dans son comportement et sa façon de combattre semblait indiquer le contraire... elle fut cependant tirée de ses pensées par l'arriver d'une patrouille leur ordonnant de se rendre. Leur combat avait dévié dans une ruelle légèrement plus grande, et donc, fréquentée.

- Oh, ils n'apprécient pas notre petit jeu, minauda-t-elle amusée.

Elle dégaina son sabre noir et, d'un geste aussi fluide que puissant, coupa littéralement l'un des gardes en deux. Avant que ses compagnons ne puissent se remettre de l'horreur de la chose elle porta un coup puissant à la gorge d'un deuxième garde qui s'écroula au sol, gesticulant de façon pathétique alors qu'il étouffait.

- Voilà comment on tue, petit homme !

Elle profita de l'effroi de ses ennemis et de la percée dans leurs rangs pour sortir de la mêlée et entamer une fuite à travers les ruelles. Elle pourrait toujours retrouver l'homme au loup plus tard, s'il survivait à tout cela. Et dans le cas contraire, il n'en valait tout simplement pas la peine.







Un bon steak
Un sabre, une dague et des couteaux de lancer
Invocation de Nesh

Humaine / Spadassin, 84 ans
Juste derrière toi, petit...
84 ans et toutes mes dents, c'est pas si mal d'être une mutante.

Double compte : Malkar.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Antonio Von BlackAventurier Masculin Messages : 243
Age : 20
Inscrit le : 12/06/2013
Mer 11 Mar - 10:55
Pendant un court instant, Antonio ressenti de l'effroi, ces deux gardes n'avait pourtant rien fait à Saela et, vu sa carrure, elle aurait pu régler cela sans verser de sang. Il se rappela toutefois qu'il s'agissait d'un assassin très efficace, peut-être au service d'une guilde, et tout cela ne devait être que des broutilles pour elle. Le ranger compris également pourquoi il avait eu tant de mal à la combattre de front.

Il repris alors ses esprits à peu près au même moment que les gardes. Comprenant que ces derniers, de rage, risquait de lui faire porter le chapeau sur le meurtre de leurs compagnon, il sortit rapidement de sa poche une petite coque qu'il brisa avant de jeter aux pieds des gardes les petites graines qu'elle contenait et de se couvrir les yeux. Les graines fumèrent à la lumière du soleil avant d'exploser en produisant une lumière aveuglante. Quand les gardes retrouvèrent leur sens de l'orientation, Antonio et Geri étaient déjà loin.

Le jeune homme du se rendre à l'évidence, ce boulot n'était pas pour lui ; pire cela les avaient mis en danger. Il retourna prestement chez le marchant en vérifiant qu'il n'était pas suivis pour annoncer son échec et lui assurer que Saela n'avait aucune idée de qui avait engagé Antonio. Ce dernier décida alors de disparaître pour un temps et, pour cela, décida de délaisser ses habits verts au profit de ses habits de ville blancs. Cela peut paraître ridicule mais, le ranger étant d'un naturel très discret, cette technique suffisait très souvent à berner ses ennemis. Pour plus de sécurité, il demanda quand même à Geri de rester loin de lui pour un temps afin d'éviter que l'on fasse le rapprochement entre eux. De toute façons, tant qu'il aurait son sifflet à ultrasons, Antonio ne serait jamais seul.







Une bonne entrecôte et une ration de nourriture
Une dague longue, une rapière d'acier et un arc de chasse

Humain, Ranger, 23 ans (A)
Loup, Ami et protecteur, ? ans (G)

"Salut, peux-tu m'apprendre à  parler aux animaux s'il te plais"
Q7 : Reprise de la traversée

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
Chasseur chassé

 Sujets similaires

-
» ♣ évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite
» Chasseur chassé. [Flashback][Fili][Terminé]
» Chasseur Chassé
» Un chasseur sachant chassé ...
» La Grotte du Chasseur
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum