En route vers la soie ...
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Mar 7 Juin - 17:23

Suite de À la taverne du Chat Perché




Image : ~snak3pit


En route vers la soie...



Cela doit faire 2 journées que nos aventuriers chevauchent vers Forêstrange, le nain a pris le temps de leur expliquer l'objet de leur quête et les récompenses à la clé... Il leur faudrait encore approximativement 21 jours de marche, 10 jours de chevauchée ou 1/2 journée en DGP* ... Nous les retrouvons dans la matinée, à l'orée des Calmes Plaines, des champs à perte de vue avec quelques forêts et quelques villages perdus ...

*Dragon Gros Porteur


Dernière édition par Renou le Sam 24 Sep - 8:51, édité 2 fois








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ZebeastGardeMessages : 622
Inscrit le : 31/05/2011
Jeu 9 Juin - 18:12
Une ballade dans les champs, uh ? Mais pourquoi, POURQUOI ? Diantre, il n’avait pas que ça à faire lui, sortir à découvert et laisser la chance à n’importe quel monstre de l’assaillir et de le poignarder par derrière ! Mais alchimie oblige, il lui manquait un ingrédient important pour parfaire sa potion ultime. Cela faisait plus d’un an que Dimyr était à la recherche de celui-ci, et très franchement, ça commençait à bien l’emmerder. Parce que non seulement, il ne savait pas ce qu’il cherchait, mais c’était pratiquement s’exposer aux dangers en tout temps. Être survulnérable pour un ingrédient dont il ne connaissait même pas le nom afin de pouvoir créer une potion d’invisibilité. Trouvez l’erreur.

Ce n’était absolument pas logique, mais l’alchimiste, col rouge remonté en dessous du nez et yeux plissés, suspectant à peu près tout dans les alentours comme un potentiel ennemi, se voyait bien obligé de surmonter cette ô combien terrible épreuve qu’était le champ, pour aller je-ne-sais où, chercher je-ne-sais quoi. À priori, la voie était libre. Un rictus de peur traversa son visage, bien qu’invisible, caché par le tissu qui recouvrait son visage, et c’est après une grrraaaannndddeee respiration que Dimyr sortit enfin de derrière l’arbre derrière lequel il était caché depuis une bonne heure, laissant sa silhouette voyante accessible à la vue de tous. Faudra lui expliquer quand même, un jour, que les champs sont beaucoup moins dangereux que n’importe quelle forêt. Enfin, bien sûr, si ce nigaud ne répond pas d’une voix chevrotante « On peut pas se camoufler dans un chhhaaaammmp » en s’enfuyant à toutes jambes.

Bref, là n’était pas la question. Il devait traverser celui-ci, atteindre un village nommé Rapsodi, récupérer quelques informations et éventuellement y passer la nuit, parce que mine de rien, dormir sur une branche pendant un mois, c’est pas trop ça. Un lit, quoi, un lit ! Il en rêvait en même temps de craindre la possibilité de se faire tuer pendant son sommeil. De toute manière, ça reviendrait aux bottes de foin d’une vieille grange, comme toujours. Faisant donc un pas en avant en se faisant violence pour ne pas faire demi tour illico presto, Dimyr entama sa 26ième tentative de se rendre au dit village.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
FireaAventuriere Féminin Messages : 127
Age : 25
Inscrit le : 29/01/2011
Dim 12 Juin - 9:54
Firea chevauchait aux côtés de Boradöm et Pélagie, peu habituée aux chevaux : elle préférait le plus souvent ses jambes. Mais le nain lui avait fait comprendre que marcher aurait pris deux fois plus de temps qu'un trajet à cheval, et qu'ils étaient pressés-non-mais-oh. Elle était d'accord sur le fait que plus vite ils ramèneraient les larveilles, plus vite ils auraient l'argent, mais cela ne l'avait pas empêchée d'avoir du mal avec sa monture au début. Heureusement, ils n'avaient pas encore eu à faire du grand galop, ils se contentaient d'un trot rapide afin de ne pas fatiguer trop vite leurs destriers.

N'ayant pas grand chose d'autre à faire sur cette route droite, elle regardait le paysage, limité à des champs à perte de vue. Les couleurs étaient toujours les mêmes : jaune, vert, orangé, ocre, et Firea commençait à s'en lasser. Vivement qu'ils atteignent Forêstrange, ça leur changerait un peu, et elle préférait l'ombre de la forêt au soleil tapant des plaines.

Elle aperçut soudain un mouvement dans un des champs à leur droite, le mouvement rouge et noir d'un promeneur. Elle fit un signe discret pour montrer ce qu'elle avait vu à ses compagnons, et continuait de l'observer, essayant de déterminer de quoi il s'agissait. Il s'approchait petit à petit de leur route. En tout cas, ils n'avaient certainement rien à craindre : à trois contre un, même avec un nain et une givrée, l'affaire était gagnée.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Lun 13 Juin - 9:59
Les larmeilles de Pélagie couinaient à chaque foulée de la monture, visiblement contentes du manège... Pélagie avait recouvert son hélice de tissus, s'en servant d'ombrelle pour se protéger de la cuisante brûlure du soleil. L'ermite était pressée, pressée de rejoindre la forêt malgré ses dangers. Elle avait envie de voir ces majestueux arbres dans cette atmosphère tropicale étouffante d'humidité. Mel' aimait cette sensation de thermes en plein air même s'il ne faudrait pas tenter de se baigner dans les marécages bordant Forêstrange au risque de ne pas en sortir ... Non loin des marécages, on trouverait le marché noir de Talesherbes... Mel' n'était pas sûre que les autres connaissent l'existence de ce lieu dangereux... bof, elle en parlerait plus tard sur la route ....

L'assassine se mit soudain à pointer discrètement le bord d'un champ. Pélagie n'avait pas la même discrétion...

"Ah oui ! Y'a quelqu'un ! Ohééé ! "

La Folle aux Voiles:
MUHIHIHIHIHI-Kot-Kot-Kot °O° - Dimyr a un bonus temporaire de +15 en Charisme ce qui n'est pas sans déplaire à Firea 8D


[Bon, maintenant on attend que Kord' poste son message _._]









Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Lun 13 Juin - 18:39
« Eh ! Oh ! Un peu de discrétion tout de même, jeune fille ! » hurla Boradöm dans les oreilles de Pélagie, sans être vraiment plus discret qu'elle. « C'est peut-être dangereux ! » ajouta-t-il en sautant de sa monture ─ même si celle-ci ne faisait qu'un mètre de haut, il s'agissait vraiment pour le nain de sauter, et même avec un certain risque de se tordre une cheville. Ce qui n'arriva pas, heureusement, sinon on aurait bien été embêtés et on ne serait pas sortis de l'auberge, ou plutôt de ce champ boueux.

Bref ! Le nain, descendu de sa bourrique, se tourna vers les deux aventurières, attendant qu'elles daignent descendre de leurs chevaux. Ces humains, non content d'être grands et de pouvoir chevaucher autre chose que des poneys feignants, avaient le don de l'énerver lorsqu'ils restaient en haut de leur cheval pour observer ce qu'il se passait plus loin. Parce que lui, en attendant, il ne voyait rien, même en étant en haut de son poney. Il ne savait même pas ce qu'il y avait dans ce champ.
« Bon ! Vous allez vous décider, oui ou graille ? »





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ZebeastGardeMessages : 622
Inscrit le : 31/05/2011
Mar 14 Juin - 21:43
IHHHHHHHHHH ! Ce fut exactement le cri que Dimyr aurait voulu faire, sur une tonalité plus aiguë qu'une petite fille de dix ans à qui on vient de voler la poupée préférée offerte à son anniversaire par son papa partit en guerre et revenu juste pour ça quelques jours aupara-...bref, vous voyez. Néanmoins, rien de rien ne sortit de sa bouche entrouverte, l'alchimiste beaucoup trop pétrifié de peur pour être capable de produire la moindre onomatopée ou bouger un millimètre de son corps qui s'était stoppé en plein mouvement. Il n'avait fait que quelques mètres à peine et soudainement entendu des voix, et...FICHTRE IL ÉTAIT REPÉRÉ. Et pas par n'importe qui. Un..une...fille..visqueuse ? IHHH bis. Et un...champignon ? II-...EWW. Ainsi qu'une jeune femme aux airs pas très gentils qui semblait vouloir la mort de tout ce qui se trouvait aux alentours....y comprit lui...y comprit lui....y comprit lui...comprit lui...prit lui....lui...ui....ui....i.

Non mais peut-être qu'ils avaient une mauvaise vision et qu'ils croyaient voir quelqu'un alors que c'était un arbre. Ou bien alors peut-être qu'il y avait quelqu'un d'autre derrière lui et...Non, il n'y avait personne derrière, personne, se répéta Dimyr, toujours incapable de bouger de la position dans laquelle il s'était brusquement arrêté. Et là, dans les méandres de la peur qui rongeait son corps, surgit une super idée. Après tout, il n'avait qu'à ne plus bouger du tout, cela les induirait en erreur et ils passeraient bien gentiment leur chemin sans se préoccuper de sa présence, ne le kidnapperaient pas, ne le feraient pas souffrir, ne le tueraient pas, ne le mangeraient pas, et plein d'autres choses horribles qui faisaient trembler le brun de la tête aux pieds rien qu'à y penser. Oui, vachement bonne idée, si seulement il n'avait pas présentement une jambe dans les airs et une position de "j'aiducouragejesuisfortjepeuxtraversercechampJEPEUXLEFAIREGOFIGHT".


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
FireaAventuriere Féminin Messages : 127
Age : 25
Inscrit le : 29/01/2011
Jeu 16 Juin - 11:07
La silhouette dans le champ avait soudainement arrêté de bouger dans une position bizarre, une jambe en l'air. Mais Firea était sûre de ce qu'elle avait vu, et cette immobilité crispée n'en était que plus suspecte. Elle descendit alors de son cheval et s'approcha du champ, la main en visière au-dessus de ses yeux pour essayer de mieux y voir.

Elle n'était plus qu'à quelques mètres à présent, et elle commençait à distinguer l'étrange personnage aux vêtements rouges. Et malgré sa position étrange et sa peur évidente, elle lui trouva un charme fou. Il était si séduisant, avec ses longs cheveux bruns, son bandeau et sa cape rouges et ses traits fins. Firea changea alors immédiatement d'attitude, passant de méfiante et belliqueuse à charmante et langoureuse. Elle s'approcha encore un peu et, un sourire charmeur aux lèvres, s'adressa au bel inconnu.


« Bonjour, mon beau. Puis-je vous aider ? »


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Sam 25 Juin - 16:52

À la vue de la belle assassin, l'inconnu lâcha un « Argh », du genre « Oh non je suis repéré » puis s'évanouit au milieu des champs, tombant aux pieds de Firea.


Boradöm s'approcha du corps inerte, le considéra brièvement, regarda Firea et se mit à lui crier dans les oreilles. « Mais comment vous avez fait ça ? Mortecouille ! Je le savais, je le savais, vous êtes une sorcière, hein ? C'est ça ? Hein ? Vous l'avez tué ? Vous l'avez tué ? » Le nain n'était pas vraiment dans son état normal, le Soleil tapait sur la plaine, et la fiole de Syracuse XV qu'il avait emportée en sortant de la Taverne avait été à moitié vidée.





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Sam 25 Juin - 19:08
Pélagie n'était pas convaincue . Il était mort ? Évanouï ? Endormi ? Une seule manière sûre de le savoir... Ni une, ni deux, Pélagie balança une de ses larmeille couinante en plein sur la tête de Dimyr ... Ah. pas de réaction. "Il est p'têt mort, hein?" Puis, tout en disant ça, du plus naturellement qu'il soit, elle fît le tour du corps inerte, du haut de sa monture elle examinait sa chevelure (RIME! *sort*).Puis, se parant de l'expression la plus niaise qu'elle aurait pu prendre: "Bon, rien ne sert de s'éterniser, on repart ? :3" Non ... à la réflexion, on pouvait toujours l'emporter pour le jeter dans les marécages de Forêstrange, cela calmerait les bêtes affamées et le groupe ne serait donc plus menacé ... oui, c'était définitivement une bonne idée ! "Non ! On l'emmène ! Une dépouille, c'est toujours utile ! :3" Pélagie s'empressa de descendre de sa monture, de la désateller de la ridicule malle que le destrier traînait depuis quelques heures déjà. Elle ouvrit la malle, fît un peu de place, puis chargea Dimyr dedans et ... minute. il a bougé. le cadavre a bougé... "Oh mon Dieu !! Il a bougéééé !" Mel' réagit très rapidement, claquant le couvercle, refermant toutes les serrures et serrant la ceinture en cuir qui finissait de fermer le contenant. "Bien, allons-y ! :3"








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Jeu 7 Juil - 20:33
« Oh mon dieu. »

Boradöm disait la même chose que Pélagie, mais pas, mais alors pas du tout pour la même raison. « Ouaaaais, si je meurs, je vais me prendre ses... choses gluantes dans la gueule et je me retrouverai dans une vieille malle attelée à un vieux canasson ! *o* » pensait-il.

« Oui, c'est ça, allons-y. » finit-il par répondre. « Il se réveillera bien un de ces jours, il n'aura qu'à tambouriner contre le couvercle pour qu'on lui ouvre ! ...S'il n'est pas mort d'étouffement... » Le nain trottina jusqu'à son mulet et remonta avec difficulté, étant obligé de s'agripper à la crinière de la pauvre bête pour ne pas chuter.





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
FireaAventuriere Féminin Messages : 127
Age : 25
Inscrit le : 29/01/2011
Dim 10 Juil - 17:19
Firea fut déconcertée de voir qu'elle faisait un tel effet sur ce jeune homme. Il s'était évanoui comme si elle était un monstre. Elle leva les yeux au ciel et haussa les épaules, et remonta en selle. Quel dommage, tout de même ! Il était si charmant...

Mais Pélagie avait décidé de l'emporter dans sa malle, et l'assassin s'en réjouit quelque peu. C'était un peu comme quand on emballait un repas froid pour pouvoir le manger plus tard ! Huhuhu.

Ils reprirent leur route comme avant, à la seule différence qu'ils transportaient un corps dans une malle. Génial. Firea ne se souvenait déjà même plus pourquoi elle avait été tant attirée par cet homme. Qu'avait-il de spécial, après tout ? Maintenant qu'il n'était plus devant ses yeux, il lui paraissait tout à fait banal.


« Dites, on arrive bientôt à Forêstrange ? »

Elle commençait à en avoir assez de chevaucher dans ces plaines monotones et inintéressantes, et c'est d'un ton morne et ennuyé qu'elle avait posé la question aux deux fous qui l'accompagnaient.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Dim 10 Juil - 17:47
Ils reprirent leur route jusqu'à ce que la nuit tombe, quelques heures plus tard, il était temps pour nos aventuriers de chercher un endroit où dormir, que ce soit une auberge ou un bivouac... et puis les chevaux aussi commençaient à traîner du sabot. D'ailleurs, il semblait à Pélagie qu'elle somnolait sans vraiment s'en rendre compte... Bon. Communiquer. Il fallait communiquer. Elle commença par un bâillement ostensible puis utilisa tout de même quelques mots...

"On devrait trouver un endroit où dormir..."

Ils arriveraient dans 7 jours... c'est long songea Mel'. D'ici 2 jours de marche, plus aucun patelin ne sera accessible, la 'civilisation' serait derrière eux. D'ici 5 jours, ils atteindraient les marécages et le Marché de Talesherbes, il ne leur restera alors que 2 jours avant de trouver la forêt. Mais ce n'était pas tout, il leur restera encore à trouver ces fameuses larveilles et leurs cocons de soie...








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Dim 10 Juil - 20:22
« Grmblrlbr... Nooon... NON ! Aaah ! ...Pas brûler ! Méchant dragon... ...Hein ? Trouver... endroit... dormir ? »

Lorsque Pélagie parla de trouver un endroit pour dormir, Boradöm sortit de ses rêves ─ il s'était endormi sur sa monture il y a un bon bout de temps, bercé au rythme du trot, balloté de gauche à droite à cause de la route accidentée.

« Broui... » Hein ? « Broui ? » « Ahem, ahem. » Oui, éclaircis-toi la voix, là, on ne comprend rien. Et le Syracuse XV n'aide pas vraiment. « Vous avez raison, il nous faut trouver une auberge... Mais je ne vois pas âme qui vive dans ces champs. C'est aussi mort que... que le type qui est dans la malle, par ici. »

Justement, vu que le type dans la malle n'était pas mort, une lueur ne tarda pas à apparaître au loin...





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ZebeastGardeMessages : 622
Inscrit le : 31/05/2011
Ven 22 Juil - 17:19
En effet, le type dans la malle, il était pas mort. Pas mort du tout. S'évanouir était quelque chose qui lui arrivait souvent lorsque des viles créatures et autres monstres s'en prenaient à lui en l'assaillant de toutes parts comme précédemment, malgré sa ruse de ne pas bouger et de faire croire qu'il n'était rien d'autre qu'une vulgaire statue. Jusqu'ici, normal. Mais se réveiller dans un petit espace tout noir et étouffant qui sentait la vieille bouse de cheval et le renfermé, non, ça ne lui arrivait pas trop souvent, à Dimyr. C'était la toute première fois en fait, et c'est en ouvrant à peine les yeux qu'il réalisa que c'était la pire chose au monde. ENTERRÉ. On l'avait enterré vivant dans un cercueil ! ...Tout de suite.

Le "cercueil" pourtant, bougeait d'un rythme beaucoup trop constant pour que celui-ci puisse avoir réellement été enfouit sous terre, mais la panique empêcha le poltron de le remarquer. Elle n'empêcha pas que ça d'ailleurs, elle lui coupa -again- tout mouvement ou idée de se sortir de là le plus vite possible, malgré le manque d'air qui commençait à l'asphyxier légèrement.





Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Jeu 28 Juil - 10:37

Une heure plus tard...

La lueur n'était pas si proche que ça... mais nos aventuriers finirent par l'atteindre. C'était une petite bourgade comme on en trouve des dizaines en Calmes-Plaines : un pâté de maisons autour d'une place, un puits au milieu, une auberge-bistrot-mairie-tripot-poste-etc, et des fermes aux alentours.

Après avoir loooonguement crapahuté, les trois cavaliers exténués descendirent donc de leurs montures devant l'Auberge de la Choppe Fumante. Les rues étaient désertes, la nuit étant tombée depuis quelques heures, et les fermiers se couchant et se levant avec les poules.

Boradöm se dandina assez lentement jusqu'à la porte grinçante de l'auberge, puis jusqu'à un tabouret de bar qui était encore trop haut pour lui, grimpa dessus, et demanda un Syracuse XV au tavernier. Mais il est où, le tavernier ?






Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Lun 22 Aoû - 4:47
[HRP: Ce serait plus à Firea théoriquement mais je suis disponible donc tant qu'à faire, je répond au passage :P]

Toujours couverte de ses larmeilles, Pélagie entra avec Boradöm et s'apprêtait également à boire quelques verres avant d'aller se coucher... pas possible... toujours obligé de tout faire soi-même ! Pas de tavernier ! Mel' ne renoncerait pas aussi facilement. Tendant sa canne/ombrelle vers les bouteilles qui trônaient sur l'étagère derrière le bar, elle se débrouilla pour les faire rouler jusqu'à elle et préparer quelques breuvages dignes de ce nom !

Bon... d'accord, c'est peut-être un peu trop chargé... Mais c'est quand même bien agréable comme cocktail ! Elle avait également servi le nain qui siégeait à côté d'elle... ça aurait été quand même vachement plus simple qu'il se mette debout sur le tabouret parcequ'assis il a tout juste du mal à poser ses bras sur le bar... 'fin bref, Pélagie ne fera pas de remarque, ce n'était pas son genre... Occupée à brasser ses cocktails et concentrer sur le dosage, elle ne remarqua pas le tavernier de l'autre côté qui la fixait, les mains sur les anches, l'air de dire "Ça va là ?! Tranquilou chez Michou ?!!"...




[PNJ] Godfred Martin



Humain/Tavernier, 54 ans

Godfred est un ivrogne un peu rustre qui hurle sur sa femme (comptable de l'auberge) et sur sa fille (serveuse). Mais ne vous inquiétez pas, c'est réciproque, sa femme et sa fille lui hurle dessus aussi ! En bref, l'ambiance est toujours au rendez-vous à l'auberge de la chope fumante.




"Ça va là ?! Tranquilou chez Michou ?!! Non mais depuis quand on se sert directement ! Quand on entre dans une taverne et qu'il n'y a personne, c'est pourtant évident, il suffit de frapper le comptoir et je débarque !! ... Ah mais je vois ... vous êtes de la ville vous... vous êtes même de la grosse ville, des bons gros citadins qui viennent de loin... Bon, vous êtes excusés, c'est sûrement pas vos manières... Que puis-je faire pour vous voyageurs ?"








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Lun 19 Sep - 19:47
Boradöm fut tellement surpris de voir cette armoire à glace apparaître, comme par magie - il ne l'avait pas vu venir, il ne voit jamais les gens venir, trop occupé à divaguer, vagabonder la tête dans les nuages - qu'il en tomba de son tabouret. Et ce n'est pas rien. Imaginez que vous tombez sur le dos d'un gryphonours qui vient de décoller (ce qui, entre nous, n'est pas près de vous arriver, cette bestiole ne vivant pas sur le Vaste Continent, mais surtout, ses poils étant suffisamment longs pour que vous vous y accrochiez en cas de décollage trop brutal), eh bien, vous aurez moins mal au dos que Boradöm qui tombe de son tabouret. Évidemment, l'âge n'aide pas, mais quand même.

« Aaaaah ! » BOM. « Aie ! cria-t-il. Un Syracuse XV, s'il vous plaît , ça fera passer la douleur ! »





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Sam 24 Sep - 8:53
Godfred fusilla Pélagie du regard tout en arrachant du comptoir les bouteilles à moitié vidées par la folle aux larmeilles... «C'est comme si c'était fait !» Le Tavernier eut vite fait de servir nos aventuriers qui furent bientôt ronds comme des queues de pelles ... Deux d'entres eux du moins... Puis finalement Pélagie eut une réflexion censée perdue au milieu de ces marmonnement et rires alcoolisés...«Tavernier! On aurait besoin de chambres. On est 3 ... ou 4.» Pélagie n'était pas sûre qu'il faille compter le mort-pas-si-mort-que-ça donc elle fixa le nain d'un regard interrogateur qui se transforma vite en un regard idiot sous le poids de l'alcool.








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Lun 26 Sep - 19:26
Ronds comme une queue de pelle, c'était peu dire en ce qui concernait Boradöm. « Trois ou quatre ? Tu rigoles ? On est... 'Tend voir... Une folle avec des bestioles, deux folles avec des bestioles, une belle brune, deux belles brunes... et moi ! Cinq ! » comptait-il, tout en pointant tantôt les vraies Pélagie et Firea, tantôt leurs doubles. « Oh ! Bonjour mesdemoiselles, vous êtes jumelles ? » continua-t-il en s'adressant à l'assassin, avant de s'écrouler par terre encore une fois.





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
FireaAventuriere Féminin Messages : 127
Age : 25
Inscrit le : 29/01/2011
Lun 3 Oct - 16:59
[HJ : Désolée pour mon retard !]

Firea leva les yeux au ciel, ignora éperdument le nain ivre et reprit la situation en main.

« Trois chambres, s'il vous plaît. »


Elle posa les piécettes pour sa nuit sur le comptoir, et en profita pour commander une bière. Elle avait soif après tant de route, autant qu'elle était fatiguée. Elle n'avait pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil, mais elle avait ses limites.


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
Kord'Seigneur Masculin Messages : 3394
Inscrit le : 06/12/2010
Lun 3 Oct - 18:46
[HRP : Pas de problème 8D]

« Oui, tout à fait. Une pour la demoiselle aux bestioles gluantes, une pour la belle brune et moi, et une pour le bonhomme dans le coffre... » Oh ! Il s'est souvenu du mec dans le coffre. Qui est toujours dans le coffre, d'ailleurs. Qui ne va pas tarder à tomber dans les pommes, et si ce n'est pas déjà fait, à mourir d'asphyxie. « Eh, il est où, le bonhomme dans le coffre ? o_o »





Co-Seigneur de CCR

Personnages : Boradöm, Idrïn Varcien, Sally Tiliel
Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Lun 3 Oct - 19:09
Le bonzhomme dans l'coffre. Le bonzhomme dans l'coffre. Étonamment, Pélagie sentait bien que cela signifiait quelque chose et que le nain ne disait pas ça en l'air mais bref. il était si discret ce bonhomme. Elle ouvrirait la boîte durant la nuit pour le faire respirer. Et puis quoi qu'il s'passe, il s'réveillerait bien un jour, ça meurt pas comme ça un type qui survit dans une boîte à un transport de 6h. Brefouille, le tavernier avait donné des clés donc c'était bon, on pouvait monter s'pieuter. Pélagie évitait de parler, elle ne se maîtriserait pas et parlerait beaucoup plus qu'à son habitude. HAN! Fallait faire tremper les larmeilles ! Vite! Ils leur fallait leur recharge en eau! Pélagie monta en courant dans un vacarme assourdissant, sautant à chaque marche et traînant sa malle qui rebondissait, secouant-bradassant le bonhomme... Elle trouva sa chambre non sans-peine, faisant confiance aux autres pour fermer derrière elle, et elle mit à tremper les larmeilles dans le bac d'eau qui aurait dû servir à sa toilette semble-t'il...








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
FireaAventuriere Féminin Messages : 127
Age : 25
Inscrit le : 29/01/2011
Dim 16 Oct - 11:33
« Puisque vous tenez à donner une chambre au mec qu'est dans le coffre, vous dormirez avec lui. »

Elle lui avait jeté un regard dédaigneux lorsqu'il avait osé suggérer qu'elle partagerait sa chambre avec lui. Sa dernière bière était arrivée, et elle en engloutit la moitié d'un coup, savourant la fraîcheur du liquide dans sa gorge.

Elle se sentait un peu ivre de la soirée passée à boire avec ses compagnons, et se mit à lorgner le tavernier, qui n'était pas moche après réflexion. S'approchant de lui sur le comptoir et d'une voix sensuelle, elle l'aguicha :


« Hé, mon beau, ça te dit de découvrir le paradis ? »


Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
ZebeastGardeMessages : 622
Inscrit le : 31/05/2011
Sam 22 Oct - 21:16
«Christ de l'angoisse, de l'abandon et de la solitude;
Christ dans le jardin nocturne
où passe déjà le vent de la trahison;
Christ dont la douleur veille
tandis que toutes amitiés dorment :
aie pitié des agonisants
dans les minutes qui précèdent la mort,
quand leurs mains tirent les draps.
Et donne-leur conscience de leur sacrifice uni au tien,
pour le rachat de l'humanité.
»

Ah. Ça avait arrêté. Le violent mouvement du cercueil dans lequel il était enfermé. Dieu avait entendu ses prières murmurées à répétition depuis qu'il avait prit conscience d'avoir été enterré vivant dans un coffre verrouillé par un cadenas et des chaînes l'entourant pour empêcher toutes tentatives de fuite T^T Merci mon Dieu d'avoir ent- NAOOONNN. Ça avait recommencé ;___; En pire. Un tremblement de terre maintenant ? Si Dimyr avait une chance de s'en sortir vivant, son coeur par contre allait bientôt lâcher.

«Aie pitié de ceux dont toutes les heures sont des agonies :
des angoissés,
au souffle contenu
et à la poitrine serrée dans l'étau de leurs fantasmes;
des scrupuleux,
ployant sous la croix pesante
de leurs péchés imaginaires;
des peureux, terrifiés par leurs fantômes intérieurs;
des persécutés,
qui cherchent à droite et à gauche
les embûches de leurs ennemis;
des malades imaginaires,
dont nul ne prend au sérieux la vraie maladie;
de tous ceux qui heurtent sans cesse du front
le mur de leur inconscience,
et à qui leur agonie perpétuelle interdit l'accès à la joie.
Envoie-leur l'ange de la consolation,
afin que, au moins,
ils puissent connaître la joie douloureuse
d'unir leur agonie à la tienne.
Pitié pitié pitié pitié Sei-....
»

Gn. Ça avait arrêté encore. Pour de bon cette fois ? Il ne croyait pas tellement en Dieu, d'ailleurs il ne savait même pas qui c'était. 'Jamais entendu parler, ni de l'un, ni de l'autre. C'était juste venu tout seul. Bah quoi, quand on est immergé par une détresse horrible forcément on se met à s'imaginer des trucs. Prenez Jeanne d'Arc, par exemple. Ah ouais mais non c'est vrai, elle non plus elle n'existait pas ici. Dans ce cas, préférons la logique et remettons la faute sur une de ses fioles qui avait éclatée durant le trajet à cause des coups et dont les vapeurs toxiques lui étaient monté à la tête. Cela expliquerait aussi pourquoi notre cher Didi, qui normalement se serait laisser dépérir, frappa trois petits coups sur le haut de la malle.

«A-allo ? Y'a quelqu'un ? é____è»



Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
avatar
RenouSeigneur Masculin Messages : 1491
Inscrit le : 13/12/2010
Dim 23 Oct - 10:29
Pélagie était occupée à baigner les larmeilles qui piaillaient et s'illuminaient de couleurs rouge/orangées/jaunes. Quand elle entendit frapper à la porte du coffre, elle répondit naturellement...

«Oui, je sais, il faut que j'ouvre pour faire respirer le bonzhomme ...»

En effet, Pélagie avait souvent ces sortes de stimuli, quand elle devait faire quelque chose ou que quelque chose l'interpellait, il n'était pas rare qu'elle le voit briller ou qu'elle l'entende l'appeler, comme si son esprit voulait qu'elle se focalise sur certaines choses, sûrement un mécanisme de protection de la part de son esprit pour se protéger de cette folle... Bref, quand elle entendit le coffre parler, là, c'était tout de même bizarre... Elle déchaîna, décadenassa, puis finalement ouvrit le coffre et elle eut une grosse bouffée de coque-rouge qui vint lui attaquer les narines.

«POUAAAH, Mais t'as bu une potion toi!! èé»

Pélagie n'avait pas de mal à identifier l'odeur de sa potion de force ! (rien que ça...) Un savant mélange d'alcool pur -qu'elle distillait à partir de toutes sortes de céréales dans son nécessaire d'alchimie- et de coque-rouges écrasées et bouillies. Dès qu'on la buvait, on se sentait puissant et totalement désinhibé, pire qu'avec du Syracuse XV et pourtant, ça devait pas avoir beaucoup d'effets... Bref, une des rares potions étranges de Pélagie...


Dernière édition par Renou le Dim 29 Jan - 17:28, édité 1 fois








Co-Administrateur
N'hésitez pas à envoyer des MPs à vos admins, on est là pour vous répondre ! Questions et Suggestions dans l'espace dédié. Lisez bien les archives, c'est bon pour l'inspiration ! Des quêtes sont à votre disposition mais vous pouvez également RP librement.
Doubles Comptes: Pélagie Hatémion, Potazath Maugal.

Voir le profil de l'utilisateur Revenir en hautAller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en hautAller en bas
En route vers la soie ...

 Sujets similaires

-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» La route vers la mer [Libre]
» Maison de Nara
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai
» Les Chroniques d'une Rôdeuse
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum